• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Les histoires d’amour de Johnny Hallyday !

C’est cette nuit, aux alentours de 3h du matin, que l’icône Johnny Hallyday s’est éteint. Il a combattu le cancer pendant des mois, soutenu par ses proches mais surtout sa femme Laeticia, avec qui il a vécu près de 22 années.

22 années qui, bien-sûr, comportent des épreuves. Une vie de couple basée sur un contrat implicite hors du commun, un couple qui a surmonté les épreuves et nous offre un bel exemple d’amour solide.

Love Intelligence revient aujourd’hui sur les grands amours de la vie de Johnny.

Un rocker au cœur tendre

Derrière son look de rocker et l’aspect « cœur de pierre », Johnny a finalement toujours été un cœur tendre. Ses forces et ses faiblesses ont fait de lui un homme qui a su rester simple, à travers toutes les épreuves que la vie lui a faites traverser. Souffrant de l’abandon paternel, Johnny a cherché toute sa vie à panser ses blessures. S’il a pu trouver un père de substitution en l’homme qui a fait de lui « Johnny Hallyday » et qui n’était autre que le mari de sa cousine, avec qui il a passé son enfance, Johnny semble également avoir souvent cherché de l’affection auprès des femmes.

Le chanteur a un jour créé le scandale en disant que « tout homme a le devoir absolu de tromper de temps en temps sa femme, ne serait-ce que pour lui prouver qu’il l’aime tellement qu’il revient vers elle ». On pourrait alors se dire que Johnny aspire à quelque chose de plus profond, un lien indéfectible avec sa femme, comme le lien maternelle qui ne doit jamais périr, même à l’épreuve de la vie.

Car Johnny n’a jamais été décrit comme un « coureur de jupons » à proprement parlé, « sans cœur ». Il est décrit par sa Nathalie Baye (mère de sa fille Laura) comme un homme « désarmant (…) timide, charmant et très drôle ». Linda Hardy, avec qui il aurait peut-être vécu une courte histoire, le décrit comme un homme « extrêmement gentil, généreux. Une belle âme. ».

C’est ainsi que l’on voit plutôt Johnny comme un homme en mal d’amour, qui se laisse vite emporté par ses émotions.

Les amours de Johnny

Il est connu pour avoir été un tombeur ; mais finalement chez Love Intelligence nous nous demandons si ce n’était pas davantage la Femme qui faisait tomber Johnny. Nous avons pu le voir, au cours de sa vie, au bras de plusieurs femmes mais Johnny dira finalement que dans sa vie peu d’entre elles ont vraiment comptées.

En 1962, Johnny fréquente Patricia Viterbo, de qui il était apparemment très amoureux, et à qui il aurait promis le mariage. La jeune femme meurt tragiquement lors d’un tournage, « Mes placards étaient pleins de ses vêtements, de son odeur », a raconté Johnny à Amanda Sthers dans son autobiographie écrite à quatre mains.

Son premier grand amour

C’est Sylvie Vartan qui va être son premier grand amour, et avec qui il décide de faire sa vie. Ils se marient en 1965 et David naît un an après. A l’époque où ils se rencontrent Sylvie a 17 ans. Johnny a le coup de foudre et se donne alors corps et âme à la conquête de la jeune femme. Leur couple affole les jeunes en quête liberté. Ils resteront de nombreuses années ensemble, traversant des épreuves difficiles, Johnny replongeant vers ses vieux démons. Ils essaient de se retrouver mais finissent par se séparer 18 ans après leur rencontre.

Après son histoire extra-conjugale chaotique avec Nanette Workman, une choriste, qu’il a qualifié « d’amante et ennemie », Johnny enchaîne les jeunes conquêtes, avec Betsy, mannequin américain « ça a fait tilt », puis Babeth Etienne, actrice française, avec qui il est resté marié 2 mois ou encore Sabina, un top modèle de 20 ans. Johnny nous semble animé à chaque rencontre, comme un homme en quête d’amour, qui aime « trop » ou « trop vite », et qui nourrit la peur d’aimer mal, la peur de ne pas être aimé bien. Toujours à la recherche de la jeunesse.

C’est alors qu’apparait Nathalie Baye. Femme de cinq ans de moins que lui, plutôt discrète ; pour Johnny c’est le coup de foudre, il change de vie et se range « Ma culture, mon amour, mon esprit, c’est elle qui les a développés. Elle fait de moi un homme ». Ensemble ils ont une fille, Laura, née en 1983. Après quelques années leur couple ne tient plus, ils se séparent mais restent en bon contact « Ce sont nos différences qui nous ont attirées et qui finiront par avoir raison de notre couple », diront-ils.

A 47 ans, Johnny rencontre Adeline Blondieau. Là encore Johnny vit une seconde jeunesse, fou amoureux, auprès de la jeune femme alors âgée de 19 ans. En réalité, avec Adeline, ce sera l’enfer. Après un mariage hollywoodien à Saint-Tropez, le rêve s’abîme dans des conflits permanents et des crises sans fin. « Adeline était hystérique », explique Johnny dans son autobiographie Dans mes yeux. Ils se séparent puis essaient à nouveau, en vain.

Johnny, qui sort d’une histoire chaotique, aspire à une relation sereine, sans pression ni tension.

Laeticia, l’amour à toute épreuve

En 1995, Johnny a 47 ans et rencontre Laeticia Boudou, jeune mannequin d’à peine 20 ans. Très douce, elle apaise le rocker. Ils se marient l’année suivante « Avec les autres femmes, les quinze premiers jours étaient une décharge d’adrénaline forte et je savais ensuite que l’amour déclinerait des deux côtés » explique Johnny, toujours dans son autobiographie « Et puis je laissais faire, je ne connaissais pas d’autre formule. Læticia, c’est différent. Je lui fais totalement confiance. Les autres, je m’en suis toujours méfié. »

Læticia se montre patiente et supporte tout : les insomnies, l’alcool, des fécondations in vitro à répétition et les sautes d’humeur du rocker. Elle lui offre une nouvelle famille en le convainquant d’adopter, de connaître la stabilité d’un foyer dont il avait, au fond, toujours rêvé. C’est alors que le couple se perd… A l’arrivée de Jade, Laeticia qui rêvait d’un enfant depuis trop longtemps se concentre alors uniquement sur son rôle de maman et délaisse son couple, dixit Laeticia.

Elle confie avec beaucoup de sincérité "J’ai tellement été dans la retenue pendant les premières années de notre mariage (…) son infidélité, finalement, m’a beaucoup aidée (à grandir, à prendre de la maturité et sagesse). J’aurais même tendance aujourd’hui à lui dire merci, explique-t-elle, en riant, dans Paris Match. Ça m’a incitée à me remettre en question (…) J’ai oublié que j’étais une femme (enfermée dans le rôle de maman après 10 ans d’attente d’un enfant). J’ai oublié que j’avais un mec. J’ai mis ma vie de couple de côté (pendant de trop longues années)."

Pourquoi le couple Johnny/Laeticia a tenu jusqu’au bout ?

S’ils ont traversé bien des épreuves et en sont sortis plus forts qu’avant, c’est bien que le couple Johnny/Laeticia a des clefs pour faire durer leur amour :

- Le dialogue ; l’un comme l’autre semble se confier et parle lorsque quelque chose va ou ne va pas.

- La confiance en l’autre ; non pas sur le sujet de la fidélité mais du soutien à toute épreuve.

- Le besoin mutuel ; Laeticia apportait à Johnny toute l’importance qu’on ne lui a jamais accordée : il représente pour la 1re fois le pilier fondateur d’une personne et même de sa famille. Johnny représentait tant pour Laeticia, fragilisé par une adolescence compliquée. Au divorce de ces parents elle choisi de vivre avec son père, le plus fragile, un peu comme pour le protéger, sauf que c’est elle qui va se mettre en danger et tomber dans l’anorexie. Johnny lui a apporté le cadre et la protection qu’elle aurait aimé avoir.

- L’acceptation de l’autre ; Laeticia a compris qu’elle ne pourrait pas changer l’infidélité de Johnny, elle a alors relativisé et vu l’union sous une autre forme : une union de solidité et de soutien.

-  Aider l’autre à réaliser ses rêves ; le couple s’est toujours encouragé dans leurs projets professionnels, par exemple, en faisant des rêves de l’autre une priorité, au même niveau que ses propres rêves.

- Des projets communs ; comme, par exemple, l’adoption de leurs filles Jade et Joy, qui a uni le couple dans des démarches très chargées émotionnellement, et qui a fait d’eux une famille.

Quelques mots d’amour : Johnny pour Laeticia

"Laeticia, tu sais, c’est la personne que j’aurais dû rencontrer dès le début. Elle est la femme parfaite pour moi, elle me stabilise. Quand elle n’est pas là, je me sens un peu orphelin."

« Je l’aime ! Laetitia est douce, tendre, drôle, intuitive et toujours gaie. Elle me respecte, n’essaie pas de changer ma vie ou de m’imposer sa famille ou ses amis. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vécu vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec une femme sans me sentir agacé, irrité, tout à coup pris de l’envie de repartir avec ma guitare et mes bottes. Voilà ! Maintenant, personne ne sait de quoi demain sera fait. »

« Depuis trente ans, je n’ai jamais été aussi heureux. Dès qu’elle se lève, Laeticia ne pense qu’à une seule chose : me faire plaisir, me rendre la vie le plus agréable, m’étonner, me cuisiner les plats que j’aime… Elle veut également son indépendance financière. »

« Cela fait très, très, très longtemps que l’on ne m’avait pas aimé avec une telle intensité et un tel désintéressement. Laeticia m’a redonné l’envie : l’envie de vivre, l’envie d’aimer, l’envie de l’épouser et d’avoir des enfants. »

Quelques mots d’amour : Laeticia pour Johnny

« Au papa merveilleux que tu es. My soul mate My best friend May All your dreams come true. Mon âme sœur mon meilleur ami Que tous tes rêves soient exaucés. »

« J’ai énormément de respect pour mon mari, pour l’amour qu’il me porte et la façon qu’il a de me faire sentir femme. Quand on s’est connu on était deux âmes cabossées. J’ai vécu une adolescence destructrice et finalement j’étais un peu comme lui. On s’est rencontrés et la magie a opéré. C’est la plus belle chose qui me soit arrivée. »

« Je m’attendais à voir une superstar inaccessible, et j’ai découvert un personnage sensible, réservé et solitaire, un peu triste. Je l’ai tout de suite défini comme un homme de coeur. J’étais déjà sous le charme. Son côté fragile et tendre me fascinait. »

« Johnny est mon premier amour. Il agit sur moi comme une drogue. Je ne peux plus me passer de lui. Parfois, j’ai peur d’éprouver des sentiments aussi intenses. »

« Derrière le masque du rocker se cache l’être le plus délicieux, le plus généreux et le plus tendre qui soit. Il passe sa vie à donner son amour, son amitié et sa richesse intérieure. »

« Les gens disent toujours que j’ai fait du bien à Johnny, que je l’ai sauvé… Mais si je ne l’avais pas connu, je ne serais peut-être plus là aujourd’hui. Moi aussi je devais affronter mes propres démons. C’est peut-être pour cela qu’on s’est compris. »

« Nous sommes un couple qui dialogue. Ce qui nous rassemble, c’est notre amour insubmersible, quoi qu’il arrive. »


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé