• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Etes-vous un couple FOMO ? « FEAR OF MISSING OUT » SYNDROME

Au cas où nous n’avions pas suffisamment de raisons de nous inquiéter du tournant que prend notre société et notre vie amoureuse, faisons la connaissance d’un nouveau syndrome tout droit venu des Etats Unis. Le syndrome du FOMO, « fear of missing out », ou en d’autres termes la « peur de manquer quelque chose ». Et quoi de mieux pour nos relations de couple qu’un petit coup de pouce de l’extérieur pour les compliquer un peu plus qu’elles ne le sont ? Car oui, nous entendons vous parler d’un syndrome destructeur pour le couple et vous livrer les clés, surtout, de la RÉSISTANCE.

Fantastic Couple dit non au syndrome FOMO. Suivez le guide !

Le syndrome FOMO à la mode

De quoi est-il alors exactement question derrière cet acronyme aux sonorités amusantes ?

C’est vraisemblablement la peur de passer à côté d’un événement, de ne pas être à la page socialement et de ne pas vivre les choses « fantastiques » que les autres vivront. On fait finalement référence à une forme d’anxiété sociale qui parait presque inévitable tant la société propulse dans un rapport au monde normé et aliénant. Un syndrome à la mode donc, dans l’air de notre époque où le trop plein de sollicitations extérieures a pris le pas sur les choses essentielles.

Les 5 signes qui prouvent que vous souffrez peut être du syndrome FOMO

Vivre une journée sans votre smartphone vous est inconcevable. Pire, cela vous plonge dans un état de panique et d’appréhension extrême d’envisager de tenter l’expérience.

Vous avez tendance à vous égarer dans plusieurs activités, soirées, évènements à la fois pour être sûr de ne pas rater quelque chose. Si vous pouviez vous dédoubler pour être à deux endroits à la fois, vous le feriez. Lorsque vous visitez une capitale, c’est pareil !

Ne rien faire, attendre, réfléchir à soi, à la vie, à votre relation de couple, dans l’inaction, vous paralyse ou vous amène à broyer du noir. Quand vous ne faites rien de spécial, vous avez le sentiment de « perdre votre temps »… à ne « rien faire ».

Vous préférez suivre la tendance, les groupes, vous greffez à ce que les autres font quitte à vous imposer quelque chose dont vous n’avez pas envie plutôt que de prendre le risque de passer à côté de L’ évènement de l’année, de la rencontre qui tue !

Les réseaux et le syndrome FOMO

Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, certains de ces réseaux vous sont indispensables tant ils vous permettent de rester à la page et de voir tous les évènements qui se profilent. Contemplez la vie excitante des autres en ayant l’impression d’avoir manqué quelque chose de fabuleux peut ressembler à un certain nombre de vos pensées.

L’on se reconnait tous à différents degrés dans l’un ou l’autre de ces 5 signes. Car il devient presque inévitable, dans une société qui induit et entretient le FOMO, de ne pas être atteint d’au moins un de ses symptômes.

Symptômes d’un couple FOMO

Comment le couple vit-il lorsque l’un ou l’autre de ses acteurs souffre de ce syndrome ?

Il est bien connu, l’herbe est toujours plus verte ailleurs. Ou du moins c’est ce que l’on pense. Etre en couple inclut bien souvent de renoncer à ce qui nous éparpille pour s’accorder du temps à deux et construire une relation épanouissante. L’on ne fait évidemment pas allusion à un mode de vie à deux en autarcie mais la vie de couple nécessite qu’on se connecte, tous les deux, régulièrement et oblige à rechercher le plaisir, aussi, avec sa moitié.

Et l’on peut vite faire face au sentiment de passer à côté du reste du monde et de la vie si trépidante qui s’y joue lorsque l’on vit une relation de couple (et familiale) de manière engagée. Le temps que l’on y investit peut parfois donner l’illusion à ceux qui souffrent du syndrome de FOMO de manquer quelque chose d’absolument essentiel à l’extérieur. Les conséquences sur la relation sont évidemment bien souvent catastrophiques tant l’intérêt et les préoccupations sont happés par la vie des autres, les réseaux sociaux, le monde des apparences.

C’est que l’on ne sait pas assez prendre de plaisir à l’intime. Il faut chercher à cultiver, dans l’intime, l’intensité, le partage qui nous aide à accepter qu’on ne peut être « dehors » tous les soirs.

Comment ré équilibrer ma vie de couple ?

Prévoyez des activités à deux ou à plusieurs. Occupez votre temps libre permet de ne pas vous focaliser sur ce que le reste du monde est entrain de planifier ou de vivre. C’est même un excellent moyen d’apprécier en retour les moments de repos et d’inactivité à deux.

Etre en couple ne signifie pas couper les ponts avec le monde social et l’entourage amical. Il est même essentiel de s’accorder du temps, pour soi, avec son groupe d’amis, en dehors de la relation de couple. Le monde social peut très bien se vivre à deux, mais il faut s’accorder des moments de debriefing, de partage, d’échanges de vues sur chaque événement partagé.

Entourez-vous d’autres couples pour observer les autres vivre leur relation ; Passer avec eux des moments agréables vous fera réaliser que votre connexion à tous les deux est source, aussi, de bonheur…Et que le bonheur est peut être là où vous ne le cherchez pas.

Choisissez : la vie ou la fiction. Elles donnent l’illusion d’être très proches mais elles ne se rejoignent jamais. Les réseaux sociaux magnifient la réalité. Ils permettent aux gens de s’illustrer dans un monde merveilleux fait de choses, d’évènements merveilleux et d’histoires fabuleuses. Ouvrez les yeux. Elles ne le sont ni plus ni moins que celles que vous vivez.

Car votre couple est un magnifique endroit pour expérimenter les bonnes choses de la vie.


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé