• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

La bisexualité chez les hommes, où bien comment vivre avec une identité sexuelle oscillant entre homosexualité et hétérosexualité.

Se positionner dans une sexualité aux frontières floues est-il un problème ?

love Intelligence 1 commentaires

Ce que nous considérons aujourd’hui comme de la "bisexualité" était fréquent dans certaines civilisations anciennes ou dans des cultures en contact restreint avec le monde occidental. Pour certains spécialistes de la sexualité (Sigmund Freud, Alfred Kinsey), les êtres humains sont bisexuels. Se définir "bisexuel" est plus fréquent à l’adolescence qu’à tout autre âge. Il est légitime de s’interroger sur l’ambivalence des relations « bi », des frontières floues entre homosexualité et hétérosexualité. Et ainsi d’évaluer comment est vécue cette double identité sexuelle. Nous vous donnons les clés de compréhension de certains problèmes générés chez des personnes bisexuelles.

Est-ce normal de conjuguer de l’attirance pour hommes et femmes ?

Etre bisexuel n’est pas un phénomène anormal en soi. La bisexualité se définit par le plaisir d’une sexualité et d’amitiés définis selon les événements qui ont jalonné notre propre vie ; et non pas répondant à une détermination d’ordre psychologique ou biologique. Plus clairement, « être bi » ne relève pas d’un choix, mais résulte d’expériences de vie passées.

Nous dégageons 4 types de caractéristiques expliquant la bisexualité chez les hommes :

1. Attirance sexuelle double due à la recherche de relations différentes avec l’homme d’avec la femme :
- La recherche d’un plaisir purement physique envers les hommes ;
- La recherche d’une relation plus spirituelle ou platonique avec la gente féminine.

2. Rapport des familles peu enclines à accepter l’homosexualité de ses proches. Il en va de même pour les amis hétéros qui ne seraient pas prêts à accepter un ami gay. Une peur de rejet de vos proches amène la bisexualité à être vécu comme un certain refuge entre des désirs homosexuels et le fait de satisfaire ses proches en engageant une relation hétérosexuelle. Payant à partir d’ici

Lire la suite de l’article :

  1. La double attirance vécue de manière sereine.
  2. Bisexualité curieuse et légère
  3. Quand le bisexualité fait souffrir
  4. Le refuge moral de la bisexualité pour mieux vivre sa vie
  5. Bisexualité avec: le cas d’une conjointe hétérosexuelle.
  6. Peut-on en parler à sa conjointe hétérosexuelle ?
  7. Coming-out : la famille est influençante, et en parler est inévitable


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. Alex

    L’article m’a aidé à y voir plus clair dans mes désirs bisexuels. C’est complexe : je l’aurais pas cru. Etant en couple actuellement, je réalise peut-etre que je suis davantage gay, et que mes relations avec les femmes sont plus fusionnelles mais moins sexuelles.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé