• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

« J’essaye de montrer une image de fille forte dans mes rencontres, mais je n’ai pas confiance en moi »

« J’essaye de montrer une image de fille forte, qui reste positive et a confiance en la vie. Celle qui est sûre d’elle. Mais en réalité, je n’ai pas confiance en moi. Ce manque de confiance en moi me gâche la vie et m’empêche de trouver l’amour. Je veux prendre confiance en moi, je veux trouver l’amour, je ne veux plus me cacher derrière mes mensonges… » Témoignage d’Elsa, l’une de nos clientes qui a suivi nos conseils et qui est aujourd’hui en couple. Elle a repris confiance en elle et s’est ouverte à l’amour. Comment ? Grâce à l’étape 3 de notre Méthode Florence. On vous livre quelques conseils.

L’estime de soi et la confiance en soi : définitions

L’estime de soi, selon Rogers, représente l’ensemble des sentiments, négatifs ou positifs, que nous éprouvons à l’égard de nous-mêmes. Il s’agit de se juger en ayant une parfaite connaissance de soi-même. L’estime est de l’ordre de l’opinion. Lorsqu’on s’estime, on se juge valable. La confiance en soi renvoie plutôt à un sentiment de sécurité. Elle repose sur la confiance en nos capacités, nos aptitudes. Elle n’est pas innée, elle s’acquiert au fil du temps. Lorsqu’on a confiance en nous, on se juge capable dans tel ou tel domaine. L’estime de soi et la confiance en soi sont liées puisque plus on s’estime, plus on a confiance en nous et vice versa. Cependant, certaines personnes ont confiance en elles mais manquent d’estime d’elles‐mêmes (par exemple, une femme ayant de hautes responsabilités professionnelles peut avoir une forte confiance en elle mais manquer d’estime quant à sa fragilité sur d’autres domaines). D’autres s’estiment, aiment ce qu’elles sont mais manquent de confiance en elles (dans leur travail ou dans leur relation aux autres par exemple).

La peur du jugement des autres

Souvent, quand on ne laisse pas émerger le meilleur de soi‐même, c’est par peur du jugement des autres. Il est alors indispensable de faire un travail sur soi‐même pour pouvoir se détacher des événements qui nous ont fait douter de nous. Nous réagissons généralement de trois manières différentes lorsque nous n’avons pas conscience de nos atouts. Soit nous avons tendance à nous mettre trop en avant afin de « bien passer » pour obtenir l’approbation d’autrui. Soit nous modifions un peu notre personnalité de façon à ce que les autres voient en nous que les bons côtés, ce qu’on accepte de montrer. Soit on se dévalorise complètement car nous manquons cruellement de confiance en nous, ce qui nous empêche de nous mettre en valeur. Penser et être convaincu qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez nous est très pénalisant car cette conduite peut nous amener un comportement auto-dévalorisant. Nous avons donc tendance à nous soumettre ou à nous excuser de notre présence. Le résultat est que nous avons une très mauvaise estime de soi.

Lire la suite de l’article :

  1. L’estime de soi et la confiance en soi : définitions
  2. S’accepter tel que l’on est indispensable
  3. Se libérer de cette mauvaise image que l’on a de soi-même
  4. Mettre en valeur ses atouts
  5. S’ouvrir aux autres : le premier pas vers le bonheur
  6. Ne pas être dans l’excès, ne pas se surestimer
  7. Le conseil de Florence Escaravage


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé