• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Le syndrome de l’élastique : quand le couple traverse des hauts et des bas

Tous les couples traversent des hauts et des bas. Est-ce normal ? Y-a-t-il une explication ? Dans chaque couple, il y a des hauts et des bas, des périodes creuses, quelques crises et c’est tout à fait normal. Le couple est comme un élastique : parfois on est énervé, on n’a pas envie, on a d’autres soucis en tête… et puis après la relation redevient agréable et complice. Sommes-nous condamnés à vivre ces périodes et haut et de bas régulièrement ? Love Intelligence vous répond et vous éclaire sur ce syndrome de l’élastique en s’inspirant du livre de Patricia Delahaie, journaliste et écrivain Comment s’aimer toujours

Qu’est-ce que le syndrome de l’élastique ?

L’amour que vous ressentez pour cet homme ou cette femme s’appuie sur une séduction physique, une personnalité, un caractère, une manière de vivre. Mais lorsque l’élu(e) de votre cœur est de mauvaise humeur ou qu’il/elle n’est pas d’accord avec vous, tout chez lui/elle vous énerve et c’est ainsi que naissent les disputes. Alors parfois on tire un peu trop sur l’élastique et puis on se rapproche, on se retrouve et on se re-aime aussi fort qu’avant. C’est quand l’élastique est trop détendu, à force d’avoir trop tiré, qu’il est difficile de lui faire retrouver sa forme initiale.

Quand l’élastique se détend-t-il ?

Un travail trop prenant et trop stressant, la fatigue, les enfants, le manque de sexualité, les disputes, le manque d’intimité, la distance géographique, des priorités plus importantes… sont autant de facteurs, intérieurs ou extérieurs, qui tirent un peu plus sur l’élastique et qui contribuent à le détendre de plus en plus.

L’amour vrai déclenche des peurs

L’amour vrai déclenche des peurs et des doutes au sein du couple. Peur d’être abandonné(e), peur d’être dépendant(e), peur d’être dominé(e) par l’autre. Lorsqu’on aime une personne, on l’aime physiquement et mentalement, elle nous attire. On est séduit par son physique, son caractère, son mode de vie, ses valeurs. Et on est effrayé à l’idée de la perdre… donc on se crée un mécanisme de défense qui peut alors gâcher cet amour.

La solution ? Prendre conscience de ce yoyo incessant

Prendre conscience de ces va-et-vient permet d’être plus vigilant sur ces moments d’éloignement au sein du couple et de se sentir moins coupable dans les moments bas. Et de prendre des mesures pour reconnecter son couple. Lorsque la période de distance est passée, il est enrichissant pour les deux partenaires de se retrouver car ils ont quantité de choses à se raconter et à partager. Alors ils se redécouvrent.

Les cas de figure

  • 1/ Notre partenaire est moins câlin, plus froid, plus distant ? On évite de se détacher de lui trop longtemps. On peut maintenir une juste distance si l’on sent qu’il veut la paix, mais on évite les reproches.
  • 2/ En ce moment notre partenaire nous exaspère, on devient indifférent(e) ? On se remet en question pour éviter de tout gâcher.

Chaque facteur d’éloignement possède une solution

Chaque problème a sa solution. Un travail trop prenant et trop stressant, la fatigue, les enfants, le manque de sexualité, les disputes, le manque d’intimité, la distance géographique, des priorités plus importantes…

  • 1. Un travail trop prenant et trop stressant, la fatigue ? On prend quelques jours de congés.
  • 2. Manque d’intimité, distance géographique ? Le besoin de se retrouver est grand : on s’organise un week-end en amoureux sans les enfants pour se reconnecter.
  • 3. Trop de disputes ? On s’éloigne un peu l’un de l’autre pour souffler chacun de son côté (c’est en même temps l’occasion de faire un coucou à ses parents ou de passer du temps avec un ami/une amie).
  • 4. Manque de sexualité ? On s’organise des soirées romantiques, rien qu’à deux et on invente des jolies stratagèmes pour que le désir reparte.

A vous de de prendre des mesures préventives afin d’éviter la période de crise. Trouvez des moyens de resserrer vos liens quand vous sentez qu’ils commencent à se relâcher. Comment ? Découvrez Fantastic Couple, le programme en ligne à la fois impliqué et ludique pour se reconnecter en couple et basculer vers le couple épanoui.

Sommes-nous condamnés à vivre ce syndrome de l’élastique ?

Non, nous ne sommes pas condamnés à vivre ce syndrome de l’élastique éternellement. Plus le couple acquiert de l’expérience, plus il acquiert une maturité émotionnelle et affective et apprend à gérer ses émotions, tout comme les aléas de la vie. Lorsque le couple devient mature, il se situe entre les stades 4 et 5 de la vie de couple. Les deux partenaires se connaissent parfaitement, chacun devient responsable et imagine des solutions pour remédier aux situations de crise. Avec l’expérience, on est capable de prendre de la distance par rapport à un conflit, on sait à quoi s’attendre et donc on ressent moins les secousses qu’avant. Mais cette expérience et cette maturité ne sont pas réservées à tous les couples, seulement à ceux qui sont dans la compréhension et la patience, ceux qui ont franchi les 5 stades du couple et sont devenus un couple connecté.


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé