• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

J’ai un autre enfant à la maison : mon mari

Il y a déjà un certain temps, vous avez passé le cap et vous vous êtes engagée auprès de l’homme que vous aimez. Vous avez eu ensemble un ou des enfants. Sur le papier tout est idéal sauf qu’à l’aube d’une crise familiale ou de couple, vous réalisez que vous êtes seule adulte à bord. Votre compagnon, qui de l’extérieur à pourtant l’air d’être un adulte, se révèle complètement immature sur le plan affectif.

Les hommes-enfants

Phénomène qui semble prendre de l’ampleur, certains hommes d’âge adulte n’ont jamais vraiment adopté de comportements matures. Bien souvent ils ont grandi avec des parents surprotecteurs, ils pouvaient avoir tout ce qu’ils voulaient et n’ont jamais été responsabilisés : ni sur les tâches ménagères, ni sur la responsabilité de leur comportement. Un exemple qui illustre l’homme qui fuit ses responsabilités : s’enfermer des heures devant les jeux vidéo ou sortir avec ses amis ou faire son sport sans s’accorder avec sa compagne ni prendre en compte ce qu’il y a à faire dans votre foyer. Souvent une personne qui ne prend pas ses responsabilités dans un ménage n’est pas capable de prendre ses responsabilités dans une situation de conflit. Nous sommes face à une vraie lacune en termes de maturité affective. Cette personne ferme la discussion dès que quelque chose lui pose problème ou lui renvoie une image d’elle négative. Ou critique l’autre sans chercher à résoudre le problème abordé. Elle sait peu communiquer en mode : chacun est co créateur de la relation, co-responsable. N’hésitez pas à lire notre article Mon homme est un grand enfant

Reconnaitre l’immaturité affective

Enrique Rojas, professeur à l’université d’Extramadura en Espagne, a établi 10 caractéristiques qui permettent de reconnaitre une personnalité immature. Voici trois points qui peuvent être des indices :

La méconnaissance de soi : ne pas connaitre et ne pas accepter nos capacités et nos limites. Ne jamais avoir fait un travail d’introspection pour savoir sur quel mécanisme nous fonctionnons, par quoi il a été influencé. C’est prendre le risque que nos problématiques non résolues déteignent sur nos comportements et donc sur notre quotidien (et celui de notre conjoint(e)). Si vous vous sentez prêt à faire ce travail, n’hésitez pas si vous êtes célibataire à faire la méthode Florence.

Un sens des responsabilités faible ou inexistant : Ce qui implique de connaitre ses capacités sans se croire supérieur à l’autre ou moins responsable des dysfonctionnements dans la relation.

Un manque de maturité affective : Cela se traduit par une incompréhension de notre vie sentimentale, en quoi elle consiste et comment elle s’articule dans notre quotidien.

La maturité est l’une des pierres angulaires d’une relation de couple stable qui peut fonctionner sur la durée. Elle permet de communiquer sans être violent et surtout d’utiliser les conflits comme source de co-construction plutôt que comme source de souffrance. La maturité affective se caractérise par la capacité à être bien dans un groupe, savoir gérer ses conflits internes avec une angoisse modérée ainsi que savoir garder sa capacité critique et d’autocritique.

Si vous vous reconnaissez (ou votre conjoint(e)) dans ces trois points vous pouvez creuser un peu plus en à travers notre article : L’immaturité affective définition

La charge mentale use les foyers à petit feu

Si votre partenaire se comporte comme un enfant sur le plan affectif comme sur le plan comportemental alors votre charge mentale doit peser lourd. La charge mentale qu’est-ce que c’est ? Le fait de devoir « y » penser. Cela parait anodin mais au quotidien l’énergie que beaucoup de femmes investissent dans cette liste sans fin de choses à faire est considérable. Si dans un foyer les tâches sont réparties de manière égalitaire mais il en revient toujours à la femme de tout planifier (et que l’homme est un simple exécutant) alors : planifier + ½ des tâches quotidiennes = 75% des tâches domestiques. Selon l’INSEE les femmes passent 2.5 fois plus de temps aux tâches ménagères que les hommes. Quelques phrases du quotidien peuvent vous indiquer que l’un de vous est dans une posture d’exécutant et l’autre porteur de la charge mentale du foyer :

- « Il fallait me demander » Sous-entend qu’il/elle ne peut pas prendre la responsabilité de le faire sans qu’on lui demande.

- « J’aide ma femme à la maison » Sous-entend que la femme est la responsable du travail domestique.

La page Instagram « taspensea » regroupe et publie des témoignages sur la charge mentale pour sensibiliser les couples sur ce partage inéquitable des tâches :

- « Pour moi la charge mentale c’est quand ça fait trois jours que les poubelles sont sur le palier et qu’il passe dix fois devant sans en descendre une seule. » 19/02/2019

- « Pour moi la charge mentale c’est le dimanche matin. Je me lève tôt pour faire les courses, le ménage et mon mec se lève à onze heures en me demandant ce qu’on mange à midi. » 17/02/2019

- « Pour moi la charge mentale c’est l’entendre dire « Tu peux faire l’administratif ? Par ce que moi, je ne sais pas faire » Je cherche encore la difficulté du remplissage de formulaire. » 14/02/2019

Entendons-nous bien, si c’est un choix conscient et que c’est un équilibre qui convient au foyer il n’y a pas de soucis. Si en revanche ce sont des habitudes qui se sont encrées insidieusement dans le quotidien alors il y a un risque que le couple s’use. Selon l’INSEE 50% des personnes actives sont des femmes (2015), qu’est-ce qui justifie que ce soit encore les femmes qui s’investissent plus dans le foyer ?

Une explication, pas une justification

L’arrivée du premier enfant semble déstabiliser l’équilibre du foyer en termes de répartition des tâches et de responsabilisation des deux parents. L’un des arguments majeur est que le congé paternité en France est extrêmement court : 11 jours. De ce fait, les rendez-vous médicaux, la nourriture, le rythme des enfants, les vêtements, les tâches ménagères depuis que le couple est devenu parent, sont prises d’emblée par les femmes qui ont commencer à s’en occuper, « s’en charger » pendant leur congé maternité. Seulement quand elles reprennent le travail les femmes continuent avec cette double charge, et si parfois elles délèguent, ce sont elles qui ont les informations et se met alors en place le schéma de la femme qui « demande » et de l’homme qui « exécute ».

Le lien mère-bébé est également responsable. Dans les premiers mois après la naissance la mère et son enfant sont dans une fusion qui est nécessaire au développement de l’enfant. Ce lien, nouveau et plus fort que tous les autres, est difficile à couper. Le père est censé être le tiers séparateur entre l’enfant et la mère mais parfois il ne prend pas sa place ou la femme ne la lui donne pas.

Il existe également la situation où, sans forcément s’en rendre compte, la femme en couple prend petit à petit une position maternante envers son mari ce qui n’est pas très agréable pour ce dernier. Nous avions exploré ce sujet à travers notre article Ma femme a tendance à me materner, que faire ?

Les papas modernes

Aujourd’hui heureusement on voit que l’implication des pères dans l’éducation de leurs enfants évolue. Avant la naissance, la responsabilité est partagée, on voit de plus en plus d’hommes assister aux cours de prénataux et certains pères assistent à l’accouchement. De plus en plus de pères se battent pour avoir un congé paternité et demandent à avoir la garde partagée en cas de divorce.

On voit que la société est un peu à la traine pour responsabiliser et impliquer les pères, par exemple les tables à langer dans les toilettes publiques sont encore exclusivement dans les toilettes pour femmes.

Si les hommes s’investissent et se responsabilisent dans leur rôle de père, ils se responsabilisent dans leur rôle d’adulte. Il y aura donc moins de chance de vous retrouver avec un partenaire de vie immature que ce soit sur le plan de tâches quotidiennes que sur le plan affectif.

Mesdames, que pouvez-vous faire ?

Vous vous êtes reconnue à la lecture de cet article et souhaitez que la situation change. Il ne s’agit en aucun cas d’intenter un procès à votre compagnon, bien souvent ce sont des habitudes qui se sont glissées dans votre quotidien sans que l’un et l’autre s’en rendent compte. Dans un premier temps faites le point sur vos envies et vos besoins profonds.


- Qu’est-ce qui pèse à chacun ?
- Quelles sont les choses que vous prenez seule en charge alors que la responsabilité vous incombe à tous les deux ?

Demandez-vous quelle est votre part de responsabilité dans la construction du système dans lequel votre foyer et votre couple évoluent. Quels sont les bénéfices secondaires à ne pas positionner votre partenaire en tant qu’adulte ? (Exemple : En étant seule décisionnaire de l’organisation/éducation vous pouvez organiser ou faire les choses à votre manière. Notre article sur le sujet)

Messieurs, que pouvez-vous faire ?

Que vous vous soyez reconnu ou non dans l’article, il est toujours intéressant de demander à votre partenaire de vie si elle a l’impression de travailler en équipe avec vous ou de s’être transformée en une mère numéro 2. Encore une fois ce type de relation se met souvent en place de manière non consciente. Vous n’aimez finalement pas tant que ça ce portrait de vous et c’est normal, vous n’êtes plus un ado mais un adulte et vous aimeriez être reconnu comme tel. C’est assez simple d’agir en adulte :


- Ne considérez pas que vous avez à aider votre femme mais que cette tâche vous incombe tout autant qu’elle.
- Osez prendre votre place en tant qu’adulte du foyer familial. En tant que père et adulte vous avez des droits mais aussi des devoirs.
- Une place d’adulte implique également une maturité affective qui ne pourra qu’être bénéfique à la longévité et la stabilité de votre couple.

Si vous sentez que vous avez besoin d’être accompagné dans cette transition nous vous invitions à suivre notre programme Fantastic Couple


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé