• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Quand l’Amour est plus fort que la Foi

L’un des derniers « faits divers » qui affole l’actualité relate l’histoire peu conventionnelle du prête Gréa, figure emblématique à Lyon, qui tourne le dos à l’Eglise pour se consacrer à sa relation de couple avec une femme. Le prêtre qui voulait moderniser l’Eglise et se marier suscite de nombreuses réactions au sein des paroissiens et bouleverse les codes du diocèse. Quand l’amour frappe et vient renverser l’engagement d’un homme de foi, l’on assiste à la manifestation la plus marquante d’un besoin fondamental humain, celui d’aimer et d’être aimé dans un lien profond et authentique qui unit à un seul être.

Love intelligence se penche sur la profondeur, l’immensité et la force de l’Amour, des fondamentaux de la nature humaine qui transcendent l’être et les codes.

Homme de foi ou Homme de coeur

Une question éthique se pose ici : Les hommes de foi qui s’engagent à vivre pour l’Eglise et à aimer Dieu sont-ils à même d’annihiler leur nature la plus profonde, celle d’aimer et de recevoir l’amour d’un autre être humain ?

Outre les nombreuses dérives et scandales au sein des diocèses qui incarneraient la manifestation la plus tragique du manque d’amour, de plaisir, éprouvé par les hommes d’Eglise, l’histoire du prêtre Gréa relance la question de l’incompatibilité d’une relation de couple et du mariage avec la profession de prêtre.

Puisque l’amour est à l’âme ce que l’oxygène est au corps, peut-on appréhender le sacrifice d’une vie, privée de la forme d’attachement la plus transcendante qui soit au profit d’un amour spirituel, comme étant humain et surmontable ? Est-on à même, par amour pour la foi, par engagement profond à quelque chose d’immatériel, par croyances, de renoncer en tant qu’être humain à l’Amour vrai, à l’Amour de l’autre ?

Aimer, besoin fondamental inaliénable de l’être

L’histoire du Père Gréa affole, et pourtant… Cet homme d’Eglise qui renonce à sa vocation première par amour pour une femme est loin d’être un cas isolé.

Il est coutume de dire que rien ne peut venir ébranler la foi et la dévotion d’un homme qui croit profondément en quelque chose. Alors quand l’amour vient bouleverser la vie d’un prêtre de 46 ans qui ne renonce pas à son engagement auprès de Dieu mais bien à son engagement auprès de l’Eglise, une question fondamentale se pose : de quelle immensité, de quelle transcendance l’amour est-il habité pour détourner l’être de son plus grand engagement de vie ?

L’histoire du Prêtre Greta, c’est la manifestation même de l’amour, besoin fondamental de l’être qui reprend ses droits et impose son immuabilité.


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé