• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Pourquoi faire l’amour est essentiel à notre survie, pourquoi l’acte nous élève-t-il ? Qu’en est-il quand l’acte est réalisé avec quelqu’un que l’on n’aime pas ?

love Intelligence 1 commentaires

Considérer la sexualité avec bienveillance est un fait nécessaire, il faut jouer et méditer pendant l’acte. Comprendre la sexualité est le seul moyen pour atteindre la libération de soi, l’épanouissement et l’acceptation de soi. On se sent bien dans son corps, on se dévoile car mis à nu, nous revenons à l’état de nature, sans artifices… On libère alors notre âme : la sexualité est une électricité spirituelle, elle est vivante !

Rester actif sexuellement pour nous maintenir en vie

Il est important de rester sexuellement actif car la sexualité renvoie à la vie et la jeunesse éternelle. Même jusqu’à 70, 80 ans… ou plus ! Il est important d’entretenir sa vie sexuelle ou de s’y intéresser au risque de finir par mettre un pied dans la tombe. On s’efforce de rester jeune car il n’est pas bon de vieillir même si l’on sait que l’on devient plus sages et raisonnables en vieillissant : on aura tout vu et tout vécu. Le fait de toujours s’intéresser à la sexualité nous détourne de la mort. Même s’il faut accepter la mort, la fin de la vie nous angoisse. C’est pour cela qu’on dit que la sexualité nous maintient en vie car elle s’oppose à la mort. En pensant souvent à la sexualité, on ne pense plus à la mort et notre attention est alors monopolisée. Alors prenez du plaisir ! Laissez le mental de côté… et lorsque vous avez envie de faire l’amour, faites le sans penser au temps.

La religion a-t-elle bridé notre sexualité ?

La sexualité a longtemps été condamnée par toutes les religions qui s’opposaient à toute source de plaisir humain. Mais le fait de réprimer l’énergie sexuelle l’oblige à s’exprimer à travers d’autres moyens. Il est vrai que lorsqu’on rejette la sexualité, on prend le risque qu’elle occupe tout notre esprit. La sexualité nous attire mais elle est devenue pervertie, et a quelque peu perdu de son naturel dans la morale des hommes. Faire l’amour c’est s’amuser ! Mais les enseignements religieux empêchent de nous libérer pleinement. Ce qu’ils nous ont transmis sur la sexualité nous poussent à garder une part de sérieux et de honte. Ces enseignements ont été transmis au travers de l’éducation et des règles qu’on nous a inculquées, on devient en grandissant pudiques et on a plus de mal à lâcher prise. Les religieux associent la sexualité au besoin de reproduction. Elle est donc, en dehors de cet espace, un péché.

La sexualité comme énergie. Sans sexualité, pas d’épanouissement ?

La sexualité est la plus grande énergie qui nous est donnée. Pour en être libre et savoir la manier, il faut la connaître. Comme expliqué plus haut, la sexualité est vivante. Mais il faut l’aborder avec précaution pour accéder aux secrets qu’elle renferme. Et pour cela, il ne faut pas faire l’amour pour exploiter son partenaire mais pour vivre un moment de partage avec lui. Il ne faut pas considérer la sexualité comme un soulagement ou un apaisement, c’est la forme négative de la sexualité. L’extase est l’aspect qui sublime la sexualité, elle nous révèle et dévoile la part intrinsèque de nous-mêmes.

L’énergie dégagée de la sexualité, remise en circulation, nous élève

La sexualité crée une élévation en nous, elle est créatrice et l’énergie dépensée pendant l’acte sexuel est d’ailleurs remise en circulation sur d’autres situations plus élevés de notre vie. C’est pour cela que l’on peut ressentir une invincibilité et une béatitude après l’amour. Cela peut d’ailleurs durer et même se répercuter sur notre quotidien et notre ego.

L’Homme ramené à l’état sauvage ? La sexualité pour se comprendre

La sexualité est le seul moment, à proprement parlé, où nous sommes naturels et liés à l’état d’animalité. Pourtant, faire l’amour est un rituel pour les hommes qui y insèrent des pratiques particulières tandis que chez les animaux, l’accouplement n’est relié à aucuns artifices. Les baisers, les caresses, les mots doux chuchotés pendant l’acte amoureux sont nécessaires à l’homme mais ils lui sont propres et l’éloignent de l’état bestial.

Lire la suite de l’article :

  1. Rester actif sexuellement pour nous maintenir en vie
  2. Faire l’amour prémunit des maladies et du cancer
  3. Et faire l’amour avec un être que l’on n’aime pas ?
  4. Se sent-on plus libres sexuellement avec un être que l’on n’aime pas ?
  5. Qu’est-ce qu’une sexualité complète ?


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. blairson

    j’aime cette page

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé