Notons que la psychothérapie se distingue de l’accompagnement amoureux en ce sens qu’elle favorise la connaissance de soi et l’introspection, alors que le second travaille sur les comportements et enjoint au passage à l’action en mettant l’accent sur les ressources (la capacité à favoriser les opportunités de rencontres par exemple pour une personne célibataire).

La psychothérapie favorise l’intellectualisation des rapports amoureux et ne prépare pas l’individu à être dans l’accueil de l’autre – il peut parfois se fermer à l’amour ou aux différences par trop de réflexions sur ses attentes.

Or, trouver l’amour ou se reconnecter à l’amour, c’est se laisser surprendre par l’amour. Et le coaching vise à en rendre capable un individu.