• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lov'thèque
    fin-menu
  • Conseils Personnalisés

    Une équipe de conseillers
    certifiés Love Intelligence®

    Un accompagnement en conseils
    clairs et concrets depuis 10 ans

    Notre longue réponse à votre
    description de situation
    Équipe Love Intelligence
  • 5 Déclics pour
    SORTIR DU CÉLIBAT
    La méthode Florence

    Trouver l'amour est une question de déclics sur soi


    Redevenez maître d'une vie amoureuse épanouie.

    La Méthode Florence vous aide à provoquer les déclics que vous n'aviez pas encore réveillés.

    Confiance
    12500 PERSONNES
    qui nous ont fait confiance
    Confiance
    8 PERSONNES SUR 10
    débutent une relation sérieuse
    dans les 4 mois
    Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
  • Heureux à deux
    JE RENFORCE MON COUPLE
    New couple

    Vous-voulez redécouvrir et renforcer votre relation ?


    Lovers Letter

    DÉCOUVREZ LA LOVERS LETTERS :

    15 min par semaine pour que l'amour grandisse avec le temps, et non l'inverse.

    Laissez vous surprendre par votre couple !

    E-mail
    COMMENT ÇA MARCHE ?

Le Chevalier Lancelot : Amour courtois et courtoisie en amour (2)

L’amour doit être du donnant-donnant

Cela implique le respect mutuel et l’intérêt que l’on porte à l’autre. Pourtant, Lancelot et Guenièvre ne semblent pas jouer tout à fait au même jeu. Quand Lancelot joue à celui de l’amour courtois Guenièvre joue à celui des caprices.

  • Guenièvre la capricieuse

Lors d’un tournoi (au XIIe siècle des tournois étaient organisés pour endiguer la turbulence des chevaliers pendant les trêves des guerres et des croisades) la reine, par pure caprice, demande à Lancelot qu’il perde et qu’il se conduise comme un lâche et cela pendant toute une journée ! C’est un châtiment extrême pour un chevalier que de se conduire en lâche. Toutefois, il s’y applique très naturellement. Le lendemain elle réitère pour la seconde fois cette demande ! A nouveau Lancelot, humilié, obéit à sa dame…

Lancelot analyse sa situation amoureuse, ce qui fait de lui un amoureux tout à fait contemporain de notre époque :

Quelques temps plus tard, lorsque Lancelot se retrouve prisonnier dans la Tour, par une ruse de son ennemi Méléagant, la reine semble bien plus préoccupée par les préparatifs d’une fête à venir que par l’absence de son chevalier servant. Devant cet isolement forcé, il constate que personne ne se préoccupe de son sort.

Notre héros, livré à lui-même, prisonnier de cette étrange Tour semble décidément bien seul dans son désarroi. Et la reine ne semble pas s’en préoccuper. Il est déçu.

  • L’amour n’est pas synonyme d’esclavagisme mais de liberté ! Quand quelqu’un vous aime vraiment, il veut votre bonheur.
  • Mais, c’était sans compter sur l’aide d’une certaine jeune femme… la sœur de son ennemi Méléagant. Cette dernière n’a de cesse de s’évertuer à retrouver notre chevalier. Sa perspicacité, sa ténacité font d’elle la contrepartie féminine de Lancelot. Son acte de courage et son dévouement lui vaudra le cœur du chevalier. Libéré de son enfermement grâce à cette demoiselle, il explique devant toute la cour la ruse que lui a joué Méléagant et s’empresse aussitôt d’y joindre le rôle de sa libératrice.
  • Lancelot a su regarder en face sa situation amoureuse. Il a compris que l’amour de Guenièvre s’était affaibli. Pouvons-nous continuer d’aimer quelqu’un qui reste indifférent à notre sort surtout qu’en notre vie est sérieusement mise en danger ? La réponse de Lancelot est sans appel : non. Il faut savoir parfois être ferme et agir en conséquence.
  • Le fait d’analyser sa situation affective avec maturité permet à Lancelot d’être libéré de sa passion, désormais, inutile pour Guenièvre. Et quand la femme qui lui correspond intervient dans sa vie, il sait la reconnaître et saisit sa chance.
  • Au cours du récit, l’amant et le héros cheminent ensemble mais la fin du roman laisse entrevoir une rupture. Le dénouement choisi par Chrétien de Troyes est l’enfermement de Lancelot. Emmuré dans cette prison le personnage est passé du statut de héros à celui du néant. Sa mission accomplie il n’est plus ni héros ni amant.
  • Godefroi de Leigni, qui achève le roman sur les recommandations de Chrétien de Troyes, continue dans ce sens. Il nous présente un Lancelot purgé de sa passion pour la reine et uniquement occupé par la mort de son ennemi Méléagant. Il semble que notre héros « surmontant sa passion, inspiratrice mais juvénile, pour la reine, accède à une maturité réalisée dans un amour sérieux pour une femme qui est son égale et qui le vaut, moralement. » [1]

Cela signifie-t-il que celui qui sait contrôler son affectivité sait contrôler sa vie ? Qu’est-ce que l’on entend par « contrôler sa vie » ? Absence de sentiments ?
Bien évidemment non. Il s’agit, selon le personnage de Lancelot, de ne pas se mentir à soi-même, de regarder la vérité en face même si elle n’est pas agréable et d’oser agir en conséquence.

Chrétien de Troyes pose une problématique tout à fait moderne voire intemporelle dans les relations affectives : quelle est la frontière entre l’amour absolu et l’amour esclave ? Comme le démontre le personnage de Lancelot l’amour ne doit pas être à sens unique. L’amour est un cadeau, non pas un emprisonnement. Après tout, chacun n’a-t-il pas le droit d’être heureux ?

Les 30 règles de l’amour courtois in Traité de l’amour courtois (1184-1186) par André le Chapelain

  1. Le mariage n’est pas une excuse valable pour ne pas aimer.
  2. Qui n’est pas jaloux ne peut bien aimer.
  3. Personne ne peut être lié par deux amours à la fois.
  4. Il est certain que toujours l’amour augmente ou diminue.
  5. Ce que l’amant obtient sans la volonté de son amante n’a aucune valeur.
  6. L’homme ne peut aimer qu’après la puberté.
  7. A la mort de son amant, le survivant doit attendre deux ans pour chercher un autre amour.
  8. Personne ne doit-être privé de l’objet de son amour sans la meilleure des raisons.
  9. Personne ne peut aimer vraiment sans y être incité par l’amour.
  10. L’amour déserte toujours le domicile de l’avarice.
  11. Il ne convient pas d’aimer une femme qu’on aurait honte d’épouser.
  12. Le véritable amant ne désire pas d’autres étreintes que celles de son amante.
  13. Quand l’amour est divulgué, il dure rarement.
  14. Une conquête facile rend l’amour sans valeur, une conquête difficile lui donne du prix.
  15. Tout amant doit pâlir en présence de son amante. Quand un amant aperçoit brusquement celle qu’il aime, son cœur doit commencer à tressaillir.
  16. Amour nouveau chasse l’ancien.
  17. Seule la vertu rend quelqu’un digne d’être aimé.
  18. Si l’amour diminue, il disparaît rapidement et il est bien rare qu’il reprenne vigueur.
  19. L’amoureux est toujours craintif.
  20. La vraie jalousie fait toujours croître l’amour.
  21. Si l’on soupçonne son amante, la jalousie et la passion augmentent.
  22. Celui que tourmente le souci d’amour mange moins et dort peu.
  23. Tout acte de l’amant a son but dans la pensée de celle qu’il aime.
  24. Le véritable amant ne trouve rien de bien en dehors de ce qu’il pense plaire à son amante.
  25. L’amant ne saurait rien refuser à son amante.
  26. L’amant ne peut se rassasier des plaisirs qu’il trouve auprès de celle qu’il aime
  27. Le plus petit soupçon pousse l’amant à suspecter le pire chez sa bien-aimée.
  28. Celui que tourmente trop la luxure n’aime pas vraiment.
  29. Le véritable amant est obsédé sans relâche par l’image de celle qu’il aime.
  30. Rien n’empêche une femme d’être aimée par deux hommes et un homme d’être aimé par deux femmes.

Ces règles de l’amour courtois marient le bon sens à la vertu. Elles supposent que l’amour procure à l’objet aimant une force de caractère. Etre amoureux aide à devenir un Homme, une Femme.

L’amour courtois oblige à se forger le caractère. « Il ne convient pas d’aimer une femme que l’on aurait honte d’épouser. » nous dit la règle 11. Et selon la règle 8 : « Personne ne doit être privé de l’objet de son amour sans la meilleure des raisons ». Quand on aime on ne doit laisser personne médire / salir celle ou celui pour qui nous développons une véritable affection.

→ Posez-vous la question : est-ce que mes proches exercent une véritable influence sur ma vie de couple ?

  • Si oui, osez prendre de la distance avec leurs propos. Gentiment, faites-leur comprendre que vous appréciez qu’ils s’inquiètent pour vous mais qu’il s’agit de votre vie personnelle comme eux ont la leur.
  • Si finalement cela ne vous dérange en aucune façon, posez-vous la question de savoir si vous êtes vraiment amoureux …

Dites-vous bien que si vos parents et amis vous aiment et vous respectent, avec la bonne distance ils accepteront votre choix. On ne construit pas sa vie de couple avec ses parents ou amis.
« Le véritable amant ne désire pas d’autres étreintes que celles de son amante » nous dit la règle 12 de l’amour courtois. C’est LA règle de notre époque ! Celui qui n’est pas fidèle n’est pas complètement amoureux. Car en vérité la fidélité est un penchant naturelle quant on est attaché à une personne. Et comme le souligne l’amour courtois : « celui que tourmente trop la luxure n’aime pas vraiment ».

L’amour courtois est un amour qui tend au bonheur ! C’est finalement la même conception que nous avons aujourd’hui de l’amour : être bien, léger, heureux. Il est toujours possible d’être à nouveau amoureux ! Pour cela, il faut se décider à se libérer de ses propres chaînes tout comme notre chevalier Lancelot. C’est pourquoi une des règles de l’amour courtois nous rappelle que : « Amour nouveau chasse l’ancien ».

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’email et autres informations que vous nous transmettez sont, UNIQUEMENT, destinées à Love Intelligence®. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée).
Pour toute demande, adressez-vous à contact@love-intelligence.fr

[1Per Nykrog, Chrétien de Troyes : un romancier discutable ?, Genève, Droz, 1996, p.119

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé