Le coaching amoureux est un métier peu encadré :

  • Qui pousse le charlatanisme et dénigre la profession
  • Un métier qui sans formation risque de créer des dégâts suite à de mauvais conseils
  • Un métier difficile qui nécessite une formation pour se préparer à l’exercer.

Pourtant, c’est un métier qui attire :

  • Une forte demande de nouveaux jobs qui créent du sens.
  • Une forte croissance de métier libéraux/indépendants en quête de liberté et la mode de l’entrepreneuriat