• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Colère, agressivité en couple : sont-elles parfois nécessaires au maintien du désir ? Quand sont-elles à proscrire ?

love Intelligence 1 commentaires

Les conflits sont nécessaires, car ils permettent de communiquer autour de désaccords. Ils permettent de « faire le ménage », de se débarrasser des ressentiments qui, inévitablement, s’accumulent. Se disputer évite les non-dits, le partage même de la colère permet de libérer ses sentiments.

Les conflits issus de la colère : éléments indispensables du couple

Nous vous avons mis en garde contre la violence verbale qui peut être présente dans le couple. Cependant, les conflits sont nécessaires. Les disputes maintiennent une certaine tension qui est bien souvent salutaire. Le manque absolu de disputes peut exprimer une certaine indifférence et marquer, à terme, la fin d’une relation amoureuse. Le manque de disputes témoigne aussi du fait que les deux personnes en couple ne sont pas sur un pied d’égalité. L’un a toujours raison, l’autre ne sait pas s’affirmer. Il n’existe pas d’amour parfait et notre partenaire ne peut pas répondre à tous nos fantasmes, désirs et attentes. Nous ne pouvons pas en vouloir à notre moitié pour une frustration qui nous est propre et qui génère une agressivité de notre part alors qu’elle concerne un comportement chez lui/elle qui est dans sa nature. Et nous ne pouvons pas vraiment le changer.

Un couple ne peut pas éradiquer toute forme d’agressivité dans sa vie commune. Une relation réussie passe par la capacité de chacun à gérer la part agressive de l’autre. Si nous sommes capables d’aimer malgré cela, le couple durera. Aimer c’est satisfaire l’autre partiellement.

Différencier colère et agression

La colère est un sentiment légitime. Elle devient problématique lorsqu’elle est permanente dans la communication du couple. L’agressivité existe en cas de colère persistante, quotidienne envers son/sa partenaire. Mais l’agressivité peut prendre différentes formes. Ainsi, un conjoint agressif peut être d’apparence douce, sans forcément hausser la voix. Son agressivité passera par d’autres formes (sarcasme, dévalorisation ou manque de respect envers l’autre, silence, indifférence…). L’agression peut être vécue par le manque de communication de l’autre, par son renfermement sur lui-même, par l’oubli d’un rendez-vous, l’oubli d’une date importante (anniversaire, Saint-Valentin, date de rencontre, anniversaire de mariage…). La personne se sent agressée par son/sa partenaire car elle se sent peu importante à ses yeux, insignifiante. Dès lors qu’il y a une absence totale de communication, cela affecte gravement la stabilité et le bonheur du couple. Pour retrouver une communication stable et positive, découvrez Fantastic Couple, un parcours en ligne intelligent pour réveiller son couple et renforcer sa relation.

Lire la suite de l’article :

  1. Les conflits issus de la colère : éléments indispensables du couple
  2. Se disputer pour maintenir le désir
  3. Tuer le désir en se disputant
  4. La peur de l’autre est vectrice de comportements et de réactions agressives
  5. Les rapports familiaux de l’enfance qui font naître l’agressivité chez quelqu’un
  6. Quand l’agressivité doit-elle être travaillée en thérapie ?

Lire la suite de l’article

Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. Béatrice

    Je prends note et je vais transmettre cet article à l’une de mes amies qui se retrouve souvent en situation d’agressée avec son mari. J’espère que cet article les aidera dans leur couple, merci !

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé