• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Le couple et la crise de milieu de vie… Y faire face.

• L’ouverture intergénérationnelle

C’est s’engager dans ce qu’on appelle "la générativité", c’est à dire s’intéresser un peu plus aux générations plus jeunes pour donner un sens à sa propre existence. Cette aventure consiste par exemple à partager son expérience professionnelle à de jeunes collègues, à intéresser ses petits enfants (ou ceux des autres) à ses propres passions : le sudoku, le chant, la lecture, à partager un savoir artistique…

De cet engagement découle l’impression de se sentir utile, le sentiment qu’on a sa place dans la société, que la vie vaut la peine d’être vécue.

• En parler, sortir de l’isolement

Il est primordial de communiquer un peu plus avec son conjoint sur ses propres angoisses et ses besoins avant que cela ne devienne problématique, se dire que l’autre est là pour nous soutenir dans les moments difficiles, comme pour partager les instants de bonheur… Parler à des amis peut aussi se révéler efficace. Une oreille attentive, permet de sortir de l’isolement, et instaure un regard distancié sur ses propres problèmes.

Néanmoins, il arrive que la situation nous échappe, et notre déplaisir de l’existence est tel que l’on commence à devenir réellement difficile à vivre pour le couple, la famille. En outre, l’entourage n’est pas toujours disponible, ou encore compétent pour comprendre et écouter. Il convient alors dans ce cas de recourir à la psychothérapie. Déjà pour se rassurer que ce que l’on traverse est loin d’être rare ; c’est même l’un des principaux motifs de consultation. Ensuite parce que l’aide d’un professionnel peut se révéler bénéfique pour voir plus clair en soi.

Voir notre coffret vidéo : j’ai le sentiment qu’il m’échappe… Comment l’apprivoiser en douceur ?

3. Le partenaire est le bouc émissaire…

Le partenaire se rend compte assez rapidement de ce changement de comportement chez la personne en crise ; un état qui se traduit par un repli sur soi, ou au contraire par un besoin irrépressible de s’évader, de voir ailleurs, etc. Il devient un bouc émissaire et endosse les conséquences des actes et des affects évacués par sa compagne ou son compagnon.

Parallèlement survient un isolement physique qui se traduit par la perte de la complicité intime et sexuelle, accompagné d’un sentiment de culpabilité grandissant, si le problème n’est pas traité, si la crise perdure…Dès lors ce qui relevait au début d’une crise identitaire et individuelle devient un réel écueil à l’harmonie conjugal, une problématique qu’il convient de résoudre ensemble, sous peine de voir son couple voler en éclat… Les disputes, comment s’y prendre pour les rendre constructives ? – Notre coffret vidéo pour vous éclairer

Lire la suite de l’article

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé