• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Tinder ou Happn : Quelle appli est la plus efficace pour trouver l’amour ? Quelles sont leurs différences, leurs publics ?

love Intelligence 7 commentaires

Tinder et Happn sont aujourd’hui concurrentes sur le marché des applications de rencontres car elles proposent toutes deux un service similaire. Elles sont basées sur la proximité géographique, où le contact se créé après validation des deux personnes via la photo (ou ils doivent tous les deux se « matcher » ou avoir un « crush » mutuel). Happn est une start-up française qui rivalise avec le - nouveau – géant américain, la référence du secteur qu’est Tinder. Mais alors quelles sont les différences entre ces deux applications ? Love Intelligence® fait le point pour vous. Love Intelligence® reçoit tous les jours des célibataires qui racontent leur retour d’expérience car Florence Escaravage, fondatrice de Love Intelligence® a créé LA méthode pour trouver l’amour en 3 mois : la Méthode Florence.

Logo et slogan : Tinder et Happn n’ont pas le même but recherché

Happn

  • Happn a pour logo un doux cœur bleu inséré dans un nuage blanc symbolisant le message. Ce logo fait référence à l’amour en ligne, il inspire à créer de nouvelles relations romantiques.
  • Happn a pour slogan « Retrouvez qui vous croisez » ce qui signifie clairement que les personnes que l’on retrouve sur l’appli sont des personnes qu’on veut trouver. L’appli fonctionne par géolocalisation donc en fait, si quelqu’un habite à Paris dans le 9e arrondissement, elle pourra retrouver les personnes qui habitent au même endroit qu’elle : des personnes susceptibles de croiser régulièrement sur un même trajet. Il y a moins de hasard que pour Tinder.

Tinder

  • Tinder a pour logo le nom de l’appli avec en guise de point sur le « i » une flamme rouge. Ce logo est simple mais le détail de la flamme fait référence au désir brut que les utilisateurs recherchent (séduction, sexe).
  • Tinder a pour slogan « It starts here » (ça commence ici) ce qui montre que les utilisateurs nous sont inconnus. Tinder est vraiment une appli de rencontres. On peut retrouver des personnes connues (amis, collègues) mais surtout des inconnus dans le sens où les utilisateurs ne sont pas forcément des personnes que l’on a croisé et que l’on veut absolument trouver. On peut être surpris par un profil et cliquer dessus par pur hasard.

Des différences d’utilisation

Happn

  • S’il y a réciprocité, il y a « crush ». Sinon le profil reste dans le fil d’actualité tel un acte manqué. Vous pouvez cependant faire savoir au profil que vous avez particulièrement envie de lui / d’elle en envoyant un « Charme ».
  • Les profils apparaissant comme un « fil d’actualité ».
  • L’algorithme fait remonter les profils dernièrement croisés, par géolocalisation.

Tinder

  • S’il y a réciprocité, il y a « match » sinon le profil est perdu et on ne peut pas revenir dessus.
  • Les profils défilent un par un.
  • L’algorithme comprend plusieurs critères, des intérêts aux amis en commun.

Des avantages et des inconvénients communs

Avantages

  • Application gratuite à l’acquisition et à l’utilisation sauf pour Happn : les hommes doivent payer pour s’inscrire mais c’est gratuit pour les femmes.
  • Simple d’utilisation
  • Favorise les bonnes rencontres
  • Rapidité pour avoir un rendez-vous
  • Ludique
  • Design attractif
  • Possibilité de bloquer un profil indésirable

Inconvénients

  • Cible citadine, peu de contenu pour les populations rurales.
  • Utilisation simplifiée qui ne permet pas de s’investir sur la personne sur laquelle nous avons un « crush » ou un « match ». On s’arrête au physique et aux goûts de la personne. On ne s’intéresse pas du tout à la personnalité, outre l’impression que peuvent donner les photos et les caractéristiques du profil ; une nouvelle fois assez dépourvus d’informations utiles.

Des caractéristiques propres à chaque application

Happn

  • Le système de sélection par chemin croisé permet d’avoir moins de choix, donc de plus se concentrer sur les profils croisés.
  • Sur ce point-là, Happn privilégie la qualité à la quantité des coups de cœur, des « flashs ».
  • On peut envoyer des charmes pour capter l’attention des profils préférés.
  • Permet de tisser plus d’affinités sur Happn

Tinder

  • Privilégie les aventures d’un soir
  • On a tendance à « liker » tous les profils pendant des heures
  • Base d’utilisateurs très importante, compte tenu du fait que l’application fonctionne par rapprochement géographique (avec la géolocalisation).
  • Possibilité d’être actif, en mode « rafale » qui permet de maximiser les chances d’avoir un « match » et ainsi pouvoir maximiser les chances de commencer une discussion, et d’apprendre à connaître les personnes matchés.

Un public diversifié

Selon une étude réalisée par le cabinet GlobalWebIndex (GWI) qui a porté sur plus de 47.000 utilisateurs, les utilisateurs de Tinder sont 30% à être mariés, 12% sont engagés dans une relation, 54% sont célibataires et 3% sont divorcés ou veufs. Ils sont 62% d’hommes contre 38% de femmes. Les utilisateurs sont relativement jeunes : 38% ont entre 16 et 24 ans, 45% entre 25 et 34 ans, 3% entre 45 et 54 ans et 1% entre 55 et 64 ans. Quant à Happn, si on ne connaît pas précisément l’âge de ses utilisateurs, on connaît en revanche leur situation géographique. D’après Didier Rappaport, co-fondateur d’Happn, en termes d’utilisation, la première ville est aujourd’hui São Paulo suivie de Londres et de Paris en deuxième et troisième position. Buenos Aires et New York suivent ensuite. En Asie, Happn s’est déjà étendue à Hong Kong, Manille et Bangkok. Et dès 2016, l’application sera lancée à Tokyo. La majorité des inscrits sont issus de grandes villes, là où vous avez une plus grande probabilité de croiser des hommes et des femmes susceptibles de vous plaire.

Ces applis qui permettent de reprendre confiance en soi

Le point positif est que ces applis semblent être de formidables "reboosters" d’ego. Mathilde, est un peu ronde et elle raconte que grâce au smartphone les garçons s’intéressent plus à elle « Dans la vie, j’ai tendance à être la bonne copine. Sur les applis, je rencontre beaucoup plus de mecs. ». Charlotte partage le même avis « Je ne pensais pas plaire par mon physique : j’ai des fesses, des seins, de la cellulite… Et là, je matchais à 90% ! Plein de mecs s’intéressaient à mon physique. Tinder inspire confiance à des filles comme moi. »

Un phénomène de mode qui garantit facilité, simplicité et disponibilité

Ces applications ont l’avantage d’être simples à utiliser et sont souvent gratuites. Contrai-rement aux sites de rencontres où il faut payer pour pouvoir faire des rencontres. Tinder, Happn et autres, sont un véritable phénomène de mode. Trouver l’amour devient « facile ». Tristan, jeune étudiant, s’est inscrit sur Tinder après une rupture. Il raconte qu’il n’avait pas la patience de tout recommencer à zéro : apprendre à connaître l’autre, gagner sa confiance, la séduire. Tinder, c’est la facilité : des centaines de jolies filles disponibles ». Les sites de rencontres existent depuis de nombreuses années et cela ne fait rire personne dans le sens où la plupart des inscrits se sentent honteux de devoir s’inscrire sur un site de rencontre pour trouver l’amour. Alors qu’avec Tinder ou Happn, il n’y a aucune honte puisque c’est à la mode. Cinq minutes suffisent à s’inscrire sur Tinder ou Happn, alors que pour Meetic, par exemple, il est vivement recommandé de répondre à un certain nombre de questions sur votre profil, votre style de vie et sur la personne que vous recherchez.

Le sexe, véritable but de ces applis ?

Coucher le premier soir, est-ce un obstacle au véritable amour ? Jean-Claude Kaufmann, auteur et sociologue explique qu’avant on passait du sentiment au sexe, on apprenait à se connaître, à s’attacher avant de coucher. Et que maintenant c’est l’inverse. Le sexe d’abord, l’affection ensuite (éventuellement). « Tout le monde est à la recherche de LA grande histoire. Mais en attendant, on accepte et on assume de trouver autre chose, de l’ordre du libertinage » décrypte Catherine Lejealle, sociologue des usages du digital. Il y a donc aujourd’hui une vraie demande de mise en relation entre gens disponibles : c’est l’offre que proposent ces applis. Le sexe sans lendemain est vieux comme le monde, mais désormais il se banalise, s’assume, voire se revendique. Selon une étude de l’Ifop, la proportion d’utilisateurs des sites de rencontres admettant n’y rechercher que des aventures sans len-demain a fortement progressé au cours des trois dernières années, passant de 22% en 2012 à près du double (38%) en 2015. Près de la moitié des personnes reconnaissent avoir déjà eu un rapport sexuel dès le premier rendez-vous en sachant d’avance qu’ils n’allaient pas revoir cette personne (47%) ou bien sans chercher ensuite à revoir cette personne (46%). Pour éviter les aventures sans lendemain et favoriser les relations stables et durables, testez la Méthode Florence, une méthode efficace, certifiée et reconnue.

Mais alors quelle appli faut-il télécharger pour trouver l’amour ?

Happn est moins cru que Tinder, plutôt spécialisé pour « les coups d’un soir ». Sur Tinder, il existe une grande densité d’utilisateurs, ce qui a le mérite de vous garantir au moins une rencontre, même en pleine campagne. Vous pouvez voir plusieurs photos (reliées au profil Facebook) ce qui vous garantit la véracité du physique de la personne. Happn vous promet de retrouver ce coup de foudre vu au croisement du bureau et du McDo. Mais si vous voulez trouver l’amour avec Happn, il faudra sortir de chez vous : si vous restez chez vous, vous ne croiserez personne. Sur Happn, la géolocalisation est plus précise car elle fonctionne en temps réel et dans un périmètre de moins de 250 mètres contre 2 à 5 kilomètres pour Tinder. Happn est plus intimiste et personnalisé que son rival. Happn permet aux utilisateurs de rencontrer souvent des gens qui fréquentent les mêmes endroits qu’eux, et donc qui ont les mêmes goûts. De quoi favoriser l’entre soi davantage.

Bilan : à vous de juger quelle appli vous préférez ! Cependant, pour trouver l’amour en 3 mois, essayez la Méthode Florence, LA méthode que tous les célibataires attendaient. Les résultats sont prouvés, la méthode est certifiée Love Intelligence®.


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. Claudia

    bonjour, moi aussi j’ai été arnaqué de plus de 178.000 euros, je l’ai rencontré sur Meetic un site de rencontres, il est parti soi-disant en Côte-d’Ivoire à Abidjan pour travailler (photographe), il vit dans un hôtel, et bien sûr il s’est fait agressé en sortant de cet hôtel, plus d’argent, plus de papiers, plus cartes bancaires, donc je l’ai envoyé plus de 2.000 euros plusieurs fois pour qu’il puisse rentrer en France, mais il avait toujours une bonne excuse pour ne pas rentrer, et il prend plusieurs personnalités (noms, villes), il est toujours sur Meetic, maintenant je sais le reconnaitre et je ferais attention maintenant,J’ai senti l’arnaque et je lui ai dit que c’est de l’arnaque. Il m’a appelé jusqu’à 10 fois la même nuit pour pleurer au téléphone me disant qu’il était amoureux de moi et qu’il ne pouvait pas croire que je le traitais ainsi, lui qui croyait en Dieu, comment pouvais-je le traiter d’escroc sans scrupules. Les appels continuaient jour et nuit, tantôt d’un soit disant médecin, Armel Leroy, une autre fois d’une personne de la banque etc…C’est alors que j’ai téléphoné à Interpol de France Lyon pour faire une plainte,mais heureusement j’ai expliqué ce problème tous le problème a Interpol du Lyon qui ma fait prendre contact avec un Inspecteur Général de police Interpol qui depuis l’Afrique qui coordonnais des actions avec l’interpole de la France Lyon et le regroupement du CDEAO pour un remboursement immédiat. Et grâce à lui on ma remboursé la totalité de mes 90.000€ qu’on m’avait arnaquer y suivi des frais de dédommagements du double au triple , J’ai bien eu de la chance car j’ai échappée belle a cette crise. À partir de ce instant j’ai dès lors reprise confiance en moi et ne cherche plus d’embrouille sur les sites de rencontre parce qu’il n’y a pas de vérité en tout çà. Alors si vous avez été arnaqué sur la toile d’une : grosse somme d’argent, d’achats non conformes à la photo, de virement bancaire, de chantage sur le net, de faux maraboutage et faux compte,paypal, de fausses histoire d’amour pour soutirer de l’argent, de vente de voiture, de gay et lesbienne et de faux tirage a la loterie etc….., si vous le contacté, il trouvera facilement vos escrocs grâce a un système GPS WALO WALO et une fois qu’ils seront arrêtés grâce a leur systeme WALO WALO car j’ai suivi vraiment leurs instructions et sa a marché pour moi .Je remercie beaucoup LE LIEUTENANT DE POLICE MR GEORGES MÜLLER sans lui je serais sans doute à la rue car j’avais épuisée toutes mes économies pour ses voleurs . Pour touts ceux ou celles qui ont été dans le même cas comme moi voici l’adresse émail du LIEUTENANT DE POLICE MR GEORGES MÜLLER.

    E mails : lieutenant.georges.muller@outlook.fr

    Je vous promets que sa stratégie contre les escrocs satisfaisante.

  2. allal

    cherche une femme pour l amour

  3. Enzo

    Happn est comme un immense bar rempli de célibataires, tous venus pour rencontrer quelqu’un. Mais plus intimiste et plus personnalisée que Tinder.

  4. Marc

    Il n’est pas rare de retrouver ceux déjà croisés sur Tinder, à nouveau sur Happn. Ces deux applis se complètent et se ressemblent beaucoup je trouve !

  5. Cécile

    Je suis déjà fan de Happn ! Depuis ce matin j’ai les yeux rivés sur mon téléphone et je repère les hommes. Ce qui est génial c’est que je peux les regarder évoluer avant d’échanger avec eux. Et si je n’ai pas envie de les rencontrer tout de suite, on se contactera via Happn plus tard. Appli géniale, bien meilleure que Tinder !

  6. Cécile

    Je conseille l’application Tinder à toutes les filles qui souhaitent faire des rencontres, et qui sont à la recherche de fun ou d’amour. Après tout, c’est un concept original et surtout, selon moi, moins glauque que certains sites de rencontre comme Adopte un mec. J’y ai fait de nombreuses rencontres, des aventures d’un soir mais également des relations amicales que j’ai toujours actuellement. Aujourd’hui j’y suis encore mais c’est surtout pour passer le temps… Et qui sait un jour peut-être, un des Tinder boys pourrait bien me convenir !

  7. Sarah

    Je me suis inscrite sur Tinder sur les conseils d’une amie. Au départ j’étais réticente, puis je me suis lancée et il faut dire que c’est assez sympa comme concept ! J’y suis depuis un peu plus d’un mois et j’ai rencontré un de mes prétendants récemment. Le rendez-vous était parfait, dans un lieu parfait avec un garçon parfait…

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé