• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Continuer de croire en l’amour hétérosexuel en 2023 : 8 points éclairants

Quand les restes du passé nous empêchent d’être heureux en 2023

crédits image : Madiana Cachacou

Les années 1970 ont marqué un tournant dans l’organisation du couple : il s’est émancipé petit à petit du modèle patriarcal, asymétrique, qui mettait les femmes au service des hommes. Elles ne profitaient que peu de leurs libertés. Les avancées sociétales menées par les femmes pour leurs droits, dans les 50 dernières années, continuent d’avoir un impact dans notre vision des relations. Les rapports amoureux hommes-femmes sont affectés : on le voit dans nos accompagnements de Love coaching chez Love Intelligence.

On doit être sacrément ancrées, nous, femmes coachs, pour déraciner certaines croyances qui tuent la possibilité d’épanouissement dans la relation. L’état amoureux ? ça oui, tout le monde y arrive plus ou moins. Mais la relation épanouissante au long cours, rien de plus dur dans cette phase de transition que nous vivons. Comment retrouver une paix relationnelle au sein du couple hétérosexuel ? C’est la question que nous nous sommes posés chez Love Intelligence. On vous éclaire en 8 points dans cet article.

Des femmes de plus en plus exigeantes ?

En 2023, les femmes veulent bien plus qu’une répartition égale des tâches ménagères : elles attendent une remise en question en profondeur de la part de leur partenaire. Des échanges éclairants, de la compréhension de leur identité de femmes. Leurs couples sont souvent des couples modernes, en apparence. Cela ne semble parfois pas être suffisant pour certaines de nos clientes. Elles se demandent : comment concilier mes attentes (et valeurs féministes) avec une attirance pour des hommes de ma génération que je rencontre, qui eux sont restés dans une posture très classique ? Et ce, qu’ils aient 30 ans ou 50 ans. Comment faire face aux enjeux de couple qui en découle ?

1- LA solution extrême : renoncer au couple hétérosexuel. Une bonne idée ?

La solution pour ne plus subir les violences, et inégalités infligées par le modèle relationnel patriarcal au sein du couple hétérosexuel : le lesbianisme. C’est ce qu’avance les autrices féministes Dora Moutot et Virginie Depentes dans leurs livres qui ont fait grand bruit à leur sortie, « Mâles baisées » et « Cher Connard ». Elles y dépeignent des hommes qui auraient bien besoin d’une remise en question en profondeur, qui font perdurer, par cette absence de prise de recul sur soi, des inégalités profondément ancrées dans la société. La solution est donc toute trouvée : pour ne plus subir ces violences, place au couple lesbien ! Mais si cette issue reste minoritaire. Renoncer pour de bon à une attirance hétérosexuelle est rare. Cette vision est propre aux autrices. Elles font des choix en ce sens. La vraie solution est l’éducation affective pour se donner les chances de réussir sa prochaine rencontre/relation.

2- Solution n°2 : être seule. Vous êtes sûres ?

Autre possibilité, si vous êtes une femme et que l’homosexualité n’est pas dans le prisme de vos attirances, vous pouvez aussi choisir d’être seule. Nous rencontrons des femmes lors de nos Love coachings qui, confrontées à ces problématiques, disent avoir préféré longtemps rester seules que « mal accompagnées ». Elles nous confient souffrir de cette solitude imposée par la contradiction entre leurs valeurs et leurs attirances. Elles souhaitent pourtant de tout cœur retrouver l’amour, et s’épanouir dans un couple hétérosexuel. Elles ont fait le pas le plus dur en venant nous voir : se remettre en question sur sa manière d’envisager une relation.

3- Comment repenser les attentes au sein du couple grâce à une belle communication ?

Nous sommes témoins chez Love Intelligence d’une plus grande liberté au sein du couple, une plus grande indépendance des deux partenaires. Mais le refus de différences de comportements dans nos accompagnements de couple restent encore les points les plus difficiles à vivre. Alors qu’en abordant le dialogue du couple sur ces points durs, on comprend comment devenir soudés/partenaires sur ces fameux points durs. C’est ce que relève les autrices citées plus haut dans leurs livres. Le curseur de leur lutte se trouve ici :

- Un homme au comportement macho impose beaucoup de choses au sein de la relation, et est le seul à en imposer.

- La place, l’espace pris au sein de la relation peut être inégal : un homme à l’éducation traditionnelle peut prendre beaucoup de place au sein de la relation, par la parole, par les choix faits en couple qui peuvent alors être plus la volonté du partenaire que de la partenaire.

- Les autrices lèvent le voile sur une dissymétrie qui se fait ressentir sous les draps : le plaisir, l’orgasme, est plus souvent masculin, la pénétration est centrale dans les rapports. Le plaisir féminin n’est pas souvent reconnu dans ses particularités : plus de lenteur, de mots, de pré-contexte avec un échange intime…tout ce plaisir préalable féminin n’est pas assez compris ou les hommes ne cherchent pas à rejoindre la femme sur ces préalables là. Et assouvir le plaisir de la femme requiert aussi beaucoup d’écoute que les hommes ne sont pas toujours prêts pour cette disposition. Il est essentiel de parler de ces points avec votre partenaire pour apaiser vos conflits, si vous sentez qu’ils abrutissent votre relation ! Et si vous ne vous sentez pas à l’aise d’en discuter de but en blanc, vous pouvez passer par notre plateforme Fantastic Couple (mettre le lien) qui propose des astuces et exercices innovants qui métamorphosent votre communication amoureuse.

4 – Comment améliorer ses compétences affectives pour mener sa vie amoureuse comme un roi/une reine ?

Chez Love Intelligence, nous cherchons par nos accompagnements en coaching affectif à ce que les individus se réalisent dans leur couple, que les femmes comme les hommes se sentent compétents pour mener leur vie amoureuse comme ils le souhaitent. Et ce, sur un pied d’égalité. Si nous souhaitons que cet épanouissement se réalise, nous ne condamnons pas les hommes, ou les femmes pour leurs comportements. Nous prenons le parti de faire appel à leur intelligence pour grandir en couple en gagnant en maturité affective. Car nous pensons que l’amour, la connaissance de ses mécanismes, le lien, la connexion émotionnelle construite entre deux personnes, sont de forts catalyseurs qui permettent de faire tomber les barrières dressées par le genre.

Lire la suite de l’article :

Lire la suite de l’article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé