• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lov'thèque
    fin-menu
  • Conseils Personnalisés

    Une équipe de conseillers
    certifiés Love Intelligence®

    Un accompagnement en conseils
    clairs et concrets depuis 10 ans

    Notre longue réponse à votre
    description de situation
    Équipe Love Intelligence
  • 5 Déclics pour
    SORTIR DU CÉLIBAT
    La méthode Florence

    Trouver l'amour est une question de déclics sur soi


    Redevenez maître d'une vie amoureuse épanouie.

    La Méthode Florence vous aide à provoquer les déclics que vous n'aviez pas encore réveillés.

    Confiance
    12500 PERSONNES
    qui nous ont fait confiance
    Confiance
    8 PERSONNES SUR 10
    débutent une relation sérieuse
    dans les 4 mois
    Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
  • Heureux à deux
    JE RENFORCE MON COUPLE
    New couple

    Vous-voulez redécouvrir et renforcer votre relation ?


    Lovers Letter

    DÉCOUVREZ LA LOVERS LETTERS :

    15 min par semaine pour que l'amour grandisse avec le temps, et non l'inverse.

    Laissez vous surprendre par votre couple !

    E-mail
    COMMENT ÇA MARCHE ?

Coaching amoureux mode d’emploi

LE COACHING AMOUREUX

JPEG - 40.2 ko

Vous connaissiez déjà le coach sportif et le coach vestimentaire. Mais aviez-vous déjà entendu parler des experts en relations amoureuses ?
Restons en Forme a interviewé Florence Escavarage, coach et fondatrice de Love Intelligence.

Qu’on soit seul ou en couple, il n’est pas rare d’avoir besoin de conseils pour vivre au mieux une relation amoureuse. Problème de timidité ou d’éloignement, difficultés à rencontrer quelqu’un ou à mener une relation à long terme, le coach amoureux répond à toutes les questions portant sur le délicat sujet de l’amour.
Florence Escavarage est coach et fondatrice de Love Intelligence, un site Internet où sont dispensées mille et une astuces. Pour Restons En Forme, elle a accepté de nous éclairer sur ce métier d’un nouveau genre.

Restons en Forme : Quel est le but de votre site ?

Florence Escavarage : Pendant trois ans, j’ai fait du love coaching en face à face. Les clients me demandaient des exercices à faire chez eux, des bilans amoureux, des modèles… Ils voulaient que je leur mette par écrit ce que j’avais dit pendant la séance.
J’ai ainsi créé une vraie base de connaissances que j’ai voulu mettre en ligne. Le site Love Intelligence existe depuis janvier 2007. Les e-guides et les e-vidéos sont disponibles depuis octobre. La vocation du site est d’aider tous ceux qui se retrouvent face à un enjeu amoureux ou traversent une période difficile. A travers nos guides, nos conseils téléphoniques ou écrits et de petites vidéos pédagogues, on les aide à réfléchir et à trouver la solution la plus adaptée.

REF : Quelles sont les principales raisons qui poussent les gens à faire appel à vos services ?

F. E. : Leur problème n’est pas forcément de rencontrer quelqu’un mais de tomber amoureux ou de le rester.
Nous avons différents profils : celui qui ne rencontre jamais la bonne personne, celui qui ne rencontre jamais personne, celle qui tombe vite amoureuse et se désillusionne, celle qui tombe amoureuse sans que cela soit réciproque… Au final, des situations classiques auxquelles on a déjà tous été confrontés.

REF : Avez-vous constaté un changement des règles dans le jeu de l’amour ?

F. E. : Je vois, à travers mon coaching amoureux, que la fréquence du célibat s’allonge. On est célibataire plusieurs fois dans sa vie, parfois très longtemps.
A 25 ans, on fait les choses de manière naturelle. Mais, après, ça se complique si on a été déçu ou qu’on n’a pas fait le deuil d’une relation. Tout ce qui paraissait évident se complique. A nous de montrer le bon chemin pour tout simplifier. La personne vient nous voir, on en discute et on dresse un plan pour pouvoir mieux avancer. Au final, ce problème est lié, comme tout le reste, à notre société consumériste. On veut réussir une relation tout de suite donc on se précipite et on abandonne au moindre doute.

REF : Que conseillez-vous aux personnes désireuses de trouver l’âme sœur ?

F. E. : Ça dépend des profils. De manière générale, la personne déterminée se met dans un état d’esprit qui, parfois, a des incidences négatives sur ses rencontres.
Je leur conseille donc de ne pas se précipiter, de savoir rester léger, de ne pas se faire des idées trop vite. Je leur rappelle souvent qu’il faut prendre le temps de discuter avec la personne et ne pas la juger en quelques minutes. Dans notre mode de consommation de l’amour, on a tendance à juger trop vite et à s’en tenir à l’allure.
Mon deuxième conseil porte sur l’apprentissage : comment fonctionne le désir, s’il fonctionne avec la distance, comment faire pour se respecter, pourquoi il est important de ne pas laisser conquérir soudainement, etc. Le dernier point est très important, notamment chez les femmes qui dégagent une image de femme inaccessible, belle et mystérieuse et qui, en trois semaines, sont déjà toutes acquises voire “collantes”. Car le phénomène amoureux n’est pas que chimique, il est aussi rationnel. C’est ce petit passage qui est difficile et qu’il faut bien gérer.

REF : Combien de temps peut durer un coaching amoureux ?

F. E. : Il faut compter environ cinq séances, sur une durée de deux ou trois mois. L’objectif est d’identifier les problèmes de comportement dans la relation. On rend la personne plus mûre sur ce que sont les relations amoureuses et ce qu’il faut comprendre pour que ca se passe mieux.
Je planifie une séance tous les quinze jours. Pendant ce laps de temps, la personne seule fait des rencontres tandis que la personne en couple en profite pour redécouvrir son compagnon.
Le coaching reste quelque chose de concret. On apporte un éclairage sur le profil amoureux du client. Ensuite, on donne des exemples réels et des conseils faciles à appliquer pour changer le comportement amoureux défaillant.
Enfin, on étudie l’autre : son rythme, ses attractions, ses sentiments. La personne peut ainsi mieux composer avec cet autre. On l’aide à être plus en confiance. Nous voulons faire en sorte que l’autre porte sur elle ou lui un regard plus détendu, pas forcément plus amoureux.

REF : Sur votre site, vous misez sur le micro-paiement. Cela vous a-t-il permis de toucher un public plus large ?

F. E. : En effet, le micro-paiement était un objectif clair dès le départ. Ainsi, tous les gens peuvent avoir accès à mes conseils.
Sur le site, le client trouve des guides sur toutes les situations amoureuses, des e-vidéos, et notre contact pour nous parler via mail (21 euros) ou par téléphone (40 euros les 30 minutes).
La plupart des visiteurs cherchent directement parmi les 45 guides vendus à 5,5 euros. Parmi les guides les plus consultés, on retrouve “ Comment transformer une première relation ” ou encore “ Comment réussir sa vie de couple ”. Les vidéos didactiques sont vendues 3,50 euros les 4. Les thèmes sont variés (exemple : comment aborder une femme) et présentés de telle sorte qu’on voit le mauvais exemple, l’avis du coach puis le bon exemple.

REF : Quel est le profil des personnes coachées ?

F. E : Cela diffère selon le mode de coaching choisi. Ainsi, pour les vidéos, le profil type est celui d’un homme âgé entre 25 ans et 38 ans. Tandis que pour les guides, il s’agit d’une femme âgée de 18 à 45 ans.
Par téléphone, il y a une grande majorité de personnes divorcées. Enfin, en face à face, il s’agit de femmes trentenaires ou d’hommes quadragénaires. Au final, on travaille surtout sur la séduction et les débuts de relation.

REF : Que pensez-vous des sites de rencontres sur Internet ? Est-ce positif ?

F. E. : Indéniablement, les sites de rencontres sont un progrès amoureux. Pour les gens que je vois en coaching, c’est un moyen de rencontrer du monde.
Pour les profils “ attentistes ” (exemple : une femme rêveuse qui attend l’homme de sa vie et ne fait rien pour rencontrer du monde), c’est une solution plus facile et plus évidente.
On évite ainsi de devoir courir les boîtes de nuit et les bars. C’est surtout intéressant à partir de 35 ans quand les occasions de sorties se font plus rares, et que l’environnement amical se compose en majorité de couples.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.love-intelligence.fr

Propos recueillis par Vanessa Gohy

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé