• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Cas coachings des lecteurs du Magazine Réponse à Tout

Florence Escaravage donne ses conseils dans le magazine « Réponse à tout »

16- Je suis nostalgique des débuts de notre relation.

« Je suis mariée depuis 12 ans, et nous avons deux enfants âgés de 8 et 5 ans. Aujourd’hui je suis très nostalgique des débuts de notre relation, celle où la passion l’emportait, où nous étions complices, où nous rigolions souvent. Désormais, j’ai une vie trop paisible. J’ai l’impression que nous ne nous comprenons plus, que nous n’avons plus envie des mêmes choses au même moment. Je n’ai pas envie que ce soit la mort de mon couple, et pourtant ça y ressemble. Que faire pour sauver ce qui peut encore l’être ? »

Réponse de Florence Escaravage : « C’est un cas très fréquent. Les femmes ont en général besoin de communiquer, besoin de créer une nouvelle intimité, surtout après plusieurs années de mariage. Au contraire de l’homme qui voit sa relation de couple se dérouler tranquillement et dans une confiance absolue. Il ne recherche donc pas cette complicité forte dont la femme a besoin, et celle-ci en souffre. Il ne faut alors surtout pas braquer votre mari par des reproches du type « on ne se parle plus ! », mais plutôt l’inviter à se confier, à lui faire comprendre que vous avez besoin d’aller plus profondément dans votre relation.

Il faut également accepter d’être dans la notion de jeu avec l’autre : mettez en place des projets de week-end ludiques, de soirées qui changent de votre quotidien et devenez plus coquine dans vos rapports sexuels. Cela devrait faire renaître complicité et intimité ».

Lire la suite de l’article
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé