• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

11 secrets pour une sexualité et un désir féminin enrichi

Le sujet de la sexualité féminine ainsi que celui de son désir, a connu une véritable libération depuis les années 1950. Malgré tout, une majorité de femmes restent de nos jours insatisfaites de leur vie sexuelle.

Pourquoi cette insatisfaction sexuelle ? Et comment retrouver alors son désir de femme ?

Voici quelques clés sociologiques, psychologiques et biologiques à la portée de tous qui vous permettront de mieux comprendre comment fonctionne le corps féminin mais aussi d’être en harmonie avec vos désirs et ceux de votre conjoint.

  • Une sexualité ancrée de mère en fille.

La libération sexuelle, bien qu’elle représente l’émancipation féminine, va cependant amener à une redéfinition de la sexualité. Pendant plusieurs siècles, les femmes ont entretenu une vision de la pratique sexuelle, non pas comme un plaisir en soi mais comme un moyen de pouvoir enfanter.

Bien que cette vision de la sexualité ait grandement évoluée et qu’elle soit très différente pour les femmes aujourd’hui, il en reste cependant des traces dans leur manière d’appréhender leur sexualité.

  • Des transmissions féminines contrit

Tel que l’exprime le Dr Danièle Flaumenbaum dans son livre, “Femme désirée, femme désirante” ; Les femmes continuent d’être dépositaires de transmissions féminines. En effet, au cours des années 1950, les femmes ont réussi à obtenir la libération sexuelle avec la mise sur le marché de contraceptions, permettant le choix de mettre au monde ou non et ainsi d’avoir une sexualité plus libre. Mais, cette libération ne va pas conduire à la jouissance féminine pour autant !

  • Des transmissions masculines axées sur le désir.

Contrairement à l’homme que l’on a éduqué en lui apprenant que la pratique sexuelle est reliée à la satisfaction de son plaisir de jouissance depuis toujours. Il lui a en effet été transmis depuis son plus jeune âge, qu’il aura à vivre une sexualité de plaisir dans sa vie d’adulte. Et bien qu’on ne lui ait pas expliqué comment, le schéma de pensée qui lui est transmis reliant la sexualité et le plaisir, lui suffit alors à découvrir et atteindre la jouissance sans inhibition.

  • Des femmes flottantes dans leur vie sexuelle.

Il n’en est pas de même pour les femmes à qui l’on a inhibé ce désir et cette satisfaction par le désir d’être mère. C’est la transmission même de cette inhibition de la mère à la fille dès son plus jeune âge, qui empêche encore aujourd’hui les femmes à développer leur potentiel sexuel et de faire alors place à leur propre désir ainsi qu’à celui de leur conjoint. Ce blocage fait des femmes des “têtes flottantes”, une séparation distincte entre la femme et son sexe.

  • De quelle vision les femmes doivent-elles se libérer ?

L’objectif est de se libérer de cette vision de l’utérus comme d’un simple organe reproducteur pour la femme et de le voir comme un lieu de jouissance féminine. Le creux de l’utérus doit être perçu comme un espace permettant d’accueillir le sexe de l’homme et les forces qu’il vient transmettre. Et ainsi de vivre une sexualité dans la complémentarité des sexes. Mais comment atteindre alors cette jouissance ? Il faut donc comprendre comment passer du désir à la jouissance.

  • Qu’est-ce que le désir ?

Le désir est défini comme étant une tension vécue en soi et contenu par l’esprit et permettant de tendre vers quelque chose de nouveau. Il est un moteur de vie dès la naissance de part le désir du sein, et durant tout le reste de notre vie, de part le désir de grandir, de réussir ou encore le désir de satisfaction personnelle.

Mais alors comment s’ouvrir à ce désir qui réside depuis toujours en nous ?

Il est nécessaire pour vivre sa féminité de faire un travail sur ces inhibitions ancrées en nous et de nous en débarrasser. Et cela passe par le fait d’apprendre à découvrir son corps comme instrument de plaisir et non pas seulement de fécondité. Cet apprentissage se fait à la fois par la découverte de son corps mais plus intimement par le désir qu’il procure. La connaissance de la dimension énergétique sexuelle, s’exprime par les vibrations et sensations de frissons et de plaisir que l’on ressent lorsque l’on stimule les différentes zones érogènes de notre corps. Cette résonance est l’expression du désir. En se focalisant sur cette vibration qui nous anime, l’on se rend alors compte qu’elle est présente dans le vagin et l’utérus et ne demande qu’à être révélée et exploitée. Le désir poussant alors à l’inconnu, il pousse à la rencontre de l’autre. Mais qui dit rencontre de l’autre, dit aussi rencontre de son désir.

Comment appréhender le désir de l’homme ?

Le désir de l’homme, comme celui de la femme, s’exprime corporellement par l’érection et les vibrations énérgétiques que celui-ci va lui procurer. Cependant pour s’ouvrir au désir avec l’autre, il faut prendre conscience que les hommes concentrent leur désir au niveau de leur sexe et les femmes au niveau du coeur et des seins avant de descendre vers le sexe. Il y a donc un décalage dans la propagation de ce désir dans le corps entre la femme et l’homme, qui rend important la phase des prélimaires.

  • Le désir de la femme pour le corps de l’homme.

Pour s’ouvrir il faut aussi que la femme soit désirante du corps et du sexe de son conjoint comme lui doit l’être du sien. Cela se fait alors par la découverte du corps de son partenaire lors des préliminaires. Car les choses ne viennent pas toutes seules. Il faut donc faire confiance aux caresses, à la musique d’ambiance que vous pouvez choisir, aux senteurs (crème, parfum).

  • La clé du désir de l’homme ?

C’est le temps. Il faut du temps pour s’embrasser, se toucher, se parler, se confier, se sourire, avoir peur, se rassurer, s’amuser. Plus on étire le temps, plus le désir a d’espace pour se libérer.

Les préliminaires sont vus comme une danse érotique ou les deux conjoints, peuvent alors exprimer leur désir à l’autre par le touché, les caresses ou encore les paroles et qui leur permet alors d’être en phase et ainsi à la femme de pouvoir acceuillir le désir de l’homme en elle. Mais cela suffit-il à satisfaire le désir féminin pendant l’amour ?

Apprendre à reconnaître son désir et à l’appréhender est une chose, mais cela n’est pas suffisant, puisque pour cela il faut savoir faire l’amour.

  • Qu’est ce que faire l’amour ?

Lorsque l’homme pénètre la femme et que leurs vibrations se rencontrent alors, les amants découvrent cette nouvelle peau de sensation par la création d’un espace commun dans le vagin de la femme. Cette reconnexion physique, énergétique et émotionnelle avec les vibrations de son partenaire va faire ressentir à la femme comme “une autre vie en elle” qui va alors l’animer.

Les vibrations du couple vont venir lors de leur échanges résonner dans l’utérus de la femme. C’est cette résonance des énergies qui va mener à la jouissance et permettre une harmonisation des énergies entre les partenaires.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé