• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Je vis avec une personne jalouse : que faire ?

Prendre conscience que l’autre souffre

Quel que soit le degré de jalousie, ce n’est pas du tout facile à vivre. Car le fait d’être suspecté(e) de tromperie peut finir par devenir vexant. Mais c’est surtout invivable à moyen et long terme. Rien n’est plus naturel, rien n’est simple. Tous les comportements sont analysés, les paroles aussi, et les pensées restent suspectes. Un enfer ! Comprendre les mécanismes de la jalousie pour mieux les contourner, voilà une des solutions.

Éviter les critiques, les reproches et les menaces

Evitez, par exaspération, de dire à l’autre : « J’en ai assez ! Tu dis n’importe quoi ! Tu dois être devenu(e) fou (folle) ou complètement stupide ! » Critiquer est un très bon moyen pour justement accentuer la méfiance de l’autre. Et puis on ne choisit pas d’être jaloux(se) ou non. Il s’agit d’un trouble psycho-affectif, pas d’un « défaut ».

Si on répond à la jalousie par la menace de la rendre justifiée, c’est sûr que le couple « ira dans le mur ». Traiter le mal par le mal ne fonctionne pas dans cette situation, évidemment. La personne jalouse, par peur, va peut-être moins montrer sa jalousie et faire comme si elle avait changé, mais ce comportement ne pourra pas durer. Ajouter la peur d’être quitté(e) à celle d’être trompé(e) est la pire des solutions.

Se montrer compréhensif(ve)

« Je comprends que tu es malheureux(se) et je suis désolé(e) pour toi. Nous allons en parler et tu me diras ce qui s’est passé pour que tu sois devenu(e) jaloux(se). »
Entourer l’autre de tout son amour, de toutes son attention est nécessaire pour le (la) rassurer. Une relation de couple n’évolue bien que si chacun des partenaires prend sa part de responsabilité de l’histoire.

Confronter l’autre à la difficulté de vivre avec cette jalousie

Car rassurer ne suffit pas. Il faut aussi expliquer à l’autre que sa jalousie est en train de miner la vie de couple et que la relation ne pourra pas tenir longtemps si rien ne change. Ce n’est pas une menace, c’est une confrontation, un constat. Car la personne jalouse, entre ses crises, est souvent très mortifiée de ses éclats et des scènes qu’elle fait subir à l’autre.
Lui dire, donc, qu’il faut changer — soigner — ce comportement. Lui faire comprendre que l’on peut regarder quelqu’un, s’intéresser à quelque chose, avoir des ami(e)s ou vouloir faire des activités « séparées » n’est pas la preuve d’une tromperie. Ce sont des choses normales dans un couple.

Faire soi-même des efforts

Par exemple, passer un peu moins de temps sur son ordinateur, sur Internet ou ses jeux, être présent(e) un peu plus souvent. Sans pour autant sacrifier totalement ses activités ou ses relations amicales ou familiale : trop de sacrifices génèrerait de la rancune, source de colères latentes. Mais montrer sa bonne volonté est utile.

Découvrez les 5 clés pour vivre amoureux.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé