10 années d'expérience
2007 - 2017
  • Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

En couple, elle vous pousse à bout ? Apprenez à lui dire stop !

love Intelligence 3 commentaires
JPEG - 16.3 ko

Vous adorez votre femme, votre chérie, mais parfois vous avez du mal à la suivre ? Il vous arrive de ne pas comprendre pourquoi elle s’énerve, de ne pas saisir ce qu’elle attend de vous, de trouver qu’elle est déraisonnable, qu’elle pousse le bouchon trop loin ? Rassurez-vous, cela ne veut pas dire que votre couple est en danger, au contraire ! Elle exprime tout autre chose : Love Intelligence® vous aide à comprendre pourquoi les femmes ont besoin que leur homme les contienne et leur dise STOP ! Et vous donne tous les conseils pour bien vous y prendre !

Les rôles masculins ne sont plus définis comme au « bon vieux temps » des femmes au foyer.

Il y a quelques dizaines d’années encore, les rôles de chacun étaient bien définis : la femme régnait sur la maison, elle avait SA place. Ce n’est pas pour autant qu’elle demeurait « soumise » à l’homme ou à l’écoute de ses moindres désirs, mais c’était de lui dont dépendait son confort matériel et financier. L’homme bénéficiait d’une autorité naturelle, presque paternelle, qui s’exerçait naturellement sur la femme : il la « contenait ». C’est-à-dire qu’il était perçu comme normal qu’il lui dise « non » - il refusait un achat qu’il jugeait inutile au ménage, ou trop coûteux -,– il lui reprochait d’adopter telle ou telle conduite, par exemple dans l’éducation des enfants -, ou qu’il mette parfois un frein à ses élans – en refusant de sortir ou de partir en vacances à tel endroit… En un mot, c’était l’homme qui fixait les limites.

Etre une femme libérée, un rôle pas si facile ! Mais aujourd’hui, les choses ne sont plus si établies dans le couple. Les femmes se sont émancipées, elles travaillent et gagnent bien leur vie, elles sont donc plus à même de prendre des décisions importantes pour le couple et, si besoin, de tenir tête à leur conjoint. De son côté, l’autorité masculine est devenue plus souple : on partage les tâches ménagères, l’homme est actif dans l’éducation des enfants… Les femmes ont leur mot à dire face à l’homme, elles ne se laissent pas dicter leur conduite.

Les femmes d’aujourd’hui ont les mêmes besoins qu’hier. Où est le problème, me direz-vous ? Le problème, c’est que les femmes d’aujourd’hui ont les mêmes besoins qu’hier. Elles ont acquis une reconnaissance sociale, elles sont vues comme les égales des hommes, et heureusement. Mais même si le modèle ancien du couple a disparu, elles éprouvent toujours le besoin de ressentir que l’homme tient sa place d’homme. Et c’est pourquoi, si souvent, elles cherchent la confrontation. Les experts de Love Intelligence® l’ont remarqué au contact des nombreuses personnes qu’ils conseillent : les femmes souffrent souvent de ne pas sentir chez leur homme une résistance, une autorité qui cadre les choses. Quand elles cherchent la confrontation, l’opposition, l’autorité, elles veulent des positions claires et cherchent parfois l’homme qui les recadre elles-mêmes. Elles le poussent souvent dans ses retranchements pour qu’il les freine, pour qu’il leur dise stop, justement ! Pourquoi ? Parce que c’est rassurant ! La résistance est le signe d’une autorité bienveillante et protectrice. Un peu comme pour les enfants qui se confrontent à leurs parents afin qu’ils leur posent des limites. Dans ce cas, les limites que l’on pose à l’autre sont faites pour le protéger. La difficulté pour vous, Messieurs, consiste alors à bien réagir en fonction des situations, Love Intelligence vous explique tout, au cas par cas.

Découvrez :

  • Les 4 signes où il faut lui dire « stop » Page 2
  • Les 4 clés d’une confrontation saine Page 3
Lire la suite de l’article

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. Will

    En venir aux mains elles nous poussent parfois… Et c’est la que le vrai problème prend toute sa forme…

  2. d

    Conclusion, puisque ces dames ne savent jamais ce qu’elles veulent, messieurs, sachez porter vos couilles !

  3. Roland

    Excellents conseils à appliquer.« Charité bien ordonnée commence par soi-même » donc je vais m’y mettre.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé