• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Je suis jaloux(se) : que faire ?

Reconnaître que votre jalousie vous fait souffrir

Les personnes jalouses souffrent énormément et presque constamment. C’est un véritable enfer au quotidien car les actes et paroles les plus anodins peuvent devenir suspects.
Dans les débuts de la relation, la personne jalouse préfère ne pas le dire, car elle éprouve de la honte à l’égard de ce sentiment. Pour avoir l’air sûr d’elle, elle se tait, mais, plus ou moins rapidement, elle commence à souffrir. Une simple remarque du genre : « Tu as remarqué, la voisine s’est fait teindre en blonde » génère immédiatement le fameux « coup au cœur ». « Il regarde la voisine, il va me tromper avec. »
Même si l’inquiétude n’est pas formulée si consciemment, le mal est fait. Tout comme le fait de s’acheter un nouveau vêtement : « Tiens, elle est plus coquette qu’avant, pour qui ? » Même le bouquet de fleurs peut devenir suspect : « Pourquoi ces fleurs ? Qu’est-ce qu’il veut se faire pardonner ? », tout comme une « nouveauté » dans la sexualité : « Avec qui elle a fait ça, c’est la première fois ! »…

Et les bons moments ?

Quand on est en pleine « crise de jalousie », on oublie quelque peu tous les compliments reçus, toutes les preuves d’amour données. On est prisonnier de son imaginaire et sa peur.
→ Tenir son « journal amoureux » est d’un grand secours. Y seront notés tous les mots gentils, les regards amoureux, les actes d’amour, quels qu’ils soient, même les plus anodins. Ils seront tous nécessaires pour apaiser les craintes.
→ Créer son propre « film amoureux » peut aussi s’avérer utile. En repassant dans sa tête toutes les scènes agréables et heureuses vécues avec l’être aimé. C’est apaisant et rassurant.

Pour mieux sortir de l’enfermement de la jalousie, visionnez nos 5 séquences vidéos sur ce sujet !

En parler à son (sa) partenaire

C’est souvent difficile, mais indispensable. Si votre partenaire ignore encore votre tempérament jaloux, il risque d’agir, ou de dire des choses qui attisent cette jalousie sans le vouloir.
S’il en a conscience, il sera plus attentif(ve). Il évitera par exemple de faire des remarques « suspectes » sur les personnes croisées dans la rue ou observées au restaurant, dans une soirée. Il évitera aussi de trop porter ses regards sur ces personnes. Au moins jusqu’à ce que vous soyez complètement rassurée.

L’aide du partenaire est cruciale : la bonne marche du couple est aussi de sa responsabilité. Il vaut mieux en parler le plus vite possible en expliquant d’où vient cette jalousie et comment l’on peut se sentir davantage en sécurité. Dire ce qui attise la jalousie ou au contraire ce qui l’amenuise est très important.

Augmenter son estime de soi

Le plus souvent, c’est le manque d’estime de soi qui génère la jalousie. Le renforcer n’est pas toujours simple non plus, et il convient parfois de se faire aider dans cet apprentissage.
D’autant plus que les démonstrations d’amour de l’autre ne suffisent pas toujours, loin s’en faut. Quand la jalousie est inscrite depuis longtemps, tout comme le manque d’estime de soi, la méfiance qui sommeille peut se réveiller très facilement.

Comprenez comment un couple fonctionne, dans l’équilibre et le respect

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé