• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Cas coaching racontés par nos coachs

6. Je manque de confiance en moi et en mon couple, Mathilde, 31 ans.

Sans réellement s’en rendre compte, elle adopte un comportement préjudiciable au maintien de l’attraction de son partenaire. Elle recherche systématiquement son approbation, prévient ses moindres désirs, répond à toutes ses attentes. Et malgré cela, elle sent que son compagnon devient de plus en plus distant et innaccessible.

Durant ses échanges avec l’expert, elle prend conscience que :

  • Elle perd légèrement son identité, sa personnalité,
  • elle est devenue très influençable,
  • elle se révèle très stressante pour son partenaire et a le sentiment qu’il est sur le point de la quitter.

Mathilde analyse avec l’expert toutes les attitudes ou actions qui ont tué peu à peu l’attraction de l’autre, sans qu’elle en ait été consciente. Suite à ses échanges avec l’expert, elle se rend compte, qu’à ce moment crucial de la relation, il est préférable qu’elle prenne elle-même de la distance par rapport à son compagnon. Il est étonné mais il accepte. L’expert passe du temps à expliquer à Mathilde les attitudes qui créent et favorisent l’attraction et donnent envie à l’autre de poursuivre la relation. Il l’aide à révéler sa singularité, à prendre appui sur ses atouts.

Après quelques semaines, Mathilde est plus confiante et la relation redémarre plus sereinement. Mathilde est à nouveau sur un pied d’égalité avec son compagnon. Elle dégage davantage de charme en sachant rester elle-même et en se faisant respecter.

L’attirance est parfois telle qu’elle en vient à éclipser le discernement. Or, l’attraction est fragile. Mieux vaut être avisé(e) dans ce moments-là !

Lire la suite de l’article
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé