• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

La télé, briseuse de couples ?

love Intelligence 14 commentaires

JPEG - 24 ko


Lorsque vos collègues vous demandent de leur raconter votre soirée, vous vous sentez un peu honteux de répondre « rien de spécial, on a regardé la télé ». Vous n’avez peu être pas « rien » fait mais en tout cas c’est la sensation que vous en avez. Eh oui l’installation de cette télé a sonné le glas de la vie de couple trépidante et du dialogue que vous entreteniez auparavant.

La télévision, véritable objet d’addiction, pose nombre de problèmes dans nombre de couple aujourd’hui. La télé fait partie des 10 ennemis du couple. Love Intelligence® vous aide à vous détourner de cette briseuse de couples électronique.

Comment déjouer les pièges de la monotonie en couple ?

Une petite télé pour un gros problème

Vous aussi vous vous êtes déjà endormi devant la télé sans vous toucher, sans même vous parler ?
Pour certains, c’est un vrai problème tandis que pour d’autres, le choix entre une vraie soirée à deux ou une bonne soirée télé se fait assez facilement. En effet, plus qu’un moyen d’évasion, la télé constitue parfois un vrai refuge.

Certains auront ainsi tendance à se dire « ce soir je rentre, je me mets devant la télé, comme ça j’évite les disputes, le ménage, les questions qui fâchent » - traduisez « je rentre dans ma bulle, je suis en sécurité ».

En revanche, ceux qui ne souffrent pas encore de cette situation ne se sont certainement pas encore rendus compte du piège que constitue ce petit écran pour le bien-être de leur couple.

L’arrivée de la télévision dans le couple a trois impacts majeurs :
→ l’enfermement dans une certaine routine (métro-boulot-télé-dodo)
→ une baisse inévitable de la libido
→ une absence de dialogue

Lire la suite de l’article :

  1. Une petite télé pour un gros problème
  2. Sortir du piège de la télé !

Lire la suite de l’article

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. alli

    Télé portable wifi rien de plus toxique pour les relations humaines on ne se parle plus on s enferme dans un univers qui nous isole je passe de meilleures soirée avec mon homme quand la télé est éteinte plus de dialogue de rire …. En plus c est abrutissant et du cul partous des télé réalité à la prostitution déguisé de la propagande médiatique de la manipulation … C est pas le top tous ca

  2. Sebastien

    Je compatis aux internautes ayant laissé des messages car je vis une situation similaire et il est très difficile d’échanger avec une personne victime de l’addiction à la télévision. Il ne s’agit pas de condamner ici l’usage de la télévision, mais de parler de cet état de mort-vivant qui fait qu’une personne ne peut s’empêcher de se réveiller avec la télé, de manger devant sa télé, de mettre la télé dès qu’un moment de détente est souhaité ou envisagé, de passer ses soirées et s’endormir presque systématiquement devant sa télé…L’addiction à la télévision perturbe gravement le fonctionnement de deux glandes très précieuses pour la santé, la soi-conscience et l’intuition : l’hypophyse et la glande pinéale. Si l’hypophyse est le siège de l’intuition et par là est l’accès à la véritable connaissance, la glande pinéale est le siège des envies personnelles, de l’originalité et de la vraie voix de notre être intérieur et on peut le dire dans le sens large, de notre libido. En tant que thérapeute j’ai rencontré de nombreuses personnes, la plupart du temps des femmes, qui souffrent du manque d’intérêt à l’échange de leur partenaire ou ami. Certaines personnes rêvent de massages réciproques, ou d’activités communes où l’un est attentif à l’autre lorsque le conjoint revient le soir. D’autres n’ont en fait aucune envie de partage ni d’échange, et se réfugient dans l’hypnose télévisuelle à longueur de temps…pour éviter de réfléchir (connaissance) ou de devoir s’adapter à l’autre (et donc de devoir s’assouplir, changer, et donc faire l’apprentissage de la douceur ou bien de la mesure et de la concentration) dans un échange. Il est frappant et triste de constater comment cette addiction élimine les désirs personnels, développe la paresse et détruit la simple et saine conscience humaine ainsi que l’aptitude à avoir un jugement sain. L’être en vient à vivre « par procuration », comme un parasite ou un vampire, par le seul fait de se gaver de spectacles qui en vérité ne le concernent jamais vraiment, ni ne lui apprennent au fond rien sur lui-même, ni ne le feront réfléchir sur les idées indispensables et les regards sur la vie que seule notre intuition peut nous faire parvenir (quand elle reste saine), indépendamment de tout spectacle où tout est déjà décidé à l’avance sans nous avoir RIEN demandé, c’est à dire sans nous avoir fait VRAIMENT participer. Se nourrir de télévision c’est feindre de vivre, c’est faire semblant d’être vivant et vivre petit en croyant être grand, plein de tromperies sur soi-même et sur les autres : le malheureux en vient à attendre que la vie soit comme un film ou une série : que tout se décide SANS sa vraie participation (car il ne la désire pas vraiment, il ne veut pas s’impliquer), en commandant et gouvernant tout et tout un chacun comme on zappe, allume ou éteint l’écran d’un coup de pouce apparemment anodin…Les vraies merveilles de la vie ne sont pas les scintillements électriques en 2D des téléviseurs. La vraie connaissance n’est pas celle qui nous y est délivrée, car elle n’implique aucune maturation, aucun parcours réellement personnels, elle n’est qu’un leurre, de belles déclarations sans valeur aucune. Tout dans une scène jouée est un jeu d’acteur, donc tout est faux : aucune des émotions ou réalités feintes n’ont cette forme, cette saveur ou cette couleur dans la vraie vie : pourquoi alors autant vouloir se nourrir de fausseté et de succédané quand on peut se créer et possiblement partager DE VRAIES émotions ? Des émotions qui ne sont pas feintes, ne cherchent pas à éblouir l’audimat pour mieux le tromper, ne cherchent pas à conquérir quoi que ce soit pour l’immobiliser ?….Il va de soi qu’il est indispensable de contrôler son usage de la télévision et ne pas donner à celle-ci un rôle MAJEUR dans nos existences. Et une chambre à coucher ne devrait jamais avoir d’installation télévisuelle, c’est un minimum de respect de soi et de l’autre, et de règle de vie à s’imposer ; Une chambre à coucher est un lieu sacré, celui du repos de notre corps et de notre esprit, et il devrait pouvoir rester ce lieu avant tout de repos ou de conscience de soi, un lieu où l’être gagne à se connaître au lieu de perdre à se fuir. Les moments du réveil et de l’endormissement sont deux moments magiques dans nos existences, et rien n’a autant d’influence sur notre vie que ce de quoi nous laissons ces deux moments être empreints. Que dire de celui ou celle qui ne se réveille ni ne s’endort jamais avec de belles pensées ou simplement des pensée personnelles, mais constamment envoûté par des images de peur, de violence, d’excitation, de confusion, de doutes, de vengeance ? Quelle que soit votre vie, pleine de bonheurs ou de souffrances, son dénouement, ses merveilles et ses retournements ne seront jamais un spectacle télédiffusé, car rien de ce qui a vraiment de la valeur dans la vie, ne se verra jamais à la télé. RJ

  3. julien

    Ha bha au moins je ne suis pas le seule… Pour la petite histoire, 15 ans de vie commune et jamais de tv. Sauf les 3 dernières années, ça me cassait les burnes de passer mes soirées à me lobotomiser en général devant des séries. J’ai craqué. Un conseil, débarrassez vous de cet engin de mort intellectuelle ou changez de partenaire pour quelqu’un qui préfère les discutions et les moments de complicités à sa précieuse TV. Rien à foutre de vivre avec quelqu’un qui n’a comme seule but dans sa vie perso de « se vider la tête »…Au final elle finit pleine d’eau alors autant prendre une poupée gonflable, au moins il n’y a pas la pub.

  4. Anna

    Decidemment… je pensais être seule au monde… mais je découvre que non. Mon conjoint rentre du travail, bricole un peu à la maison pendant que je fais à manger. Une fois le repas prêt il arrive, se pose, allume la télé et la regarde jusqu’au coucher. Le dimanche il me fait des non-stop du réveil jusqu’au coucher. Il ne se lève que pour manger et aller aux toilettes. Et quand je lui reproche même calmement c’est tout de suite un demarrage au quart de tour : je ne le laisse pas faire ce qu’il veut, je l’agace tout le temps etc etc etc… quand j’insiste pour qu’il éteigne tout de même la télé, il me demande bêtement à quoi ça sert et qu’est ce qu’on fera une fois la télé éteinte, genre c’est la fin du monde. C’est épuisant . et franchement je ne sais pas quoi faire…

  5. Sandrine

    Pour moi, c’est à peu près la même chose ! Mon ami allume la télé au alentour de 19h30 20h en semaine et plus tôt le weekend et jusqu’à 11h30, minuit tous les soirs ! + le samedi après midi ! En fait, il regarde beaucoup le foot + séries policière ! Lors du repas du soir, il ne faut pas trop parler car ça le dérange pour écouter la télé ! On se voit que le soir à partir de 19h30 et le weekend ! Moi, je suis pas trop télé car pour moi, c’est superficiel, je préfère profiter de ma famille, ma maison et être au calme après une journée de boulot bruyante ! Je m’enferme le soir dans le bureau pour avoir du calme et le repas, il me tarde qu’il soit terminé !!!! Aujourd’hui, j’en viens à supporter la télé de moins en moins ! Ca me rend très malheureuse cette situation et me rend nerveuse ! Mon ami me dit que c’est moi qui est un problème et que c’est normal de regarder la télé comme il le fait et il s’énerve contre moi ! Je ne sait plus quoi faire !

  6. cheyenne

    Helas ça ne va pas mieux,(voir plus haut ) je commence à désesperer, que faire ? pour divorcer il faut de l’argent, alors on reste et on ronge son frein !

  7. cheyenne

    Bonjour, mon mari retarde la téké tous les jours 14 heures par jour, il n’a que 56 ans, mais vit déjà comme un vieux, il ne travaille plus depuis qqs années, et moi qui ai 9 ans de plus que lui, je me sens jeune, et j’ai envie de bouger, mais seule, pas possible, nous habitons à la montagne en plus ! voilà les plaisirs du mariage !! merci

  8. Jil

    TOTALEMENT D’ACCORD !

  9. didi

    c´est pas normal ,les femmes ne sont pas habituer á suivre la télé durant un temp long.Alors ,les hommes doivent comprendre ce fait en cherchant d´autres occupations du fait que la femme ne se sentira pas trop isolée

  10. MIMOSA01

    Un mari qui regarde la télé toute la journée et la soirée, ne me pose pas le même problème que celui qui se fait plaisir à regarder un match de foot ou de rugby ! le mien passait ses journées. Je n’ai pas supporté plus de 2 ans !!

  11. Elies

    Je suis un homme, moi c’est le contraire qui se passe, ma femme passe des heures d’affilées (4 à 5 heures defois) cela me rend nerveux. Non seulement ca détruit le couple, mais cela le pousse au pire.

  12. coline75

    Je suis tout a fait d’accord avec le fait que la télé crée souvent des différents dans le couple. Mon mari passait beaucoup de son temps libre devant le poste de télé. C’est a peine, si on se parlait. Ca commence toujours comme ca et se termine souvent en rupture.

  13. Heidi

    Personne ne doit obliger à changer les habitudes de son partenaire. On peut les aider a changer quand ces sont des mauvaises habitudes, mais, le match de foot c’est ne pas grave (si c’est ne que quelques heures par semaine, rien est bon en excès). Mettez vous a lire un livre, appelez un ami, faites du sport, etc. pendant qu’il regarde son match. De tout manière, il faut que vous le dises (en parlant et pas en vous isolant) que vous n’aime pas le match des foot. Le secret c’est une bonne communication et tolérance pour accepter les différences. Bon chance !

  14. angela

    les matchs de foot sont souvent sujet de dispute avec mon ami , et je m’isole dans une autre pièce , cela me rend malheureuse , que faire ? pour qu’il comprenne que je craque souvent à cause de çà , bien qu’il le sache , il ne change pas ses habitudes merci pour votre réponse angela

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé