• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

La passion amoureuse face à l’état amoureux.

Si nous passons tous par un état de passion amoureuse dans les premiers temps d’une relation, la passion devient pathologique à partir du moment où elle s’éternise dans le temps et rend compte d’une dépendance entre les deux protagonistes du couple. Le phénomène passionnel lié aux premiers mois d’une relation. Il rend les deux sujets comme « accro » l’un à l’autre, ne pouvant se passer de la présence de l’autre, générant ainsi une fusion passionnelle qui peut, à terme, nuire au couple. En effet, une fois les premiers mois passés, si les deux partenaires ont eu l’habitude de tout faire ensemble, il arrive très souvent que l’un des protagonistes, se lasse de l’autre (et il est rare que les deux se lassent en même temps).

Toutes les questions à se poser :

  • Au sein de Love Intelligence, comment recommandons-nous l’importance de préserver son indépendance lorsque nous rencontrons quelqu’un, et ce même si la personne en question correspond en tous points à nos attentes ?
  • Si cette indépendance se perd, est-ce la dépendance à l’autre qui prend toute la place ?
  • Mais qu’est-ce que la passion ?
  • Certaines personnes sont-elles plus prédestinées que d’autres à développer une passion amoureuse à l’égard de leur objet d’amour ?
  • D’où vient ce phénomène ?
  • Pouvons-nous faire un lien entre passion amoureuse et dépendance affective ?

Love Intelligence vous donne quelques explications pour mieux comprendre ce qu’est la passion dans le couple et d’où elle trouve sa source. Nous vous donnons également quelques clés essentielles pour ne plus être enkysté dans une relation passionnelle mais trouver un équilibre de sorte à ne plus subir la relation mais à la vivre avec bonheur et santé.

L’expérience passionnelle.

Le terme « passion » est doté d’une lourde charge affective qui, dans le langage courant, vient comme rendre compte d’une raison de vivre. On parle de passion-de-quelque-chose, une motivation qui nous anime, nous bouscule, qui, quelque part, donne un sens à la vie. Pourtant, nous saisissons rapidement le caractère paradoxal de ce signifiant en tant que dans la « passion », nous entendons la « passivité ». Si la passion propulse dans un premier temps, elle rend passif, nous soumet à son ordre, et nous pousse à agir, selon ses règles. La passion vient du latin « passio » et du radical « pati », renvoyant à l’action de supporter, de souffrir, d’éprouver, d’endurer… un ensemble d’états face auxquels l’individu est passif, débordé par ce qui se joue en lui.

Le désir passionnel.

L’amour peut prendre une dimension passionnelle dès lors que le désir devient lancinant, désir qui pousse à vouloir posséder l’autre. Pour autant, nous pouvons nous poser la question de savoir s’il s’agit d’un désir d’aimer, d’un désir d’être aimé, ou d’un désir pour l’autre. L’objet d’amour occupe toutes les pensées, il est sur-investi psychiquement, c’est autour de lui que gravite le psychisme du sujet. La pensée de l’objet du désir passionnel prend le dessus sur toutes les pensées et elle ne peut être chassée. Il ne s’agit plus ici de quelque chose de l’ordre d’une inclination, mais plutôt d’un désir gouvernant, redoutable, aliéné. Le désir prend le pas sur la lucidité dans la passion amoureuse, c’est un désir irrationnel, dévorant, qui ne peut être soulagé qu’en la présence de l’objet de la passion.

Lire la suite de l’article :

Lire la suite de l’article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé