• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

La différence de sexualité chez les hommes de 40, 50 et 60 ans

Contrairement aux idées reçues, l’envie de faire l’amour ne disparaît pas avec l’âge. La sexualité reste un plaisir recherché.

La sexualité est active en vieillissant ! De nombreuses études ont montré que la sexualité reste active en vieillissant : 83,5% des hommes et 74,4% des femmes d’une population de 3005 individus de 57 à 87 ans maintiennent des relations sexuelles (Lindau et al, 2007). Une majorité de seniors semble avoir un intérêt continu pour la sexualité (Gott et al, 2003 ; Camacho, 2005) et pour beaucoup d’entre eux la sexualité est une condition indispensable pour continuer à entretenir un sentiment amoureux et une relation affective (Marandola, 2002).

Cependant, avec l’âge, l’homme peut se sentir peu à peu bloqué par des freins inconscients, des idées reçues, des fausses croyances. Lorsqu’il y a des soucis de performance, ils sont tout aussi liés à des modifications physiologiques qu’à ce lot de croyances.

Ce qui change chez l’homme après 40 ans

L’andropause est un facteur de perte de l’appétit sexuel. C’est l’ensemble des symptômes physiologiques et psychologiques qui touche les hommes à partir de 40 ans. Elle se manifeste par diminution de production de testostérone ce qui entraîne une diminution de la libido.

Ce qui change chez l’homme après 50 ans

Entre 60 et 69 ans, seulement 18% des hommes considèrent que la sexualité n’est pas importante pour leur équilibre personnel, selon le Journal des Seniors. La 50aine chez l’homme ne se traduit pas par des bouleversements physiques et physiologiques aussi intenses que chez la femme, mais les changements sont réels et influent sur leurs relations sexuelles, on s’explique :

Des changements physiques et physiologiques

L’avancée en âge apporte un certain nombre de modifications physiologiques. Le vieillissement entraîne des modifications de fonctionnement qui peuvent apporter des limites progressives à sa sexualité. Avec le temps, dans le corps s’installe un déficit de plus en plus profond : sensoriel, moteur et cognitif. Passé 50 ans l’érection est en général moins rapide, moins ferme et dure moins longtemps. Selon une enquête, 44,8% des hommes de 50 à 59 ans et 54,3% chez les 60-69 ans disent avoir eu des problèmes d’érection au cours des 12 derniers mois, selon le Journal des Séniors.

Affaiblissement sensoriel

Selon Masters et Johnson (1996), avec le temps, on observe une diminution de la réponse sexuelle par les organes effecteurs, des organes musculaires ou glandulaires qui entrent en activité en réponse à un stimulus donné. Le déclenchement des réactions sexuelles prend plus de temps et se fait moins facilement. Chez l’homme, la période réfractaire entre deux orgasmes s’allonge régulièrement avec l’âge. Les réactions sexuelles ne disparaissent donc pas, mais elles sont décalées et amorties dans le temps.

Difficultés sexuelles masculines

Les troubles de l’érection sont fréquents au fur et à mesure du vieillissement : 34% des hommes entre 60 et 69 ans en souffrent ainsi que 53% des hommes entre 70 et 79 ans (Braun, 2000). Une étude australienne montre 10% d’augmentation de l’incidence des dysérections (l’incapacité d’avoir ou de maintenir une érection suffisante pour avoir des rapports sexuels satisfaisants) par décennie après 40 ans, jusqu’à 81% pour les plus de 80 ans (Pinnock, 1999). 37% des hommes disent souffrir de troubles de l’érection, mais pour les hommes de plus 75 ans ce chiffre passe à 43% (Laumann et al, 2008).

Une évolution psychologique

Face à ces difficultés nouvelles, il arrive que ces hommes se sentent débordés et craignent de ne pas être à la hauteur. Or, la peur alimente la peur et cela peut devenir un cercle vicieux. Il y a ceux qui s’inquiètent tellement de leurs performances sexuelles qu’ils en deviennent angoissés. Cette peur les empêche quasiment de continuer à vivre une sexualité épanouie et s’éloignent totalement des plaisirs sexuels par peur de décevoir. Le gynécologue Sylvain Mimoun explique : « lorsqu’il s’inquiète pour ses performances sexuelles, l’homme se concentre de manière inadaptée sur ses sensations. Du coup, il se met la pression et ressent un stress néfaste pour son érection ».

Mais la 50aine peut être l’occasion, de se redécouvrir sur le plan sexuel.

Moins quantitatif et plus qualitatif

La sexualité est aussi une expérience émotionnelle (Zajonc, 1984 ; Decket, 1988). Avec l’âge, la sexualité devient moins physique, mais il y a plutôt une résonance émotionnelle. Les hommes âgés doivent donc apprendre à ne pas se reposer sur des repères « métriques » (plus dur, plus fort, plus souvent, plus rapide) mais sur des repères plus relationnels et émotionnels (plus avec l’autre, plus proche, plus longtemps).

Tendresse et complicité

Avec l’âge ces hommes doivent accepter que leur sexualité perde son intensité. Nadine Grafeille, psychiatre et sexologue, explique que « l’acte sexuel débute dès le premier regard. » Il faut donc être à l’écoute de sa/son partenaire : « Les caresses deviennent primordiales pour provoquer l’excitation. La femme peut rassurer son compagnon sur sa capacité à la séduire, en prenant davantage d’initiatives et en lui exprimant, sans simuler, son plaisir. »

Conseils : les caresses et la sensualité

En vieillissant, le temps de déclenchement de la réaction sexuelle s’allonge. En prenant le temps des caresses, les hommes âgés pourront compenser le décalage fréquent entre leur excitation mentale et le déclenchement plus tardif de leur érection.

Conclusion

Il est possible d’accepter les modifications imposées par le vieillissement et de s’adapter, sans renoncer à sa sexualité. Avec l’âge la sexualité devient moins physique mais plus émotionnelle et relationnelle. C’est une sexualité qui prend le temps des caresses et des émotions de chacun. La sexualité des plus âgés est bienfaisante et commence à être normative, car il faudrait la poursuivre jusqu’à ses derniers jours. La sexualité est devenue une assurance contre le vieillissement, contre la solitude et contre la mort.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé