• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Cupidon & Psyché : une histoire de confiance (5)

Vénus décide de se venger et de mettre Psyché à l’épreuve

Cupidon, de son côté, était tellement blessé qu’il dut retourner voir sa mère pour qu’elle le guérisse. Vénus fut furieuse d’entendre cette histoire et encore plus jalouse parce que son fils avait choisi de lui désobéir en lui préférant Psyché. Pour elle, il était impensable qu’une mortelle puisse la surpasser. Alors elle décida de trouver Psyché pour lui donner une bonne leçon.
Le destin devait les aider à se rencontrer, car Psyché aussi voulait avoir recours à Vénus. Elle avait essayé de prier tous les dieux mais personne ne voulait l’écouter. Comme elle était devenue humble, elle avait décidé d’offrir ses services à Vénus pour calmer sa colère. Vénus se moqua de la jeune mortelle en lui disant qu’elle était laide et misérable. Avec condescendance, elle ajouta qu’elle lui montrerait comment s’y prendre.

Des tâches impossibles ?

Son vrai but était de nuire à Psyché. Pour y parvenir, elle lui donna une tâche impossible : trier les graines les plus petites d’un sac de blé, coquelicot et millet. Psyché en fut bien découragée, et elle voulait abandonner, quand soudain, des fourmis eurent pitié d’elle et travaillèrent avec acharnement pour bien trier les grains. Quand Vénus vit que le travail était fait, elle redoubla de mauvaises intentions et pensa qu’elle réussirait à lui enlever sa beauté en l’accablant de travaux pénibles.

Le piège tendu par Vénus

Ainsi, Vénus exigea de Psyché qu’elle accomplisse des tâches de plus en plus pénibles, impossibles, voire dangereuses. Psyché s’en sortait parce qu’elle trouvait toujours quelqu’un pour l’aider, un sauveur. Une des tâches fut d’aller demander à Proserpine de mettre un peu de sa beauté dans une boîte : Vénus disait qu’elle en avait besoin car elle était fatiguée et malade. Psyché revint avec la boîte et ne put résister, elle voulut l’ouvrir pour se rendre plus belle encore aux yeux de Cupidon.
C’était un piège tendu par Vénus : dans la boîte, elle ne trouva rien mais fut prise d’une fatigue mortelle et elle tomba aussitôt endormie.

Pour aimer, on doit réaliser 7 tâches… en restant soi-même !

  • Ces tâches, initialement prévues pour nuire à Psyché lui permirent en réalité de grandir et de devenir plus mature affectivement. C. Pinkola Estés explique que pour aimer profondément une autre personne, il y a tout un travail à effectuer, ce sont les 7 tâches de l’amour, et elles ne sont pas simples.
  • L’une de ces tâches consiste à désenchevêtrer ce qui est mêlé, pris, compliqué. C’est une tâche difficile comme celles que Vénus demande à Psyché : il s’agit d’une sorte de mise à l’épreuve de la personne qui aime. Pour arriver à aimer vraiment, il faut sortir de cette épreuve, il faut trier, démêler, dégager, donc être persévérant.
  • Quant à l’incident avec la boîte ouverte par Psyché, on pourrait y voir la nécessité de rester soi-même. Psyché veut ouvrir la boîte pour devenir encore plus belle afin de plaire à Cupidon.
  • Si on prend cet exemple au premier degré, on peut se remémorer avec un petit sourire les préceptes de l’attraction ou du désir des hommes, encore plus intenses quand une femme sait rester naturelle.
  • La coquetterie féminine, c’est un comportement qui a pu être construit dès les premières périodes de la vie et qui est difficile à mettre de côté. Les hommes se lassent souvent des femmes qui composent trop leur personnage ou qui sont excessivement dans le mode du « paraître » au détriment de leur être.
  • Ils n’ont pas envie de vivre une relation où chacun est un autre. La femme qui compose dégage moins d’attraits, parce qu’elle n’est plus elle-même.
  • De façon plus générale, l’attitude de Psyché montre qu’elle devrait plutôt avoir confiance en elle et rester elle-même. De même, dans la vie moderne, on peut vouloir se changer pour plaire à l’autre. Comme John Gray l’explique dans son livre, on peut user de stratagèmes pour amener une personne à avoir envie de nous épouser, mais ce ne sera pas une stratégie gagnante à la longue. On induit l’autre en erreur et cela ne garantit pas de trouver le bonheur. Mieux vaut partir sur des bases saines et se dévoiler dans notre être véritable pour que l’autre en fasse autant.


Page suivante>>
Page précédente>>
Retour au début de l’article>>


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé