• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

L’incidence des réseaux Tinder / happn chez les trentenaires

Pourquoi les trentenaires ne trouvent-ils plus chaussures à leur pied ? Les applications Tinder et Happn les rendent-ils accro à la conso ? ou de plus en plus exigeants ? Attention, que vous vous retrouviez à errer sur un site de rencontres à la suite d’une déception sentimentale ou d’une trop longue période de solitude, d’une folle envie de sexe, d’un défi perdu entre amis, votre mission reste la même : trouver la bonne personne ! Mais les critères ne sont plus ceux d’autrefois. Eclairage sur l’incidence de ce nouveau phénomène mode sur nos amoureux.

Business model

Tinder a banalisé et ouvert le marché des applications de dating. Elle est la première à s’être lancée de manière massive sur le marché ouvrant alors la brèche et donnant un coup de vieux aux sites de rencontres traditionnels. Nouvelle façon de faire des rencontres géo localisées en remuant uniquement le petit doigt, Tinder déchaine les passions et suscite la curiosité : peut-on réellement rencontrer l’amour avec cette application ? La petite sœur française de Tinder fait aussi fureur : Happn, mais en moins cru. Si Tinder cartonne pour les coups d’un soir avec ses célèbres “match“, Happn tente plutôt de faire rêver nos coeurs blasés avec ses “crush“. La conversation peut s’enclencher, le destin fera le reste. Mais comment les trentenaires perçoivent cela et vivent-ils ces « dates », « sex-dates », « love-dates » ?

Quand on a trop le choix on ne peut plus choisir

Les sites de rencontre ont eu un impact déterminant sur nos habitudes et sur nos attentes. Habituer une femme à mettre des hommes dans son panier (adopteunmec.com) peut lui laisser croire qu’elle fait du shopping et trouvera plus facilement la perle rare, ce qui est faux. Habituer un homme, dès qu’une femme le presse, l’étouffe, le lasse à retourner sur un site n’est pas propice à une éducation affective musclée pour aller traverser l’océan du couple et de la famille. Les sites de rencontre ont permis néanmoins de trouver et sortir plus facilement avec quelqu’un. C’est déjà un grand pas ! Mais … pas mieux pour réussir son histoire d’Amour.

Toutes les incidences négatives sur les 25/35 ans :

1. Le grand nombre de choix nous laisse penser que si on ne tente pas notre histoire avec « Eric », on pourra toujours se rabattre sur « Paul »ou « Roberto ».A la fin, on ne sait plus lequel choisir, et le jour où on se décide sur Eric, et bien pas de chance : Eric en a choisi une autre ! Savoir que si ça ne marche pas avec un homme sur le moment, alors on en trouvera un autre rapidement sur un site. Cela nous incite à ne jamais nous satisfaire de ce que l’on a. Aujourd’hui sortir avec quelqu’un est facile mais le garder est une autre paire de manches. Avec le temps, on apprend à se connaître, on se construit et on sait ce qu’on veut ou au moins, ce qu’on ne veut pas.

Lire la suite de l’article :

Lire la suite de l’article

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé