• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Ce que veulent les femmes d’aujourd’hui

Une ambivalence normale qui demande patience et communication

Les femmes rêvent encore du « vrai homme », celui qui saurait s’imposer mais aussi communiquer. Ils étaient le héros, elles veulent aussi jouer le rôle du héros !

L’ambivalence est au cœur même des rapports entre les sexes. Les femmes demandent à l’homme une protection, une forme d’autorité, tout en s’en plaignant.

Pour éviter les mésententes et les conflits, une femme devra dire à son partenaire dans quelle situation elle a besoin de son aide, et dans quelles autres elle trouve qu’il y a une intrusion.
Par exemple :

  • je veux bien que tu m’aides à expliquer aux enfants qu’ils doivent faire leurs devoirs
  • je ne peux les aider dans telle et telle matière sans que tu t’en mêles.

L’homme, de son côté, doit apprendre à maîtriser cet outil subtil qu’est la communication intime pour parler de lui-même.
Il saura exprimer qu’il n’est pas à l’aise dans une situation, au lieu de réagir violemment ou par la fuite.

L’homme veut être encouragé, la femme comprise

Un homme aime se sentir responsable, qu’on l’encourage et qu’on le soutienne dans ses choix, en lui montrant son appréciation : on peut le féliciter du restaurant qu’il a choisi par exemple.

Les besoins émotionnels d’une femme ne sont pas nécessairement les mêmes, elle a besoin qu’on l’écoute, qu’on la comprenne.

Mais on peut tenter de répondre aux besoins émotionnels de l’autre même s’ils sont différents, ainsi il sera plus sensible aux nôtres. Bien sûr, nous sommes différents, mais en même temps, il ne faut pas tomber dans les extrêmes et devenir un exemple parfait de ces clichés dont on entend parler.

Une femme n’a pas à devenir de façon excessive une femme dominatrice « qui porte la culotte » pour prouver qu’elle est indépendante et un homme n’a pas à devenir d’une façon ridicule un homme falot et effacé pour prouver qu’il est gentil et compréhensif.

Le tout, c’est de savoir doser intelligemment.

Pour un homme, il est essentiel d’essayer de composer avec les attentes parfois contradictoires des femmes (être viril et compréhensif).

Rappelons-nous que cela est dû à une évolution rapide chez les femmes, depuis quelques décennies : elles ont plus évolué socialement et mentalement que les hommes, et il faut vivre avec cette nouvelle situation qui demande un maximum d’adaptation des deux côtés.

 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé