• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lov'thèque
    fin-menu
  • Conseils Personnalisés

    Une équipe de conseillers
    certifiés Love Intelligence®

    Un accompagnement en conseils
    clairs et concrets depuis 10 ans

    Notre longue réponse à votre
    description de situation
    Équipe Love Intelligence
  • 5 Déclics pour
    SORTIR DU CÉLIBAT
    La méthode Florence

    Trouver l'amour est une question de déclics sur soi


    Redevenez maître d'une vie amoureuse épanouie.

    La Méthode Florence vous aide à provoquer les déclics que vous n'aviez pas encore réveillés.

    Confiance
    12500 PERSONNES
    qui nous ont fait confiance
    Confiance
    8 PERSONNES SUR 10
    débutent une relation sérieuse
    dans les 4 mois
    Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
  • Heureux à deux
    JE RENFORCE MON COUPLE
    New couple

    Vous-voulez redécouvrir et renforcer votre relation ?


    Lovers Letter

    DÉCOUVREZ LA LOVERS LETTERS :

    15 min par semaine pour que l'amour grandisse avec le temps, et non l'inverse.

    Laissez vous surprendre par votre couple !

    E-mail
    COMMENT ÇA MARCHE ?

Grande Enquête sur l’amour en 2015

L’Observatoire Love Intelligence®, a comme chaque année lancé sa Grande Enquête sur l’amour, cette fois-ci avec la Parisienne !

Notre souhait est de comprendre quel est le rapport des français à l’amour et au couple. Voici quelques unes des problématiques abordées : quelle est, aujourd’hui, la vision du couple, du célibat. Qu’est-ce qui déclenche le désir ? Quelles sont les principaux freins en amour ? Quelles est l’incidence des nouvelles technologies sur la rencontre et la vie de couple …

Méthodologie

Etude réalisée du 19 décembre 2014 au 20 janvier 2015 par l’observatoire Love Intelligence® et La Parisienne. 3664 français âgés de 18 à 86 ans ont répondu à la Grande Enquête. Voir le questionnaire.

Voici les résultats :

SEXE

- Hommes : 26,1%
- Femmes : 73,9%

AGE

Les 2 classes d’âges les plus représentées :
- 21-30 ans : 37.3%
- 31-40 ans : 22.2%

SITUATION

Célibataires : 49.9%
- Dont 17% sont divorcés ou séparés

En couple : 47.9%
- Depuis moins de 5 ans : 29%
- 5 à 10 ans : 9.1%
- Plus de 10 ans : 9.8%

1 - Situation et aspirations amoureuses

- 1 à 3 partenaires sérieux dans la majorité des cas. Et ce de manière quasi homogène selon la tranche d’âge, et le sexe.

• A la question « combien de partenaires non-sérieux avez-vous eus ? », trois profils se dégagent :

- 3 à 5 partenaires ;
- 10 à 15 partenaires ;
- Et plus de 40 partenaires.

On observe que le nombre de relations non sérieuses reste à peu près le même selon la tranche d’âge hormis pour la catégorie 3 où les hommes sont 2 fois plus nombreux.

La foi en « l’amour pour la vie » est encore très vive chez les français !

A la fin du questionnaire, des centaines de commentaires de personnes célibataires ou en couple témoignent de leur aspiration au grand amour.

Quel que soit l’âge, cette répartition varie peu ! Quelle que soit la situation amoureuse, les répondants s’accordent à dire que le bonheur est dans le couple. Cependant les célibataires séparés ou divorcés restent les plus pessimistes : 27.5% d’entre eux considèrent que le couple pour la vie est fini et 26% considèrent qu’ils n’y arrivent pas vraiment. Pour les personnes en couple depuis plus de 10 ans, 57.3% répondent : « pour la vie ».

Acceptation du célibat

Etre célibataire est encore perçu comme peu valorisant ou gênant, 57% des femmes ne parlent de leur célibat ou ne l’avoue que lorsqu’on leur pose spécifiquement la question. Les hommes sont encore plus nombreux à être gênés (63%).

Vos besoins en amour

Une majorité des personnes interrogées souhaite une relation complice (54%), un conjoint aimant (46.4%), fidèle (44.4%). La sexualité n’arrive qu’en 5e position (31.3%). De même pour l’indépendance qui n’a été mise en avant que par 11.7% des répondants.

La majorité des personnes se projettent dans un couple fusionnel où ils partagent tout (49%). D’autres recherchent une autre forme d’équilibre qui leur permet de conserver leur indépendance (le couple parallèle). Le modèle de fusion baisse proportionnellement à la durée de la relation : 61.3% des couples de moins de 5 ans ont pour modèle la fusion, 45.1% pour les couples de 5 à 10 ans et 41.6% les personnes en couple depuis plus de 10 ans. Couple PME : 53.2% des personnes qui ont entre 5 à 10 ans de couple considèrent que leur couple est entaché par les obligations de la vie quotidienne. Chez les couples de + de 10 ans, ce % baisse à 30,6%

Les composantes du couple idéal

Pensez-vous être de ces personnes capables de faire durer un couple très longtemps ?

62% des personnes se considèrent capables de faire durer une relation de couple. Quelle que soit la situation amoureuse des répondants, une large majorité se considère apte à faire durer son couple ! Tous les couples se sentent encore plus aptes à faire durer un couple que les personnes célibataires (une différence de 20 points).

Comment renforcer son couple ?

Les trois éléments qui permettent de faire durer le couple et de le renforcer, cités en priorité, sont :

• La communication (80.5%)

• La sexualité (63.9%)

• Les projets communs (58.4%)

Le partenaire idéal

En champ libre, les adjectifs les plus cités pour le partenaire idéal hommes et femmes confondus :

• Attentionné(e) (25.1%)

• Gentil(lle) (25%)

• Drôle (24.6%)

• Honnête/Sincère (18.6%)

• Fidèle (18.3%)

Les qualités d’attention et de gentillesse ont été systématiquement énoncées par 67,7% des femmes. Les hommes ont cité des caractéristiques beaucoup plus variées et pragmatiques (sportives, partage des tâches, capable de comprendre les défauts, sociable, apte à dépasser les problèmes…)

Les hommes ont tout d’abord cité le physique et la féminité (73%), contrairement aux femmes qui ont cité l’attention et la gentillesse (74,9%).  

2 - Les difficultés dans le couple et le divorce

Les peurs en amour

La majorité des célibataires ont peur de revivre une déception amoureuse, mais aussi de s’investir dans une relation sans que cela n’aboutisse. En champs libre, les 5 peurs les plus récurrentes sont :

• L’infidélité

• La lassitude/la routine

• La trahison

• Le mensonge

• La souffrance

Les items qui ont été beaucoup moins cités :

• Personnes vénales

• Manipulation

• Pervers narcissique

• Soumission

• Non communication

Entraves à la pérennité du couple

Le manque de communication est le premier obstacle à la pérennité d’une relation amoureuse (49.1%), suivi par la lassitude (42.8%). Pourtant 26.5% considèrent qu’avec un peu de bonne volonté ce n’est pas si difficile.

La crise économique

Malgré le fait que la crise économique frappe les Français, les couples ne sont pas affectés. En effet, 55.1% des couples affirment que la crise économique n’a aucun impact sur leurs relations. 25% considèrent la crise comme facteur polluant au sein de leur relation. Pourtant, 13.2% ont l’impression que les liens dans leurs couples ont été renforcés par la crise.

Que pensez-vous du divorce ?

Une solution de facilité ?

- 45,8% sont d’accord ou tout à fait d’accord.
- 40.7% pas tout à fait d’accord

Il s’agit d’une décision qui coûterait trop cher (68% d’accord et tout à fait d’accord) mais néanmoins meilleure que de se forcer à rester (77% d’accord et tout à fait d’accord) malgré la souffrance que cela engendre (68.6% d’accord et tout à fait d’accord).

Que pensez-vous du divorce vu par les personnes divorcées ?

Les hommes divorcés considèrent que la femme est la moins perdante financièrement pour 46% d’entre eux. Les femmes divorcées sont moins tranchées : dans 24% des cas, l’homme est le moins perdant. Dans 14% des cas, la femme est la moins perdante Les hommes divorcés considèrent le divorce à 53% comme une solution de facilité. On rappelle que 2 divorces sur 3 sont demandés par les femmes.

40.5% des hommes considèrent que la femme est la moins perdante financièrement. (Seuls 8% d’entre eux considèrent que l’homme est moins perdant). 17,8% des femmes considèrent qu’elles sont les moins perdantes financièrement. 46.6% estiment qu’il n’y a pas de déséquilibre des coûts propres au divorce selon le sexe, en effet une large majorité (46.2%) d’individus estime que tout dépend de la situation.

Sur ce sujet, 46% des hommes et femmes, quelle que soit leur situation amoureuse, pensent qu’il n’y a pas de règle. Les autres ne sont pas d’accord : Les femmes ont tendance à dire que ce sont les femmes qui ont du mal à se reconstruire (41.7%) tandis que les hommes considèrent que ce sont eux qui rencontrent le plus de difficultés à ce sujet (36.6%). Pour 43.4% des hommes divorcés c’est l’homme qui a le plus de difficultés à reconstruire une histoire après un divorce. (44.1% Pas de règles) A l’inverse, pour 55.6% des femmes divorcées c’est elles qui éprouvent le plus de difficultés à reconstruire une belle histoire.

3 - L’impact du digital sur les relations

Les nouvelles technologies (réseaux sociaux, sites de rencontres, smartphones et tablettes) sont considérées comme un frein à la relation de couple et à sa communication par plus de la moitié des participants (55.1%). Parmi cette grande majorité, 28.8% pensent que c’est « une porte ouverte sur la rencontre et les tentations ». En effet, 37% estiment que les sites de rencontres sont nuisibles pour les couples. Contrairement aux autres supports de technologies, les SMS favorisent la communication dans le couple dans 55.4% des cas.

Les sites de rencontres extraconjugaux sont perçus négativement par la majorité des répondants : 42.6% en ont horreur et 23.9% en ont peur. Cependant 26.1% considèrent qu’il en faut ! Les points de vue diffèrent selon le sexe, en effet, 35.2% des hommes considèrent qu’il en faut contre 23.1% des femmes. En effet, les femmes expriment en grande majorité que ces sites leur font horreur et peur tandis que les hommes sont bien moins nombreux dans cette catégorie.

Conclusion

Les points les plus surprenants de l’analyse

Nous sommes assez loin de l’idée du couple telle que véhiculée dans les médias et le cinéma, de liberté consentie au conjoint, d’hédonisme, d’indépendance. C’est au contraire un couple forteresse qu’aspirent à construire et pérenniser ceux qui ont répondu à notre enquête ! Les hommes comme les femmes cherchent à préserver leur couple. Les valeurs traditionnelles de sécurité, de fusion, d’attention passent au 1er plan. Le couple fusionnel est le grand gagnant de cette enquête. Est-ce le sentiment d’insécurité diffus qui guide les français vers un partenaire « gentil », « attentionné » et « fidèle » ? La crise économique n’est pas considérée comme ayant eu un impact sur les relations de couple, on peut se demander néanmoins si elle n’a pas favorisé une conception du couple comme valeur refuge et recherche de sécurité et de protection.

L’homme idéal ? Les femmes veulent d’abord de l’attention, de la gentillesse, de l’humour et de la fidélité. Ces priorités évoluent au fil des années car lorsque nous menions nos premières enquêtes en 2007 et 2008, les qualités de « fidélité » et de « gentillesse » n’étaient pas citées dans les 1res positions, supplantées à l’époque par l’humour et l’intelligence.

62 % des personnes interrogées se considèrent capables de faire durer une relation de couple.

La majorité de femmes dans l’enquête n’ont pas énoncé la sexualité comme un besoin primordial mais reconnaissent qu’elle est un vecteur clé de durabilité du couple.

Un quart des femmes, (2 points de plus que les hommes) voient les tablettes, smartphones…comme ayant un impact négatif sur leur vie de couple ou situation amoureuse.

Ne pas être en couple demeure difficile à assumer pour les personnes célibataires comme pour les divorcées.

Analyse des centaines de commentaires déposés en fin de questionnaire

Nous avons été surpris d’obtenir plusieurs centaines de commentaires complémentaires à l’issue du questionnaire. Quand les célibataires témoignent, ils expriment très souvent l’impact négatif des sites de rencontres sur leurs relations amoureuses. Tous en sortent déçus et aspirent au grand amour, à la rencontre de l’âme sœur, du partenaire idéal ! La liberté sexuelle nouvellement conquise semble laisser un goût un peu amer. Revient souvent la formule "mieux vaut être seul que mal accompagné". Tous les commentaires témoignent encore de beaucoup de rêve et d’illusion et d’une quête parfois un peu illusoire de l’âme soeur.

La question des enfants non abordée dans l’enquête semble être assez centrale et certaines personnes confient être "resté pour les enfants".

Enfin, beaucoup de couple(s) témoignent de la beauté de l’amour et de la notion d’effort…

Alors voici quelques morceaux choisis :

« Etre en couple de nos jours est un combat du quotidien mais l’amour vaut la peine de tout »

"Rien n’est facile mais rien n’est insurmontable. Il suffit d’y croire. Respect, empathie et communication doivent à mon sens rester les maîtres mots d’une relation"

"Quand on vous aime, il fait très beau, très beau".

« Rien n’est facile mais rien n’est insurmontable en couple »

« Malgré les obstacles de la vie, et d’une demi séparation nous avons su nous redonner une seconde chance. Tout réside dans le partage de l’un et l’autre de se faire confiance et tout roule »

« Trouver l’AMOUR n’est pas facile, mais quand on l’a c’est que du bonheur. »

A propos de Love‐Intelligence.fr :

- Love Intelligence existe depuis le 1er janvier 2007 et a été fondé par Florence Escaravage également auteur de livres à succès sur l’amour ou d’une série de fiction de 26 min (biographie ci-jointe).

- Love Intelligence, c’est près de 40 000 demandes d’aide et de conseils de personnes sur leur situation amoureuse depuis sa création.

A propos de La Parisienne :

La Parisienne est le mensuel féminin du Parisien. Il paraît chaque 1er samedi du mois avec Le Parisien-Aujourd’hui en France. Son lectorat est composé de femmes urbaines (72%) et actives (54%). Elle aborde des sujets de Société, Mode, Beauté et Lifestyle.

La Parisienne.com compte 1,5M de visiteurs uniques (Source MNR, Novembre 2014), une application mobile et un forum. Sur la Parisienne.com on retrouve toute l’actualité féminine pour décrypter toute les tendances et aller plus loin. Une promesse : accompagner nos Parisienne au quotidien en leur proposant de nouveaux rendez-vous : Forums, mariage, coiffure, en plus des thématiques phares : Mode, Beauté, Lifestyle, Actu-People et société. La parisienne sur les réseaux sociaux c’est 40 421 fans sur Facebook, et près de 9121 sur Twitter.


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’email et autres informations que vous nous transmettez sont, UNIQUEMENT, destinées à Love Intelligence®. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant (loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée).
Pour toute demande, adressez-vous à contact@love-intelligence.fr

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé