Sommaire suivant

Quel est l’impact du chômage sur l’état amoureux ?

- Une période de chômage n’est pas vécue de la même manière par l’homme et la femme. L’accident professionnel n’est pas dramatique, il touche nombre d’entre nous aujourd’hui. Si le chômage peut présenter un caractère imprévisible, voire brutal, quelle est la nature de son impact sur la vie de couple ?

- Protéger sa vie amoureuse et son couple est à la portée de chacun. Encore faut-il privilégier quelques attitudes simples et hiérarchiser ses priorités pour réduire l’impact négatif du chômage et gérer cette étape avec recul et intelligence.

- Votre vie amoureuse est-elle soumise aux aléas de votre activité professionnelle ? Le chômage a-t-il des effets directs sur votre vie de couple et votre propension à séduire et à aimer ?

- Ce guide qui traite de l’impact du chômage sur l’état amoureux est fait pour vous. Il permettra de répondre à la question suivante : comment le couple peut-il faciliter ce passage difficile ? Quel est l’effet du chômage sur l’homme ? Sur la femme ?

- Chaque être vit le chômage en fonction de sa sensibilité et de ses représentations mentales. Il n’y a pas UNE conduite type à préconiser mais plutôt des attitudes concrètes qui vous permettront de faire preuve de discernement.

- Découvrez dans cette e-class les 3 effets du chômage sur l’état amoureux et les stratégies gagnantes pour éviter qu’une perte d’emploi n’altère votre potentiel amoureux.

Quel est l’impact du chômage chez l’homme ? Page 2

Quels sont les 3 effets du chômage sur l’état amoureux ? Page 3

  • Dévalorisation et perte progressive de l’estime de soi
  • Repli sur soi.
  • Anxiété et troubles de la libido.
  • L’impact est- il le même chez la femme ?

Quelles sont les stratégies à mettre en œuvre pour réduire l’impact négatif du chômage ? Page 4

Quel rôle pour le conjoint ? Page 5

  • dédramatisation
  • intelligence affective
  • résilience possible si le couple est fort.

Quel changement positif chez l’homme ? Page 6

  • éveil, lucidité…

Et si le chômage était l’occasion de donner des priorités à son couple ? Page 7

Bibliographie Page 8

Pour aller plus loin… Page 9

© Love Intelligence 2012
Love Intelligence précédent

Et si le chômage était l’occasion de donner des priorités à son couple ?

- De fait, une période de chômage enseigne l’humilité, c’est une remise en question personnelle qui nous réconcilie avec notre être profond. Tout se passe comme si le chômage agissait comme un révélateur des vulnérabilités de la personne qu’il frappe.

- C’est là que le conjoint entre en scène pour manifester son écoute bienveillante. Il apporte la réponse de l’intelligence du cœur et vous incite à apprivoiser votre intelligence affective : “J’ai des soucis professionnels mais tu ne doutes pas de moi, de mes compétences, tu me pousses à aller de l’avant” ou bien « Je peux te confier mes doutes professionnels ».

- Le chômage est le moment « privilégié » pour faire le deuil de son travail précédent, pour tourner la page et se préparer à une nouvelle activité. Suivre un cycle de formation, entreprendre une activité artistique et réaliser, enfin, ses rêves. En la matière, il ne s’agit pas de confondre vitesse et précipitation. Les psychiatres et les psychothérapeutes sont d’ailleurs unanimes à reconnaître que les états dépressifs activent la lucidité parce que le travail de deuil a été accompli. Faire le deuil consiste à se connecter en toute quiétude à ses besoins réels et profonds. Comme si le déclic du chômage était un catalyseur amoureux. Comme le rappelle le psychosociologue Jacques Salomé : « Nous sommes largement inconscients de nos besoins alors que nous sommes conscients de nos frustrations ».

Nos conseils :

  • Apprenez à donner un tournant décisif à votre vie amoureuse. C’est le moment de reconnaître qu’il n’y a pas que le travail dans votre vie et que VOTRE VIE AMOUREUSE EST UN AUTHENTIQUE TRAVAIL QUI MERITE ATTENTION, RESPECT ET QUALITE EMOTIONNELLE. Par exemple, privilégiez l’improvisation pour un dîner en amoureux dans un nouveau restaurant, une escapade à la campagne dans une chambre d’hôtes et programmez une activité en couple (danse latine par exemple). Bref, sortez du quotidien par la grande porte.
  • Aérez votre relation et n’isolez pas votre vie amoureuse du reste du monde. Accordez de l’importance aux relations amicales et aux réseaux de communication. L’idée est de vous connecter aux divers réseaux sociaux existants qui sont source de créativité, d’inspiration et de découverte. Délaissez le cocooning pour le nesting. « Le nesting, c’est le couple amoureux à l’ère des nouvelles technologies et d’Internet », confirme le psychiatre et sexologue Willy Pasini dans son ouvrage « Le couple amoureux ». Utilisez ces outils pour vous ouvrir au monde qui vous entoure surtout si vous n’avez pas d’emploi.
  • Ne vous torturez pas l’esprit trop longtemps. La perte d’un emploi est parfois vitale pour la survie du couple.

Témoignage :

« Lorsque j’ai été victime d’un licenciement pour fin de mission en janvier 2007, c’était comme une délivrance pour moi. Nous avons pu enfin respirer et nous occuper de notre couple car nous commencions à asphyxier », déclare Marc-Antoine, consultant dans l’industrie aéronautique. « Même si mon activité de conseil m’a passionné, j’ai appelé inconsciemment de mes vœux l’arrêt de cette mission. Au bout de deux ans, les départs pour Toulouse le dimanche soir étaient vécus comme un véritable supplice. Le rituel de la séparation hebdomadaire est devenue pesant et la joie de retrouver ma femme le vendredi à Paris n’était plus qu’un plaisir éphémère. La fin de ma mission représente une renaissance pour notre vie de couple. Exit l’anxiété et le stress du dimanche soir et la vie conjugale à distance. Nous attendons un heureux événement pour février prochain. Je ne culpabilise même pas de ne pas avoir retrouvé de travail à ce jour », conclut Marc-Antoine.

© Love Intelligence 2014
 
Fermer l'e-class