• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

POURQUOI SE BASER SUR LE PHYSIQUE EN AMOUR EST UN MAUVAIS CHOIX

Dans cette société moderne 2.0 où le rapport à l’autre, la relation de couple et l’attirance s’entremêlent avec la notion de consommation, de plaisir immédiat et de superficialité, il devient parfois complexe de s’y retrouver. Alors comment appréhender les liens qui nous unissent à autrui ? Sur quelle base l’amour s’érige-t-il ? Pouvons nous faire confiance à notre instinct ? A ces attirances physiques qui définissent bien souvent les contours de nos relations de couple ?

Le désir tributaire de l’attirance physique

L’attirance physique, au contraire des attirances intellectuelles, déclenche fantasmes et désirs immédiats. Elle s’impose, de façon exponentielle dans nos sociétés, comme moteur 1er des unions. Ce seul critère entraine évidemment un lot de désillusions rapides. L’on est fondamentalement conditionné pour être attiré par un physique type, parfois stéréotypé et répondant à un idéal inconscient. C’est un constat quotidiennement observé en séance de coaching : il est frappant de voir qu’une posture, une attitude, un physique vont rallier 80% des suffrages.

Victime d’une ère 2.0

L’ère virtuelle redéfinit profondément la rencontre tant le statut de partenaire éligible ne se fonde parfois plus que sur la seule base de l’attrait physique et de la mise en scène de soi. La projection permanente de stéréotypes de beauté dénature la perception que chacun entretient d’autrui. Il est socialement, virtuellement admirable de s’entourer de personnes répondant à ces dits critères de beauté, tant la mise en scène de soi s’érige en règles sociales, en diktats et mode de vie. Néanmoins, se laisser guider par nos idéaux de beauté est un jeu très périlleux qui dénature les fondamentaux de l’amour et laisse, souvent, bien désoeuvré.

L’attirance physique ne dépend pas de la beauté de l’autre

Il est un adage bien connu, l’amour rend aveugle. Lorsque l’attirance se manifeste entre deux partenaires, il est généralement complexe d’en appréhender les causes. La personne en question ne nous a pas instinctivement transcendé par sa beauté et l’attirance physique s’est instaurée de façon inopinée sans que l’on soit en mesure d’en définir les raisons. Et c’est là toute la magie de l’amour. Celle qui consiste à maintenir les partenaires dans une forme de mystère qui ne légitime aucune explication rationnelle. Paradoxalement, à l’instant où cette attirance autorise qu’on la définisse, à l’instant où elle se matérialise de façon tout à fait logique et déductible à nos yeux, et qu’on est en mesure d’en expliquer les causes en se basant sur les atouts physiques de l’autre, l’on tombe dans un amour dénaturant, propulsant les partenaires dans un lien à l’autre superficiel et voué à l’échec.

Lire la suite de l’article :

  1. Le désir tributaire de l'attirance physique
  2. Un besoin de possession du beau. Périlleux pour la relation
  3. Amour physique rime avec échec de la relation
  4. Comment se faire aimer quand notre attirance physique est forte.
  5. Un besoin de réassurance personnelle caché
  6. Miroir de l’autre


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé