• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lov'thèque
    fin-menu
  • Conseils Personnalisés

    Une équipe de conseillers
    certifiés Love Intelligence®

    Un accompagnement en conseils
    clairs et concrets depuis 10 ans

    Notre longue réponse à votre
    description de situation
    Équipe Love Intelligence
  • 5 Déclics pour
    SORTIR DU CÉLIBAT
    La méthode Florence

    Trouver l'amour est une question de déclics sur soi


    Redevenez maître d'une vie amoureuse épanouie.

    La Méthode Florence vous aide à provoquer les déclics que vous n'aviez pas encore réveillés.

    Confiance
    12500 PERSONNES
    qui nous ont fait confiance
    Confiance
    8 PERSONNES SUR 10
    débutent une relation sérieuse
    dans les 4 mois
    Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
  • Heureux à deux
    JE RENFORCE MON COUPLE
    New couple

    Vous-voulez redécouvrir et renforcer votre relation ?


    Lovers Letter

    DÉCOUVREZ LA LOVERS LETTERS :

    15 min par semaine pour que l'amour grandisse avec le temps, et non l'inverse.

    Laissez vous surprendre par votre couple !

    E-mail
    COMMENT ÇA MARCHE ?

Petite histoire du couple (2)

Les années 50 : un modèle de couple qui commence à s’ébranler

Au sortir de la seconde guerre mondiale, l’Europe est dévastée. Il faut reconstruire l’avenir et redessiner les villes. Déjà en 1914-1918, les femmes demeuraient seules et constituaient souvent l’unique force de travail. Quand les hommes rentrent du front, la société est ébranlée : qu’est-ce qui justifie encore l’ordre conjugal établi reposant sur un déséquilibre des rapports hommes-femmes et sur une stricte répartition des rôles sexués ?
Au moment même où la femme peut s’exercer en dehors du foyer et accéder à la sphère publique jusqu’alors réservée aux hommes (le droit de vote n’est accordé aux femmes qu’en 1947 en France).

L’institution du couple

Pourtant, le modèle traditionnel du mariage persiste. Il faut repeupler l’Europe et toutes les forces se concentrent sur la famille. Le couple n’existe pas encore dans la mesure où le lien (sacré à cette époque) qui unit un homme et une femme n’a d’autre fonction que de constituer un foyer dans lequel ils pourront voir grandir leur progéniture.

La seule forme de vie conjugale reconnue socialement est celle du mariage. Nulle possibilité de vie à deux sans passer par l’institution du mariage religieux. A cette époque, les enfants naissent dans le mariage. Ceux qui s’y soustraient engendrent des enfants « illégitimes » qui n’ont aucun droit en théorie et en fait. Les femmes qui ont des enfants alors qu’elles ne sont pas mariées sont mises au ban de la société.

La répartition des rôles

Malgré l’importance du travail des femmes durant les périodes de guerre, la vie au sein du foyer n’a pas changé. Il appartient aux femmes de s’occuper de leur intérieur et aux mères d’éduquer leurs enfants.
Les publicités témoignent bien de cette répartition des tâches extrêmement codifiée. Les publicités vantant les performances du dernier modèle de machine à laver sont destinées exclusivement aux femmes.
Pourtant, qu’on ne s’y trompe pas, le développement des arts ménagers sera aussi un des outils de la libération féminine en permettant aux femmes de se libérer du temps libre.
Par exemple, avec l’arrivée du lave-vaisselle, de la machine à laver ou de l’aspirateur, les femmes gagnent des heures précieuses sur les corvées ménagères et se consacrent peu à peu aux loisirs : lecture, sorties entre amies… autant de temps durant lequel elles pourront avoir une vie sociale en dehors du foyer.

L’amour

L’amour n’a ni le sens ni la fonction que nous lui attribuons aujourd’hui. En effet, l’amour est alors un sentiment qui prend essence dans le mariage. Il est l’expression d’un lien qui unit deux personnes autour d’un projet commun : la fondation d’un foyer.

A cette époque, l’amour ne précède pas le lien. Autrement dit, ce n’est pas la naissance du sentiment amoureux qui conditionne la formation du couple. L’amour peut naître dans le mariage mais être amoureux n’est pas, à ce moment là, une « obligation ».
Deux personnes peuvent très bien rester mariées toutes leur vie sans éprouver d’amour. D’autres sentiments prédominent alors tels que l’amitié, le respect ou la complicité. Les raisons qui unissent un couple sont davantage de l’ordre du devoir et de l’obligation également : assurer sa propre subsistance (pour les femmes), renforcer un patrimoine et le transmettre.

Page suivante >>
Page précédente >>


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’email et autres informations que vous nous transmettez sont, UNIQUEMENT, destinées à Love Intelligence®. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée).
Pour toute demande, adressez-vous à contact@love-intelligence.fr

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé