L’amour c’est compliqué

Dans nos sociétés modernes, trouver l’amour n’a jamais été aussi compliqué.

On n’est plus préparés à gérer un couple, alors le couple se délite et on observe :

  • 1 divorce pour 1,8 mariages,
  • 15 millions de célibataires en France,
  • De la détresse affective et sociale,
  • De la solitude affective, une perte de foi en l’amour, un isolement social, de la dépression.

Mais alors pourquoi ?

  • Une société qui a évolué :
  1. L’individualisation et la quête de soi mettent à mal la notion d’engagement en amour.
  2. Disparition de modèles de couples inspirants (séries, médias, politiques).
  1. L’accès facile aux applications et sites favorise notre consommation des rencontres et des relations.
  2. L’illusion que l’amour doit être fluide met à mal la gestion des difficultés  rencontrées en couple.
  • Une perte totale d’éducation affective qui s’est opérée en 40 ans :
  1. Perte des valeurs et manque de transmission en matière affective :  nos mères, nos grands-mères, les religions nous donnaient un guide  pour gérer notre relation de couple. En 2019, c’est fini !
  2. Les parents sont déjà tant empêtrés dans leurs propres problèmes  de couples qu’ils ne sont plus en mesure de transmettre de repères  à leurs enfants en matière affective.
  3. La fin du modèle patriarcal amène chaque couple à partir d’une  feuille blanche… et rapidement se heurter aux difficultés de la  gestion du couple.

Une qualité de vie affective et relationnelle mise à mal dans nos sociétés

En effet, la perte des anciens repères (l’effondrement des repères religieux, la fin du modèle patriarcal) et d’un modèle qui donne envie, oblige chacun de nous à faire seul des choix fondamentaux personnels qui mobilisent des compétences affectives, émotionnelles, relationnelles.

Ne pas posséder ces compétences signifie, pour tout couple, de partir d’une feuille blanche et, pour un grand nombre, enchaîner les échecs (1,8 mariages pour un divorce, Insee) dans ses relations amoureuses, ne pas savoir construire de manière épanouissante une relation.

Cette immense vague de désengagement, de consommation de la rencontre, de désillusions, qui peuvent être à la source de solitude, d’isolement, de dépression, d’appauvrissement économique individuel, peut être inversée par plus de transmission en matière d’éducation affective, et de clés de compréhension pour gérer sa vie affective et ses relations amoureuses.

Une réponse à une demande propre à notre époque

Divorcés, séparés ou célibataires, il y a plus de 15 millions de personnes seules en France dont certains sont dans l’isolement, la solitude sociale, ou traversent une dépression.

Il n’existe à ce jour aucune aide pour ces personnes. Le psychologue n’apporte pas de démarche concrète par rapport à l’aide concrète apportée par le coaching amoureux pour sortir du célibat, aller vers des choix constructifs, savoir construire une relation saine.

Parmi les couples, beaucoup d’entre eux recherchent de l’aide pour se situer dans leur relation ou améliorer, faire grandir leur relation, traverser les périodes difficiles.

Le conseiller conjugal peut être une solution. Mais le coach en relations amoureuses apporte une aide plus concrète, dans une démarche de coaching pour s’extraire d’une situation de blocage avec une feuille de route et des exercices à suivre.