• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Mon conjoint est bipolaire

love Intelligence 6 commentaires

Parmi toutes les situations amoureuses que nous déposent nos clients sur love-intelligence.fr, voire lors de coachings, nous avons remarqué que l’inquiétude quant à l’instabilité émotionnelle, la déprime, et, de plus en plus, la bipolarité du conjoint est un sujet de préoccupation qui revient beaucoup ces derniers temps. Nous n’avons pas la prétention d’aborder les cas de bipolarité grave ; nous souhaitons plutôt aborder la question de la bipolarité légère dans le couple. Mais tout d’abord, voici quelques explications pour vous aider à comprendre ce que sont ces troubles du comportement et nous poserons la question : peut-on être heureux(se) avec un bipolaire ?

Qu’est ce que la bipolarité, en quelques mots ?

Bipolarité, définition

JPEG - 179.1 ko
Affronter la bipolarité

Le trouble bipolaire se caractérise par une alternance d’épisodes d’exaltation de l’humeur et excitation psychique et motrice (la personne déborde d’énergie, d’envies) et d’épisodes dépressifs dont les manifestations varient en fonction de chacun. Donc soit l’humeur est euphorique (associée à une hyperactivité physique et psychique), soit l’humeur est irritable et proche de la déprime. Quand la personne est exaltée, gaie, avec un optimisme à toute épreuve, la personne peut exprimer des idées tristes ou gaies, passer du rire aux larmes, de la colère à l’anxiété. Quand la personne est irritable, le ton devient désagréable, grinçant voire caustique.

L’optimisme démesuré s’associe parfois à une projection irréaliste dans le futur, une augmentation de l’estime de soi, pouvant aller jusqu’à la formalisation d’idées grandioses voire mégalomaniaques. La personne se lance dans plein de projets (parfois réalistes pour une bipolarité légère) C’est en fait un emballement de la pensée, une fuite des idées, une distraction permanente, une logorrhée avec une accélération du débit.

L’autre volet : l’hyperactivité physique se caractérise par une réduction du temps de sommeil, avec au début un réveil de plus en plus tôt, et l’absence de sentiment de fatigue. Un amaigrissement peut aussi être observé. C’est un état de désinhibition qui peut se manifester dans la vie professionnelle, affective, sexuelle, sociale. L’excitation peut prendre aussi une forme maniaque : les symptômes sont moins nombreux, le patient fait des erreurs d’appréciation majeure. Dans certains cas, il peut se mettre en péril financièrement, professionnellement.

Bipolarité de type 1 (forte)

Il y a plusieurs types de bipolarité, ce n’est pas une maladie, mais plusieurs symptômes de la catégorie des troubles comportementaux « maniaco-dépressifs ». Le type 1 de bipolarité (parmi les 4 existants) est sans doute le plus intense (et par conséquent le plus facile à diagnostiquer) puisque la personne souffrant de ce type 1 vit entre illusions et réalité, délires et moments d’accalmie. Le reste du temps, il est beaucoup plus difficile de diagnostiquer des troubles bipolaires car ils peuvent facilement se confondre avec une dépression. Ce n’est qu’à partir du moment où l’on remarque qu’une personne réagit très mal au traitement contre la dépression (perte totale de sommeil, crises de paranoïa etc..) que la bipolarité apparait comme le diagnostic correct.

Lire la suite
  1. Qu’est ce que la bipolarité, en quelques mots ?
  2. La bipolarité est-elle dangereuse?
  3. Peut-on vivre heureux avec un conjoint bipolaire?

Lire la suite de l’article

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. isabelle

    Je vis avec un bipolaire dont la maladie s’est déclarée il y a 20 ans… je n’en peux plus..je suis une fainéante, je me dégrade et je ne remplis mon devoir conjugal dit-il….je me fais insulter et dégrade tte la journée c"est très dur

  2. alienor05

    Bonjour, j’ai eu un coup de foudre il y a 5 ans, l’amour fou intense, avec un homme plus jeune, beau, insolent, tendre, doux… Tout ce que je n’avais pas chez moi. J’ai tout quitté pour lui. Très vite il s’est montré très instable. Je mettais ça sur le fait que ses jeunes enfants lui manquaient. Il me disait que jetais la femme de sa vie qu’il m’aimait plus que tout. Et le soir mm il disparaissait sans un mot pour rentrer chez lui. Pendant cette période je n’avais pas de nouvelle ou si peu. Il ne semblait pas souffrir. Et puis au bout de QQ semaines il réapparaissait dans ma vie. Et comme je l’aime passionnément j’ai tjs été la. Jms il ne s’est excusé. Et puis sont venus les scènes violentes. !l’appel des gendarmes pour me faire partir alors qu’il venait de me déclarer son amour, simplement parce que son ex est venue frapper a la porte. Trop de stress. Une autre fois il m’a chassé de chez lui en pleine nuit parce qu’on s’était disputé mais pas terriblement. Je n’avais nul part ou aller alors j’ai dormi sur le paillasson dans le couloir. La violence a fini par apparaitre un soir il a tout casser dans la maison télé, table,piano, pour une remarque.. Avant de partir. . une autre fois il est parce…. Il y en a tellement a dire et tjs qd nous sommes bien et heureux et pour des motifs futiles au vu de notre relation fusionnelle et de notre entente sexuelle. Un jour je suis rentrée il avait emporté toutes ses affaires et résilié le bail commun. Cette fois ci grand bonheur déclaration d’amour, osmose, et scène pour une remarque idiote de ma part c’est vrai. Et c’est l’escalade, l’incapacité a faire la paix. Et en un quart d’heure, le plat de pâtes qui s’envole, le visiophone arraché, l’armoire a clés arrachée…. . je balance son trousseau de clés sur lui de dos, le porte clé le blesse je ne sais comment a l’arcade sourcilière légèrement . viens la réconciliation pendant une semaine ski, sexe,… Puis l’annonce dun nouveau break… Je ne les compte plus. Je commence a ma poser des question sur sa santé mentale. Mais il raconte tout le tps que je suis possessive et violente. Je ne le crois pas. Je l’aime tjs, mais je pense effectivement que je suis folle pour avoir accepter tout ça. Lui est dans le déni. Ce n’est pas sa faute. Et c’est moi le PB… Que faire ? Je suis épuisée. Je suis soulagée qd il part maintenant.. Et j’en est marre de ses marches arrière permanentes. Il emporte ses affaires a chaque fois :… 10, 15 fois en 5 ans..je ne compte plus ses appartement 14 en 5 ans dont 4 en commun et sans compter les garage ou il stocke tout en attendant : 4. Sans parler des voitures 5 en 5 ans et les dépenses compulsives. Je commence a avoir peur qu’il finisse par sen prendre a moi. Il est tellement différent, transformé mm physiquement dans ces moment la… Je l’aime encore mais je commence a comprendre que je ne peux rien pour lui. Sa famille s’en fout et surtout ne cherche pas a voir le PB. Ce qui ma mis la puce a loreille cest que son fils a le syndrome d asperger…. Que faire ?

  3. eddy 42 ans

    Si t’as pas d’enfants avec quitte le.

  4. emma

    Voila , j’ai 19ans edemie cella fais 3 semaine que je sors avec un garçon bipolaire il est agressif méchant heureux rigole dis qu il m aime puis me rappel ét m insulte puis me rappel me dis qu il est fou de moi puis cris pleure cella est insupportable pour moi il me dis qu il veux tuer ét qu il veux se jetter d un pont puis chante rigole puis pleure m insulte me dis qu il m aime puis me quitte me re prends. Depuis 3 semaine c’est un véritable enfer mes proche me disent de le quitter mais je l aime ét veux l aider à aller mieu mais comment faire qu elle serait mz meilleure option s’il vous plais aider moi merci .

  5. c’est quoi la différence entre psychologue et psychiatre ?

  6. Moi mon mec ne me parle plus depuis que j’lui ai dis qu’il avait besoin d’un psy il l’a mal pris

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé