• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Hommes : Avoir une sexualité épanouie à 50 ans

love Intelligence 1 commentaires
JPEG - 23.6 ko
Couple âgé

On parle souvent des femmes et de la ménopause, moment fatidique indiquant le basculement vers un autre cycle de vie. Ce passage dans la catégorie des femmes quinquagénaires, qui n’auront probablement plus d’enfant est plus ou moins bien accepté par ces dames. Nous ne devons pas pour autant en oublier ces messieurs. Ceux-ci aussi passent par une période, parfois délicate, de remise en question de leur masculinité et de leur virilité. Ce questionnement fait bien sûr son apparition lorsque des changements d’ordre sexuel interviennent au sein de leur vie de couple…ou de célibataire d’ailleurs.Voir aussi le desir masculin à partir de 50 ans.

La sexualité à 50 ans, d’autres motivations que celles des années passées

A 20 ans, les hommes abordent la sexualité comme une véritable conquête du corps féminin, une quête de domination et de performance. Il leur en faut peu pour être excités et le corps suit tout naturellement. La sexualité chez un jeune homme a davantage trait à l’assouvissement des pulsions. Il s’agit bien là d’un besoin physique qu’il leur faut satisfaire. Ceci n’excluant pas l’engagement sérieux avec une partenaire unique bien évidemment. Pour les hommes célibataires et dans la fleur de l’âge, la multiplication des conquêtes n’est pas rare. Surtout depuis l’avènement des sites de rencontre qui ont renforcé la libération sexuelle et permis à certaines femmes de passer plus facilement de la dissociation claire entre l’amour et le sexe. Ils peuvent être liés, comme envisagés de façon complètement distincte.

La sexualité n’est plus un besoin :

L’homme de 50 ans est moins fougueux et plus mûr, il n’envisage plus la sexualité comme l’assouvissement d’un besoin (presqu’) immédiat, mais comme faisant partie intégrante d’une vie épanouie (voir aussi une sexualité épanouie). L’heure n’est plus vraiment à la performance et à l’exploit à tout prix. A 50 ans et plus, les hommes cherchent davantage à avoir une vie sexuelle de qualité, quand à 20 ans l’on espère souvent la quantité, le trophée de la conquête. En ce sens l’homme de 50 ans qui a plus de vécu et d’expérience peut être un partenaire très satisfaisant pour une femme. Il s’attachera plus à lui faire plaisir, et à ce qu’il y ait un échange entre lui et sa partenaire, plutôt qu’à faire une démonstration de tous ses talents. Les quinquagénaires ont donc une, voire deux, longueurs d’avance sur leurs cadets, en ce sens qu’ils savent ce que veulent les femmes (du moins nous l’espérons au vue de plusieurs témoignages partagés sur le site Love Intelligence) ; la douceur et la sensualité en font bien évidemment partie.

Cet atout non négligeable n’empêche pas les hommes qui ont franchi le cap de la cinquantaine de douter d’eux-mêmes et de leur aptitude à satisfaire la gente féminine. Ils ont souvent besoin de se prouver des choses et d’être rassurés sur leur côté encore très « vert ».

Lire la suite de l’article :

  1. La sexualité à 50 ans, d’autres motivations que celles des années passées
  2. Problème sexuel ou problème de couple ?
  3. Et si la solution était tout simplement d’accepter de vivre son couple autrement ?


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. geneviève

    Il ya un peu plus de deux ans j’ai du faire une visite chez un cardiologue pour passer un éléctroardiogramme. Je me suis retrouveée les seins à l’air évidémment. Ce médecin s’est tellement penché sur moi que ses lèvres touchaient presque la pointe de mon sein droit. Je n’ai pas bougé mais je n’ai pas trouvé ça normal. Ce type avait la cinquantanie je pense et était marié. Peut-on comprendre par là que sa sexualité posait problème en couple où bien voulait -il simplement une aventure en dehors du couple comme cela arrive souvent et dans le monde médical bien sûr les occasions ne manquent pas car ce n’est pas la première fois que j’ai à faire à se genre de situation.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé