• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lov'thèque
    fin-menu
  • Conseils Personnalisés

    Une équipe de conseillers
    certifiés Love Intelligence®

    Un accompagnement en conseils
    clairs et concrets depuis 10 ans

    Notre longue réponse à votre
    description de situation
    Équipe Love Intelligence
  • 5 Déclics pour
    SORTIR DU CÉLIBAT
    La méthode Florence

    Trouver l'amour est une question de déclics sur soi


    Redevenez maître d'une vie amoureuse épanouie.

    La Méthode Florence vous aide à provoquer les déclics que vous n'aviez pas encore réveillés.

    Confiance
    12500 PERSONNES
    qui nous ont fait confiance
    Confiance
    8 PERSONNES SUR 10
    débutent une relation sérieuse
    dans les 4 mois
    Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
  • Heureux à deux
    JE RENFORCE MON COUPLE
    New couple

    Vous-voulez redécouvrir et renforcer votre relation ?


    Lovers Letter

    DÉCOUVREZ LA LOVERS LETTERS :

    15 min par semaine pour que l'amour grandisse avec le temps, et non l'inverse.

    Laissez vous surprendre par votre couple !

    E-mail
    COMMENT ÇA MARCHE ?

Avril 2008 - Quelle est la différence entre le coaching amoureux et la psychothérapie ?

Le coach et le psy ont un point commun : ils traitent les blocages, mais le psy cherche la réponse dans le passé et le coach cherche des solutions pour améliorer une situation.

Premier constat : le coach et le psy ont au moins un point commun.

Ils font tous deux face à des blocages, des attitudes qui freinent l’épanouissement amoureux.

Mais ils n’ont pas du tout la même façon de les traiter.

Second constat : le coach et le psy se distinguent dans leur approche du problème.

Le psy cherche à analyser ces blocages et à comprendre leur origine en général dans le passé de la personne pour que son patient puisse ensuite réussir à les surmonter.

Le coach cherche, lui, des solutions pour parvenir à améliorer une situation.

  • Le client, parce qu’il entrevoit enfin une solution (en terme d’attitudes, d’actions, de communication avec l’autre), porte un nouveau regard sur sa situation.
  • Le coach l’aide à trouver en lui les ressources ou l’énergie pour avancer.
  • Le coach a une démarche active, dans un temps plus court, dans une optique d’efficacité et de mise en confiance.

Deux points essentiels de divergence :

  • La demande du client Love Intelligence® n’est pas du tout la même que celle d’un patient qui va consulter un psy.
  • La méthode du coach vis-à-vis de son client est aussi très différente de l’approche du psy envers son patient.

1. Les demandes de nos clients ne sont pas les mêmes que les demandes des patients qui vont consulter un psy.

Les personnes qui se dirigent vers un expert Love Intelligence® font en général face à un problème précis, concret, qui se pose à un moment-clé de leur vie et les empêche d’avancer en amour.

Par exemple :

  • Une femme est avec un homme depuis 4 ans et elle ne sait pas comment s’y prendre pour lui donner envie de s’engager plus avant avec elle.
  • Un homme se dit débordé de travail et regrette de ne pas avoir encore trouvé la femme de sa vie, il veut qu’on l’aide à bien s’y prendre dans les mois qui viennent pour mettre toutes les chances de son côté pour faire de belles rencontres.
  • Une femme ressent que « son homme » est distant, fuyant. Elle veut trouver en elle les bonnes attitudes pour le reconquérir.
  • Un homme a été blessé dans une relation mais n’arrive pas à quitter sa partenaire. Il vient nous voir pour se poser les bonnes questions et parvenir à faire le bon choix.

Des problèmes ponctuels pour lesquels nos clients ne ressentent pas forcément le besoin de s’investir dans une psychothérapie.

2. L’approche de l’expert en conseil amoureux en 6 points clés.

  1. L’expert Love Intelligence® clarifie tout d’abord une situation ou un problème. Le client prend de la hauteur sur sa situation amoureuse et en s’appuyant sur les connaissances des dynamiques et tactiques amoureuses de son coach, il entrevoit alors des solutions.
  2. Le client discerne quelle est la marche à suivre pour prendre en main sa situation (en termes de comportements, d’actions, de communication avec son partenaire ou dans son rapport avec les autres…).
  3. Le client a alors une vision claire quant à la marche à suivre pour améliorer sa situation. Il prend donc confiance car il identifie une solution à sa mesure.
  4. Notre expert cherche où se trouve, en son client, les ressources pour lui donner l’énergie et la confiance pour avancer.
  5. Notre expert fait profiter son client de son expertise unique de la relation amoureuse(séduction, situations complexes…) : il permet au client de comprendre autrement sa situation, de porter un regard différent sur son partenaire (ou sur les hommes / les femmes) et de discerner les issues, les changements qui semblent comme évidents pour que sa situation évolue.
  6. Le client est sensibilisé sur des attitudes amoureuses qu’il trouve alors immatures, inefficaces pour construire une relation. Il acquiert donc une certaine conviction sur la manière dont il doit prendre les choses en main pour améliorer sa vie amoureuse.

Combien de séances sont nécessaires ?

Le modus operandi d’un coach n’a rien à voir avec celui d’un psy. Si la durée d’une psychothérapie est indéterminée lorsqu’on la commence, un coaching ne doit pas excéder en moyenne une dizaine de séances d’une heure, chacune d’entre elles étant espacées d’au moins 15 jours pour qu’il se passe des choses dans la vie du coaché qui puissent être décryptées au cours de la séance suivante.

Nous recommandons la plupart du temps 5 séances sur une période de trois mois.

Ceci dit, il est évident que nous avons autant de réponses différentes que nous avons de clients.

Pour télécharger ce communiqué en PDF :
PDF - 188.1 ko
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé