• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

L’impact du rap sur la vision de l’amour des jeunes

love Intelligence 1 commentaires

La musique, qui, depuis la nuit des temps, nous fait chanter, danser et pleurer a depuis toujours rythmé nos vies avec plus de légèreté et d’émotion et ce, particulièrement à l’adolescence. En effet, de nombreuses études ont démontré que les jeunes passent de plus en plus de temps (entre 1h30 et 2h30 par jour) à écouter de la musique. Selon une enquête réalisée par la DEPP en 2011, sur les 10 loisirs favoris des jeunes, écouter de la musique arrive en 2e position.

Mais, on ne peut que reconnaitre que le style de musique qui passe à la radio ces dernières années est loin de ressembler à ce qu’on pouvait écouter à l’époque. Si l’on porte attention aux paroles, enfin si on peut appeler cela des paroles, il est difficile de détecter une once de profondeur dans ce qui est dit nous diraient les anciens. A l’inverse, la majorité des chansons mettent en avant le plaisir sexuel.

Le rap, nouvelle tendance musicale phare de la nouvelle génération.

Le rap qui, à son émergence, fut une réelle musique de rébellion afin de dénoncer des sujets graves et lourds s’est transformée petit à petit en des textes pour la plupart vulgaires, sans fond et faisant l’apologie de la sexualité dégradée, la musique « Puteuh » de La Synestia en est un bel exemple. Comment une musique dont le texte, composée aux 3/4 du mot « pute » peut-il avoir autant de succès… ?? Comme l’exprime Rost sur le journal Booska-p : « Le rap a une influence certaine sur la jeunesse, qui peut être positive comme négative. Elle sera négative à partir du moment où certains artistes font l’apologie du gangstérisme ou traitent les femmes de salopes toutes les deux secondes dans leurs textes. » Les jeunes peuvent éprouver un fort sentiment d’appartenance face aux rappeurs, à cette période de vie où l’agressivité qui resurgit dans les paroles est en adéquation avec leur représentation particulière de la réalité, miroir de l’adolescence. L’impact de ces musiques est alors considérable !

Chez Love Intelligence, on s’est interrogés si le temps considérable que passait nos jeunes à écouter ce style de musique pouvait avoir un impact sur leur vision de l’amour ?

Une sexualité plus précoce chez les jeunes écoutant du rap ? Et quel modèle sexuel ?

Ces musiques à connotation sexuelle deviennent plus fréquentes chez les jeunes et de plus en plus tôt. Et, bien sûr les mots éveillent leur curiosité, car les enfants veulent tout comprendre : « Maman, ça veut dire quoi b***** » ; et là on se retrouve partagé entre leur dire la vérité ou tenter de préserver ce qu’il reste de leur innocence. Oui, car, les plus jeunes sont encore immatures sexuellement et les exposer à des images et des discours très sexualisés n’est pas sans conséquence. Une étude américaine affirme que les jeunes écoutant ce style de musique tendraient à avoir une sexualité plus précoce. Dans cette période de recherche de repères, de modèles et de construction de son identité, le jeune a tendance à s’imprégner de ce qui l’entoure afin de construire sa carte du monde. Après les modèles familiaux (parents en couple, divorcés, inconnus..), c’est bien les films, les séries et les clips musicaux qui semblent influencer le plus nos représentations. Alors, quand on voit, assez jeune, dans le clip de Booba, que 50 filles dénudées sont à la merci du rappeur, eh bien oui on peut penser que l’amour ça se passe comme ça ! Les comportements et messages véhiculés par ces artistes masculins au sujet des femmes peuvent forger la manière dont vont appréhender la vie amoureuse de ceux qui les idolâtrent. La considération de la femme sera alors négligée car on a intériorisé que ce n’était qu’un joli objet !

Et la femme dans tout cela, qu’en dit-elle ?

Juliette, 6 ans : « Je veux m’habiller et danser comme Shakira ! » Dit-elle à ses parents en se déhanchant devant le clip sensuel de la chanteuse. Les jeunes filles, se nourrissant principalement d’une éducation féminine exclusivement basée sur des pratiques d’apparence physique et de sollicitation sociale (Myriam Laabadi en 2004), intériorisent elles aussi ces modèles et finissent par penser que c’est de cette manière qu’elles doivent se comporter afin d’être validées comme femmes. Même si cela peut les revaloriser d’apprendre à travers des clips à séduire et à être importante, ce phénomène peut cependant contribuer à une baisse d’estime de soi chez les jeunes filles, dans une société qui crie haut et fort qu’il faut être « belle – belle – belleeee comme le jour ! ». Quant à leurs futures relations amoureuses, comme le Pr. Martino l’exprime, les filles ayant été continuellement exposées à des messages véhiculant une position passive de la femme, risquent d’accepter d’être traitées sans respect par leur conjoint.

C’est donc cela, les nouveaux modèles de la nouvelle génération ? Un rappeur bling bling à l’ego surdimensionné qui, parce qu’il a vendu 2 singles, rabaisse la gente féminine ?

La musique : avant tout, un accès direct à l’émotion.

La musique qui traite de nos relations amoureuses nous permet avant tout d’accéder à nos émotions, d’intensifier nos ressentis. Qui n’a jamais passé une soirée romantique sur du Ray Charles ou Mariah Carey, crié je t’aime à son partenaire comme Céline Dion, pleuré sur une musique d’amour au cinéma, ou bien encore, fantasmer et rêver seule avec ses écouteurs dans son lit après un rendez-vous magique… ! Souvent la musique a le don de révéler notre sensibilité et nous aider à créer des moments de connexion émotionnelle magiques. Alors que faire si nos enfants n’écoutent que les musiques agressives, violentes, et sexistes ? Les relations de nos enfants manqueront-elles alors de profondeur, d’union vraie, à cause de ces modèles de couple basées sur l’apparence et la superficialité ?

Les remèdes…Love Intelligence s’est creusé la tête !

1 : Pénétrez l’univers musical de votre enfant et échangez vos points de vue.

Il se peut même que vous y baignez déjà totalement ! A force que votre ado choisisse la musique dans la voiture ou fasse trembler la maison avec ses enceintes, vous connaissez ces nouvelles musiques de rap tendances par cœur et elles peuvent même vous hanter toute la journée avec cette petite voix qui chantonne dans votre tête. Alors, lorsque certaines paroles dégradantes sexuellement vous irritent l’oreille, demandez à vos enfants leur point de vue afin qu’ils vous partagent leurs opinions et sentiments sur le sujet. Ainsi cela vous donne l’opportunité d’exprimer à votre tour votre propre vision de la sexualité et de la relation de couple, et par conséquent, les faire mieux réfléchir sur ces notions.

2 : Montrez leur que tout cela n’est pas la réalité.

Le comble c’est que la plupart des auteurs de ces musiques ne se comportent pas tel des goujats dans leur vie réelle mais sont bien rangés avec des femmes et des enfants. Ouvrez-leur les yeux sur ce monde du showbiz, où tout ce qui est diffusé ne correspond qu’à des mises en scène pour divertir le public et surtout pour récolter un maximum de sous… ! Regardez par exemple des clips vidéos avec eux en mettant en avant les processus de production d’un clip. Ou montrez leur des interviews de leurs chanteurs préférés où ils évoquent leur vécu, leur histoire avec du recul (et souvent de la maturité sur leurs vies débauchées passées).

3 : Faites leur découvrir d’autres merveilles de la musique.

Il existe des musiques et des clips (notamment aussi du rap) tout aussi entrainants mais qui transmettent des messages positifs et valorisants : mettez-les en valeur le plus possible afin qu’ils élargissent leur répertoire musical ! La musique des nouvelles stars du rap français Big Flo et Oli en est une parfaite illustration, avec leur rap positif aux rimes humoristiques et intelligentes, ils se dégagent de toute la bling-bling attitude de la rap society.

4 : Riez.

Incitez-les à prendre tout ce qu’ils écoutent et voient avec plus de recul et de légèreté. Ne pas prendre avec sérieux tout ce qui est évoqué, mais seulement comme un amusement ! Les réprimander risque de provoquer l’effet désiré inverse. Riez, amusez-vous avec eux et montrez leur que l’amour est joyeux, gai et plein de vie !


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. Nebilson

    merçi bcp pour votre peu du savoir

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé