• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Comment séduire une « amie d’ami(e) » sur Facebook ?

Le principe est simple : une fois inscrit, son profil créé, chaque utilisateur est libre de constituer son réseau en invitant des amis ou en demandant à faire partie des amis de tel ou tel. Le but ? Communiquer sur tout et sur rien, sur sa vie (en temps réel), sur ses goûts, ses projets… Mais aussi partager de la musique, des photos ou adhérer à autant de groupes plus ou moins sérieux existant sur Facebook.

Or, comme toute plateforme dont la vocation première est de relier des gens aux quatre coins du monde, la drague y fait naturellement son apparition, vue l’immensité du champ des possibles.

Comment draguer subtilement sur Facebook ?
Voici trois points essentiels pour vous en débrouiller au mieux, que ce soit avec des proches ou des inconnus.

Je te poke, tu me pokes : la drague par « poke » interposé

Un "poke", c’est quoi ?

Le poke est peut-être ce qui distingue le plus Facebook des sites qui l’ont précédé. Littéralement, « to poke » c’est faire une « pichenette », toucher du bout des doigts. Geste innocent s’il en est, « poker » (version franglaise) est devenu une redoutable arme de séduction sur Facebook et prend entre membres un sens troublant et inédit. « Poker » quelqu’un sur Facebook revient à lui faire un clin d’œil virtuel…

Comment « poker » et bien « poker » ?

S’il existe bien le simple « poke » entre potes, pour le fun, il trouve sa plus forte expression dans la drague. « Poker » un membre demeure en effet le meilleur moyen de lui avouer qu’on est tombé sous son charme sans oser le dire.
C’est un moyen très efficace pour entrer en matière. Après, libre à chacun de répondre positivement par l’engageant « poke back », ou d’interrompre cette tentative de séduction par le « remove poke ». Une manipulation que redoutent les grands habitués de la drague sur Facebook.

Et après ?

Le « poke », c’est une marque d’intérêt. Un peu comme, dans une soirée, on établit le contact visuel avant d’aller aborder une personne. Si la personne répond positivement, par un « poke back », c’est un peu comme si elle soutenait votre regard : une invitation à la séduction.
La suite prend alors un tour similaire à la vraie vie : les internautes peuvent s’échanger quelques messages, s’envoyer des fleurs virtuellement ou s’inviter à participer à une « application »

Lire la suite de l’article

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé