• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

La pénétration, le nouveau préliminaire : vers des pratiques sexuelles créatives sources de plaisir partagé

La prédominance de la recherche du plaisir individuel vient peser sur nos rapports sexuels. Or, il est important que ces temps intimes soient l’occasion d’une connexion profonde et sincère entre les partenaires. Permettre à la pénétration d’être plus figurant que premier rôle, comme nous dit Guillaume de Brébisson, est l’occasion de réécrire le scénario de nos ébats et d’y insuffler liberté, créativité et plaisirs partagés. Les possibilités orgasmiques s’en trouveront magnifiées, et la connexion au sein de couple ne pourra que s’épanouir. Lorsque l’on accompagne des couples chez Love Intelligence, notre travail est de les aider à retomber amoureux. Un travail est engagé autour de la sexualité au sein de la relation : c’est notamment l’occasion de faire connaissance avec ses notions et pratiques décrites ci-après.

L’importance d’un plaisir partagé

Chez Love Intelligence, nous avons été témoins de l’évolution des rapports amoureux au cours des 15 dernières années, et nous avons pu voir les influences de la vie moderne sur nos sexualités et nous vous invitons à lire l’article sur la meilleure gestion entre sexualité moderne et équilibre personnel (à lire aussi : notre article sur comment concilier équilibre personnel et sexualité moderne ?). C’est le cas de la course à l’individualité, prônée par les mouvements de développement personnel, mettant la réussite et l’épanouissement individuel au premier plan de nos vies, et laissant de côté la possibilité de coconstruire le bonheur. Tout comme Guillaume De Brébisson, l’auteur du livre Sexpanouir, nous sommes partisans d’un enrichissement réciproque de nos désirs et plaisirs : l’échange doit se trouver au centre de nos sexualités. L’auteur nous explique qu’il rencontre beaucoup de conjoints dont la sexualité est régie par l’individualité : chacun est centré sur son plaisir, sans s’intéresser au plaisir de l’autre. Comme si l’on était responsable de son propre plaisir. « Faire l’amour, c’est s’enrichir mutuellement des différences entre homme et femmes », prendre en considération les conditions du plaisir féminin et masculin. Avec le temps, le couple a pu installer une routine, tomber dans de l’habituel dans l’exécution de leurs rapports sexuels. Il est simple de retrouver de la créativité dans ces moments de partage avec votre partenaire. Focus sur les préliminaires.

Point sur les préliminaires

La masturbation à deux : renouer avec le plaisir partagé

Pour renouer avec un réel partage dans les rapports sexuels avec votre partenaire, on vous propose de tester la masturbation à deux : il s’agit de donner du plaisir à l’autre, les yeux dans les yeux, en se reconnectant avec son partenaire, et approfondissant ainsi la relation. Plus la lenteur, la douceur et la longueur de cette pratique seront présentes, plus vous aurez de chance de renouer vraiment avec votre moitié. Si la masturbation mutuelle peut être un bon moyen de replacer le couple au centre de la scène, il en est de même pour la pénétration. Avec une petite revisitation.

Lire la suite de l’article :

  1. Point sur les préliminaires
  2. La pénétration : la transformer en un préliminaire comme les autres
  3. L’edging : comment aller vers l’expérience de l’orgasme multiple
  4. L’orgasme dans tous ses états
  5. Les bienfaits thérapeutiques de l’orgasme
  6. La fin de la prédominance de la recherche du plaisir individuel


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé