• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Je tombe souvent amoureux(se), mais ça ne dure jamais…

love Intelligence 1 commentaires

Vous vous demandez ce qui fait la magie des premiers pas de l’amour, ce qui crée l’intensité de l’état amoureux au début d’une relation ?
C’est ce que l’on appelle l’amour naissant, cette sensation d’euphorie, de légèreté, ce que l’on cherche à revivre peut-être pendant toute notre vie !

En effet, au moment de la rencontre, à la naissance de l’amour, se produit une sorte de choc amoureux : c’est toujours une grande surprise, une révolution de tout notre être. Peu importe notre âge, on n’y est jamais vraiment préparé !

On l’appelle l’état de l’amour naissant. Il s’agit de la rencontre amoureuse d’une personne qui nous semble en tous points être faite pour nous. Aucun doute, nous étions faits pour nous rencontrer !

Nous avons le sentiment d’être plongés dans un bonheur idyllique, presque évident, si bien que l’on voudrait sans cesse revivre cette sensation. Du coup, certaines personnes n’ont trouvé comme solution que de passer de relation en relation pour revivre cet état amoureux du début si agréable.

Certains éprouvent une si grande nostalgie de l’état amoureux qu’ils ne souhaitent ou ne parviennent pas à faire durer leurs relations. Sont-ils plus heureux alors ? Pas vraiment, car ils veulent que cet état perdure alors que par définition, c’est impossible. Ces personnes, sans le savoir, s’arrêtent avant que l’état amoureux ne se transforme en véritable amour. Ce passage-là est pour eux trop difficile. Ils s’arrêtent avant que l’amour devienne intéressant puisque l’amour qui suit l’amour naissant va chercher en nous ce qu’il y a de plus profond.

Pour aller plus loin :

Lire la suite de l’article :

  1. Le véritable amour commence dès qu’on sort de l’état amoureux !


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. karine

    Bonjour, Je suis tout à fait d’accord avec cet article, qui est quand même très intéressant ! Si je peux parler par rapport à mon expérience personnelle ; à l’âge de 9 ans, je rencontrais mon meilleur ami, qui devient plus tard l’amour de ma vie. Je m’explique : nous nous sommes connus dans une station de ski. Il m’a fasciné dès le moment où je l’ai vu. Jours après jours, petite fille que j’étais, je ne pouvais résister à l’attrait de ce petit compagnon de jeu. À 13 ans, je me suis rendue compte que je l’aimais, parce que j’étais prête à tout pour lui, de même que je lui faisais une confiance absolue. C’est là que j’ai su que je l’aimais par dessus tout (la seule personne à qui je voue cet amour inconditionnel étant ma mère, et c’est peu dire). À 19 ans, nous nous sommes mis en couple, et étant quelqu’un de très indépendant, pas très attachée aux relations de couples, j’ai remarqué que même en admettant cela, je me délectais de sa présence, ses défauts, peu importe, puisque nous nous connaissions depuis l’enfance, ils ne me gênaient pas le moins du monde. Pour moi, il est la plus belle personne que j’ai connue, et je l’admire. J’aime tout ce qu’il est. Et ce même si nous ne sommes pas en couple aujourd’hui, ça n’a pas la moindre importance à mes yeux, puisque je l’aime ! Je précise que je suis quelqu’un qui ne tombe jamais amoureuse, je ne me délecte pas de cet état, au contraire, il ne me convient pas. Je ne le ressent pas spécialement. Bien sûr, j’ai quelques béguins si c’est bien ça tomber amoureux, mais cela dure 1 jours ou 2 pour moi et après, j’admais avoir de l’affection pour quelqu’un, bien m’entendre avec, et pour moi c’est suffisant ! Il ne m’est pas utile de rester dans cet état décrit plus haut car je n’ai pas cet état d’esprit et j’évite bien sûr de blâmer ceux qui sont des coeurs d’artichaud, car la chute ferait mal ! De même que, contrairement à ce que l’on pense aujourd’hui, le sexe n’est pas question d’amour pour moi, sinon, ce serait grave. La preuve, en plus de mon grand amour, qui est mon meilleur ami, j’ai toujours été passionnée par une amie que lui et moi avont en commun, et pourtant je ne ressens pas d’attirance physique pour elle (c’est une jeune fille qui, à 27 ans, a déjà fait le tour du monde tout en validant un doctorat de recherche ! Elle est un modèle pour moi et, même si elle n’était pas là, je ne cesserais pas de l’adorer tout comme j’adore Mozart. C’est Ancré en moi). Je l’adore et bien plus que mes conquêtes masculines avec qui je m’entend bien ou pas ! Voilà pour mon amour inconditionnel, un homme qui m’a toujours passionnée de par ces actes (j’ai l’impression que lui et moi avont des chemins de vie identiques et que sa présence m’est bénéfique. Je l’ai découvert il y a 18 ans et je ne regrette pas une seconde).

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé