• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Love-coach - Le cas de Johanna : comment savoir si l’autre est sincère ?

3% de nos cas sont mis en ligne et sont modifiés pour le respect de la vie privée.

« La Méthode m’a fait comprendre que ce sont mes valeurs que je dois mettre en avant lors de nouvelles rencontres. Je perçois l’intérêt de l’écoute dans l’échange, mais je reste craintive dans l’idée de se laisser surprendre en amour. J’ai toujours fait de mauvais choix en amour. Aujourd’hui, mes repères masculins ont changés et je me sens dans le flou. Ce qui me met dans l’angoisse ! Comment savoir si l’homme qui est en face de moi est sincère ? Avec le temps ? Ou en apprenant tout simplement le connaître ? Merci beaucoup pour votre réponse… »

Chère Johanna,

Votre priorité doit être d’établir un 1er lien, puis un 2e, puis un 3e. Et ainsi, au fil des jours, vous allez voir si l’autre s’ouvre, vous accorde sa confiance. Pour que l’homme en face de vous soit sincère, il doit apprendre à vous connaître. Il n’y a pas d’un côté : les hommes sincères et de l’autre : les hommes non sincères. Installez un bon feeling dans vos rencontres : vous pouvez être naturelle et vous sentir en confiance puisqu’il n’y a pas d’enjeu. L’échange de qualité l’aidera à s’ouvrir.

Comment faire pour reconnaître si un homme est sincère ? Deux indicateurs jouent pour cela un rôle très précieux : la manière dont il se comporte avec les autres en général, et ce qu’il fait de sa vie. Car une personne sincère, c’est avant tout une personne qui vit ses valeurs, qui est en accord avec elles en les mettant en pratique dans sa propre vie, sans rester au stade des « intentions ». Enfin, lisez et relisez l’étape 2 de la Méthode Florence. A force de vous en imprégner, vous saurez reconnaître intuitivement les présences qui vous font foncièrement du bien de celles qui ne vous inspirent pas / qui ressemblent à vos attirances d’avant / ou qui vous mettent en insécurité. Mais n’ayez pas d’à priori négatifs. Accueillez le personnage. Et s’il s’attache à vous le lien deviendra sincère et l’homme le deviendra aussi.

Si vous vouliez pousser le curseur à son extrême dans cette notion de protection, vous pourriez, dans votre cas, chère Maud, aller voir par exemple du côté des milieux où vous trouverez (à priori…) des personnes au bon cœur : milieu associatif au service des autres, milieu médical par exemple, etc… On peut penser que si un homme aime être au service des autres, c’est que la bonté et la générosité font partie de ces valeurs naturelles. Mais vous voyez bien la limite de cet exercice. Car on trouve de tout partout ! Donc la démarche la plus sûre est d’accueillir l’homme en face de vous, de le mettre en confiance pour peu à peu nourrir le lien. Sa démarche, sincère ou non, n’aura de réalité qu’une fois que la relation aura « un peu prise ». On reste à votre écoute, à bientôt Johanna.

L’équipe Love Intelligence


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé