• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Mon/ma partenaire est dépressif/ve : comment gérer ?

Depuis quelques temps pour voyez votre partenaire perdre de l’intérêt pour les tâches du quotidien, en proie à une tristesse constante, ou à des changements d’humeur. Votre couple et votre vie sexuelle en pâtissent. Vous vous inquiétez pour lui/elle, pour votre couple, votre famille et vous aimeriez savoir comment l’aider à gérer la crise qu’il/elle traverse.

La dépression et ses conséquences directes sur le couple.

Selon une étude, dans les trois années suivant un épisode dépressif d’un des protagonistes, le taux de divorce est huit fois plus élevé que dans les couples où les sujets sont en pleine santé psychique. Dans cette situation, vous êtes deux à subir la dépression : celui qui la subit directement, et celui qui la subit indirectement, qui peine à comprendre la maladie, à trouver une place et à avoir la bonne attitude. Love Intelligence vous donne quelques clés pour gérer au mieux l’épisode dépressif que traverse votre conjoint. Nous restons également à votre écoute en vous proposant des coaching par mail, ou un programme pour se reconnecter en couple, et franchir les caps difficiles.

Faire preuve de compréhension.

En étant en couple avec cette personne sujette à un passage dépressif, vous devez faire preuve du plus de compréhension possible par rapport à ce qu’il traverse. Proposez lui des temps de parole, de confessions, soutenez-le sans pour autant le materner : il ne s’agit pas de l’infantiliser mais de faire preuve d’empathie et de bienveillance, tout en ayant une position adaptée qui ne soit pas étouffante.

Une fois le dialogue installé.

Abordez la question d’une consultation médicale : certains hommes notamment ont plus de mal que d’autres à accepter qu’ils vont mal et refusent alors de consulter un professionnel de la santé, jugeant qu’ils réussiront à s’en sortir seul. Cependant, si les symptômes persistent et que la situation n’évolue pas en sa/votre faveur, ré-engagez le sujet avec bienveillance et délicatesse, tout en veillant à ne pas froisser son égo. Précisez que c’est parce que vous l’aimez et que c’est pour son bien que vous l’incitez à faire cette démarche parce que malgré tout l’amour que vous lui portez, vous n’êtes pas habilité(e) à lui fournir les soins nécessaires à sa bonne santé mentale.

Si l’étape de la prise en charge est advenue.

Sachez faire confiance aux professions compétentes : si le médecin juge que votre partenaire a besoin d’un traitement médicamenteux pour s’en sortir et que vous êtes anti-médication, essayez au mieux de ne pas contredire ou compromettre ce mouvement, au risque d’engendrer des complications au sein de votre couple. Sachez être conciliant(e), rassurant(e), soutenant(e) dans la démarche désormais installée de votre partenaire d’aller mieux. Incitez-le/la à exprimer ses émotions, soyez une oreille attentive et offrez-lui un espace dans lequel il/elle se sente en sécurité et soutenu(e) dans sa volonté de se soigner.

Ne pas faire d’amalgame.

Si votre couple souffre de cette situation, armez-vous de patience, la dépression peut être longue à soigner, et essayez au mieux de ne pas faire l’amalgame entre ce que votre conjoint traverse et l’état de votre couple. En effet, si la dépression concerne votre conjoint et a malgré lui/elle et malgré vous un impact direct sur votre couple, vous devez au mieux considérer cette épreuve comme devant renforcer vos liens plutôt que vous éloigner l’un de l’autre. Sachez vous défaire de la culpabilité et ne pas vous sentir impuissant(e) dans le rôle que vous avez à jouer : vous êtes son/sa partenaire, pas son médecin !

Comment ne pas se laisser engloutir ?

Ne renoncez pas à votre vie pour autant ! Votre conjoint a besoin de vous, mais vous avez aussi besoin de ne pas vous laisser engloutir par la dépressivité, au risque de finir tous deux dans un état critique. Si vous voulez rester présent-e) et soutenant(e) pour votre conjoint, il est important que vous conserviez une activité extra-conjugale : continuez de vous investir professionnellement, consacrez du temps à vos ami(e)s, n’hésitez pas à en parler autour de vous ; garder les choses pour soi n’est jamais bon !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé