• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lov'thèque
    fin-menu
  • Conseils Personnalisés

    Une équipe de conseillers
    certifiés Love Intelligence®

    Un accompagnement en conseils
    clairs et concrets depuis 10 ans

    Notre longue réponse à votre
    description de situation
    Équipe Love Intelligence
  • 5 Déclics pour
    SORTIR DU CÉLIBAT
    La méthode Florence

    Trouver l'amour est une question de déclics sur soi


    Redevenez maître d'une vie amoureuse épanouie.

    La Méthode Florence vous aide à provoquer les déclics que vous n'aviez pas encore réveillés.

    Confiance
    12500 PERSONNES
    qui nous ont fait confiance
    Confiance
    8 PERSONNES SUR 10
    débutent une relation sérieuse
    dans les 4 mois
    Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
  • Heureux à deux
    JE RENFORCE MON COUPLE
    New couple

    Vous-voulez redécouvrir et renforcer votre relation ?


    Lovers Letter

    DÉCOUVREZ LA LOVERS LETTERS :

    15 min par semaine pour que l'amour grandisse avec le temps, et non l'inverse.

    Laissez vous surprendre par votre couple !

    E-mail
    COMMENT ÇA MARCHE ?

Grazia.fr

POLITIQUE ET LIBIDO : LES FEMMES SONT-ELLES PLUS SAGES… OU MOINS BÊTES ?

Florence Escaravage était interrogée en Février 2014 par les journalistes de Grazia.fr sur la question de la séduction des femmes de pouvoir. Elle donne son avis sur ce sujet très sensible à l’heure où nos hommes politiques Français ne cessent de laisser échapper les détails de leurs vies sentimentales parfois houleuses…

Extraits :

« Et l’on peut se poser la question : au fond, pour éviter que la vie intime de ceux qui nous gouvernent ne vienne éclabousser l’actualité, est-ce qu’il ne suffirait pas d’élire une femme. Après tout, ni Margaret Thatcher, ni Madeleine Albright, ni Angela Merkel ne se sont retrouvées en une des gazettes avec leur amant. - Février 2014

[…]

Est-ce parce que les femmes de pouvoir sont plus sages ? Ou qu’elles n’ont pas de libido ? "Il est certain en tout cas qu’elles se surveillent plus, relève Florence Escaravage, coach amoureux de grandes dirigeantes au sein du cabinet Love Intelligence. Elles tiennent à leur image. Une femme qui couche à droite et à gauche reste mal vue dans la société actuelle, et ces femmes ont dû faire tellement d’efforts pour arriver où elles sont qu’elles ne peuvent pas se permettre ce genre d’écarts. Elles se fixent davantage de limites." »

Accès à l’intégralité de l’article >> ici

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé