• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Pourquoi l’on n’oublie jamais son premier amour

Selon une étude britannique conçue pour la campagne du film The Best of Me, 6 personnes sur 10 pensent encore souvent à leur premier amour. 4 sur 10 auraient même conservé « des sentiments » pour ce qu’il était. Mais comment se fait-il que malgré toutes nos expériences, on n’arrive pas à oublier son premier amour ? Honoré de Balzac écrivait même : “un premier amour ne se remplace jamais”.

Une nouveauté dont la fin ne dépend principalement pas de nous :

Un premier élément est à prendre en compte : la fin de la première relation est plus souvent dû à un élément extérieur qu’à la volonté d’un des deux partenaires. En effet, les premiers amours sont souvent fin collège début lycée, âge auquel on dépend encore de ses parents. Un déménagement, une inscription en pension peuvent donc séparer les deux amoureux, et casser leur relation indépendamment de leur volonté. C’est cette impression d’inachevé qui fait que beaucoup n’oublie pas, et considère leur première relation comme un beau rêve qui s’est terminé brutalement. Dans le cas où la séparation serait voulue par un des partenaires, il s’agit là du premier déchirement amoureux. On tombe des nues, et il nous paraît alors impossible de vivre sans l’autre. Vécue comme un traumatisme, cette première séparation nous semble impossible à surmonter.

Une nouveauté intense et qui bouleverse :

Le premier amour marque le début d’une vie sentimentale. On ressent des choses nouvelles, on découvre la sexualité, tout est nouveau donc intense. Il marque aussi la séparation avec sa famille, car le partenaire devient prioritaire à sa famille. La première relation, c’est aussi la première fois où l’on permet que quelqu’un ait un impact significatif sur nous. Il s’agit d’une grande étape dans le développement de soi. La famille passe au second plan, et nous sommes renversés par tous ces sentiments nouveaux, et intenses qui nous comblent. L’autre nous suffit, et c’est la première fois que ces sentiments nous prennent. L’histoire est idéalisée, et romancée. Tout est nouveau et intense.

Une nouveauté qui devient référentiel :

Comme il s’agit d’une première expérience, il s’agit d’une expérience sans repères, mais qui sera celui des futures relations amoureuses. Celles-ci seront donc jugées en fonction d’elle. Ce premier amour devient une référence, tant dans les côtés positifs que négatifs. Car il faut noter qu’après son premier amour, surtout si celui-ci a été interrompu indépendamment des deux partenaires, on recherche à revivre les mêmes sensations. Ce n’est qu’avec l’expérience que l’on se rend compte des multiples formes que peut prendre l’amour, et que l’on parvient à se détacher du schéma du premier amour. Conçue dans ce but, la méthode Florence aide à structurer les repères en amour.

Se détacher de son premier amour :

C’est en comprenant que l’amour est multiforme, et que chaque expérience est unique que l’on peut parvenir à se détacher de son premier amour. Celui-ci a été idéalisé, et nous a appris de nombreuses choses. Mais rester attaché à ce souvenir peut nous enfermer dans un regret sans fin, qui nous empêche d’aller de l’avant. Cela peut en outre provoquer de grandes incompréhensions au sein d’un couple, comme le traite l’article "mon/ma partenaire n’oublie pas son ex". Au contraire, il faut tirer de cette première expérience des leçons, et prendre en compte cette dimension exacerbée de l’amour, qui a été intensifié en raison de la nouveauté. Oublier cet ex est une étape délicate, mais qui une fois dépassée, permet d’aller de l’avant et de construire de nouvelles relations.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé