• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Dans un couple, y a-t-il forcément un partenaire qui aime plus que l’autre ?

love Intelligence 3 commentaires

Je l'aime plus Souvent, au terme d’une relation, on entend l’un des partenaires se livrer d’un
« De toutes façons, je l’ai toujours davantage aimée qu’elle ne m’a aimé. Et ça me convenait plutôt… »

D’où vient cette impression, cette croyance même, qu’un amour n’est jamais partagé de façon totalement équitable, que l’un des deux se résigne à une relation avec une personne qu’il apprécie, qu’il estime, mais qu’il n’aime pas autant qu’il devrait ? Décryptage.

Les origines d’une telle croyance

Une croyance si fréquente qu’on peut se demander sur quoi elle est fondée.

Le modèle de couple parental

Certaines personnes ont ainsi pu constater que l’un de leurs parents aimait davantage que l’autre. Elles en ont conclu que c’était la norme et ont intégré cette observation comme une vérité sans y réfléchir, qu’il s’agisse d’une vérité ou d’une interprétation du comportement de leurs parents l’un envers l’autre.

Un manque profond d’estime de soi

Ces personnes en arrivent alors très vite à cette conclusion et se résignent à être moins aimées par leur partenaire.
La plupart du temps, elles sont déjà très étonnées — et restent parfois sceptiques — d’avoir été choisies, d’être aimées. Leur amour comporte une très grande part de reconnaissance envers cet autre qui a “daigné” s’intéresser à elles.
Cette reconnaissance est d’ailleurs trop souvent confondue avec l’amour.

Un amour communicatif « miroir »

Il existe des personnes qui vivent en relation avec un(e) partenaire très amoureux alors qu’elles-mêmes l’aiment moins et le reconnaissent. Ce qu’elles ont surtout apprécié, ce sont justement les sentiments très forts de ce(tte) partenaire.

En réalité, elles aiment surtout être aimées : elles sont plutôt des amoureuses de l’amour.

JPEG - 119 ko


Dans ce cas, cette croyance peut sembler fondée, mais c’est une erreur puisque, du côté de la personne qui est aimée, il ne s’agit pas de sentiments amoureux ou d’amour. Elles sont seulement extrêmement flattées d’être quasiment adorées par leur partenaire : c’est très bon pour leur ego. Leur fierté d’elles-mêmes en est gonflée et elles se laissent aimer avec bonheur.

Jusqu’au jour où les marques d’amour qu’elles reçoivent finissent par les lasser : elles se sentent comme piégées dans cet attachement qui ne leur convient plus.
A moins qu’elles tombent réellement amoureuses d’un(e) autre partenaire. Le (la) partenaire premier(e) qui les aiment tant sera vite évincé(e).

Lire la suite de l’article :

  1. Les origines d’une telle croyance
  2. L’opportunisme
  3. Une quête éperdue d’amour
  4. 6 étapes pour lutter contre cette « croyance-vérité »

.

Pour aller plus loin :

Lire la suite de l’article

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. Comlan

    Votre vie sentimentale s’effondre du jour au lendemain et vous ne voulez pas voir vos copains, copines se moquer de vous suite a cette rupture douloureuse. Vous n’arrivez pas à accepter cette séparation si inattendue de votre ex compagnon. Cela est peut-être à la base de vos fréquentations ou encore plus le non-respect du règle conjugale que chaque couple doit avoir vis a vis de son compagnon. Votre belle-mère n’accepte pas le fait que son fils s’est marié avec vous (femme) et votre quotidien se manifeste pour vous comme une année chères internautes. Vous n’avez pas la paix au foyer et vous désirez revivre cette passion avec le père de vos enfants, et cela, pour le restant de votre vie. Vous souhaitez ne plus être le dernier souci de votre copain dans toutes ces pensées. La solution a vos problèmes pour un couple durable ou encore être heureuse de nouveau grâce au grand retour de votre bien-aimé(e) existe encore. L’échec n’est pas sans la réussite : gardez ce mot en tête, car si vous avez déjà été dupé ou fait appel a un maître qui n’a pas sur vous aidez comme cela ce doit. Moi Maître Comlan AMANGNON, je vous propose mes connaissances dans le domaine du retour affectif, et cela, pour une durée rapide vous verrez les résultats à 100 % suite à votre contact. Vous êtes deux couples de femmes (lesbienne) ou deux compagnons d’hommes (gay) et vous vous aimez et l’un ou l’autre décide ne plus continuer dans cette relation confiez-vous à moi, je peux vous aider.

    Tel/whatsApp : +229 9778 8791

    SIGNAL APP : +229 9778 8791

  2. Célia

    Merci sincèrement pour cet article qui m’éclaire et m’aide mais SURTOUT me rassure, j’étais en pleine période d’angoisse et de doutes et grâce à vous je vais mieux.

  3. florence3

    J’ai toujours eu l’impression d’aimer mo mari plus qu’il m’aime lui. Quand j’ai eu l’occasion de lire votre guide à ce sujet ca m’a donne beaucoup a réfléchir. Ca m’a surtout remise en question moi-même. J’aimerai cependant que vous me disiez si j’ai une chance un jour de le voir changer d’attitude envers moi.

Revenir à la liste des articles
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé