• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Dali & Gala : Ascension et chute d’un couple tumultueux

Les couples d’amoureux mythiques vous fascinent-ils ? Pensez-vous que ce sont des modèles de comportements à imiter dans votre couple : ils étaient célèbres, donc ils vivaient l’amour idéal ? Leurs secrets sont surprenants…

Nous avons choisi pour vous un couple du XXe siècle : le peintre Salvador Dali et sa muse Gala. A travers leur histoire remarquable, qui s’étend sur 50 ans, on découvre une relation très spéciale où chacun a pourtant trouvé en l’autre ce qui lui convenait.

Partons sur les pas de ces deux personnalités si différentes et ce couple unique au monde…

Une première relation déséquilibrée avec Eluard

Qui était vraiment Gala ? Née Elena dans une famille bourgeoise russe en 1895, tout le monde la surnommait Gala. Etudiante brillante, elle obtint la permission, rare pour l’époque, de devenir institutrice à domicile.
Lors d’un séjour en Suisse où on l’a envoyée pour soigner une tuberculose, elle rencontre Eluard, lui aussi atteint : elle en tombe amoureuse et l’envoûte par son charme, sa culture et son assurance.

Ils se marient un peu avant la première guerre mondiale et un an plus tard naît une fille, Cécile, le seul enfant qu’aura Gala. Mais Gala n’a guère la fibre maternelle, et préfère laisser le soin de l’éducation de sa fille à sa belle-famille. Elle s’ennuie comme femme au foyer et rêve à d’autres horizons.
Ensemble, ils fréquentent les milieux intellectuels et elle fait tourner la tête des artistes surréalistes parisiens en devenant leur muse.

Infidèle mais bonne amie

Gala était déjà infidèle : elle fréquentait l’artiste Max Ernst sous les yeux mêmes de son mari. Elle avait toutefois une grande qualité appréciée par les hommes : elle savait les écouter et être leur amie, leur compagne, en plus d’être leur amoureuse. Même après ses ruptures avec des hommes artistes célèbres, elle est restée leur amie et les a soutenus quand elle le pouvait.
Finalement, elle a quitté définitivement ces deux hommes pour son nouvel amour : Dali.

Une sorte de coup de foudre irrationnel qui change la vie

C’est dans ce milieu dynamique d’artistes qu’a lieu une des rencontres mythiques du XXe siècle. Alors que Dali se rend à Paris pour rencontrer Buñuel sur le tournage du film Un chien andalou en 1929 (Dali en est le co-scénariste), il en profite pour se frotter à toute l’avant-garde dadaïste-surréaliste parisienne : Tzara, Magritte, Breton, et Eluard.
C’est ainsi que l’année suivante, il invite ses amis à Cadaquès, et c’est là qu’a lieu la rencontre de Dali et Gala.

L’amour doit-il forcément être passion et admiration ?

Lire la suite de l’article

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé