• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Récit de coaching

Amélie et Cyril : bien se séparer pour mieux se retrouver !

Elle a 27 ans, lui 31. Ils sont ensemble depuis 8 ans et n’ont jamais abordé le sujet de l’enfant. Ils viennent me voir lorsqu’ils décident de se séparer. J’ai en face de moi un couple qui respire l’harmonie, le respect, la tendresse et l’attention mutuelle.

Trouver le bon équilibre entre l’individu et le couple

Comme eux, de nombreux couples se séparent pour retrouver une liberté. Ils cherchent leur épanouissement personnel, et si le couple ne leur permet plus de briller et de se rassurer à leur façon, ils se séparent. C’est ainsi que beaucoup de personnes désireuses de séduire, de retrouver les attentions, les regards sur eux, se retrouvent dans cette logique individualiste.

Cette poursuite éperdue du bonheur est en fait l’impasse d’une obsession narcissique avec un besoin d’être valorisé, regardé et aimé. Les individus constituant ces couples en péril rêvent de construire leur vie, d’être eux-mêmes maîtres de leur destin. Ils ont en réalité soif de reconnaissance. Ils détruisent ce qui peut leur apporter la véritable confiance en eux, dans la construction saine et patiente d’un couple sur la durée. Ils détruisent pour reconstruire des relations éphémères qui ne répondent qu’à leur soif de plaire.

Les couples d’aujourd’hui ont perdu la notion de travail d’équipe, l’amour n’est pas le seul ciment d’un couple. Ce doivent être aussi les objectifs communs réalisés dans le respect de chacun. Des hauts et des bas. Des périodes de crise dont on ressort plus soudés, plus fort, et qui signent la longévité de la relation.

Lire la suite de l’article
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé