• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

La disparition volontaire des femmes ou le burn out féminin

love Intelligence 1 commentaires
JPEG - 7.7 ko
Burn out au féminin

Encore très peu étudiées en France aujourd’hui, les disparitions volontaires concernent environ 1000 femmes françaises par an, dont la majorité est âgée d’une quarantaine d’année. Ce sont ces femmes qui décident de fuir et de couper radicalement tous les ponts (maris, enfants, travail…). Nous nous intéresserons donc ici aux femmes (bien plus nombreuses que les hommes), qui abandonnent maris et enfants mais donnent encore signe de vie et reviennent, parfois…

Au regard de la loi Française, disparaître de son plein gré est un droit et une liberté. Le seul recours des familles, si souvent surprises et affligées, afin d’obtenir des informations sur la personne disparue reste le processus de « Recherche dans l’intérêt des Familles » (RIF) qui bien souvent ne donne aucun résultat car sans le consentement des personnes ayant pris le large pour donner des nouvelles aux proches, aucune information ne peut être divulguée.

Bien souvent critiquées et incomprises, ces femmes qui décident de tout quitter pour commencer une nouvelle vie loin du mari et des enfants avec qui elles ont vécu durant plusieurs années sont bien plus en souffrance psychique que ce que l’on imagine.

Très peu d’études ont jusqu’alors essayé de les comprendre. En dehors de toute subjectivité et de tout jugement, nous voulons au sein de Love Intelligence® faire la lumière sur ce qui peut motiver ces femmes à prendre une telle décision. Quels sont les éléments qui peuvent les amener à vouloir couper les ponts avec leur famille…et à abandonner leurs enfants.

Quelle cohérence identitaire quand une femme assume 3 rôles différents ?

Même si un certain nombre de femmes font le choix d’être « maman avant tout » en restant mère au foyer et en n’exerçant pas ou peu d’activité professionnelle, il est courant que les revenus budgétaires du foyer soient assumés par l’homme et la femme simultanément.

Une étude ERFI (études des relations familiales et intergénérationnelles) de 2005, exposée par l’INSEE (Institut National de la Statistique et de Etudes Economiques) (accès à l’article) relate que depuis les années 60, les femmes sont de plus en plus actives professionnellement en même temps qu’elles sont inscrites dans une dynamique familiale incluant un conjoint et un ou plusieurs enfant(s) (66 % des femmes de 15 à 64 ans sont actives en 2009). De plus, il est courant que ces dernières assument plus de responsabilités que les hommes par rapport au travail domestique et à l’éducation des enfants.

Selon un très bon article publié sur le site de Marie-Claire (accès à l’article), en 2009, la femme assume encore 80% des tâches domestiques. Alors certes des efforts ont été faits depuis quelques années par la gente masculine afin d’établir une certaine « égalité » face aux tâches domestiques mais l’équilibre parfait quant à leur répartition n’est pas encore pour demain.

Etre mère, être épouse et assumer sa vie professionnelle…la gente féminine se doit donc de remplir trois rôles, qui sous entendent trois identités distinctes, et également trois sources de stress, de prises de décision, de choix à faire.

Lire la suite de l’article :

  1. Quelle cohérence identitaire quand une femme assume 3 rôles différents ?
  2. Quel écart entre ces trois rôles féminins bien distincts?
  3. Quel impact d’un stress négatif sur la femme ?
  4. Qu’est-ce-que le « burn out » au féminin ?
  5. Vient alors le jour où cette femme prend la fuite
  6. Un conjoint en colère
  7. Des enfants perdus


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. ssteph297

    rien a dire,jveux lire l article

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé