• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Cas coaching : je suis froide mais sexy.

love Intelligence 3 commentaires

« Je donne une image de femme froide mais je peux être sexy aussi. Je suis assez jolie mais très méfiante envers les hommes…Donc j’attire des hommes qui ne veulent pas construire de relation sérieuse. En fait je pense que je suis froide car je ne leur fais pas confiance, sur leur sincérité, leurs sentiments…Comment pouvez vous m’aider ? »

JPEG - 10.7 ko

La réponse du coach :

Chère Laure,

Vous sembliez inscrite dans une dynamique bien complexe à gérer de par votre histoire personnelle et familiale. Mais je constate que vous avez compris beaucoup de choses sur vous et que vous êtes maintenant prête à changer. Cette image de femme sexy et froide, vous vous l’êtes forgée suite à ce passé familial et votre passé amoureux, mais dès lors que vous comprenez que cette image nuit à de jolies rencontres, comprenez bien qu’il faut tout faire pour la laisser de côté ! Et je vais essayer de vous aider en ce sens.

D’un côté, vous vous dites « sexy » ; j’imagine que vous êtes une femme qui sait se mettre en valeur, dans un désir de plaire à l’autre et aux autres ; d’un autre côté, vous vous décrivez comme étant « froide », ne laissant pas paraitre vos émotions et sentiments, et c’est là où le bât blesse. Il est très important Nathalie de ne pas vous montrer froide. Pour y parvenir, enlevez tout l’enjeu qu’il y a dans les rencontres, vous ne connaissez pas ces hommes, donc toute pression préméditée est inutile. Soyez chaleureuse, ouverte, posez des questions à l’autre sur ses choix de vie, ses moteurs dans la vie…C’est vous qui décidez ensuite s’il y a une suite à donner.

Une femme froide limite l’homme à son désir de possession. Vous avez certainement mis en place un mécanisme de défense inconscient qui vous protège du mal (physique et psychique) que l’on a pu vous faire et que vous pourriez revivre à travers vos relations sentimentales. La relation que l’on entretient avec nos parents est finalement notre première véritable histoire « d’amour », et au vue de la façon dont elle s’est déroulée pour vous, il est tout à fait normal que vous rencontriez des difficultés à vous sentir en confiance dans des rencontres anodines ou à vouloir vous investir sentimentalement. Et pourtant, c’est la clé. C’est pourquoi, pour vous aider, je vous conseille de ne mettre aucun enjeu dans vos rencontres. Soyez libre de découvrir qui se cache derrière telle ou telle personnalité masculine. Allez plus loin dans vos échanges…comme si c’étaient des échanges amicaux.

Pour vous l’étape 1 de la Méthode Florence prend tout son sens, car je pense que pour donner une nouvelle image de vous, celle de quelqu’un d’ouvert et de « chaleureux », il faut dans un premier temps que vous réussissiez à faire fi de ce passé bien encombrant. Travailler sur la méthode vous permet de faire le tri de ce qui est bon pour vous, de ce qui est nuisible, encore, pour vous.

Ensuite, travaillez à fond l’étape 3 et comprenez-en le sens. Je m’explique : « Qu’est-ce que cela veut dire que révéler le caractère unique de ma personnalité » ? Libérez votre charme, votre naturel dans les rencontres, forcez-vous à être ouverte en vous intéressant à ce que l’autre aime dans la vie. Et alors, tout ne se jouera plus qu’au niveau sexuel.

Lors de vos rencontres surtout avancez pas à pas, ne vous précipitez pas et mettez-y uniquement de la curiosité. Comme une bonne copine. Prenez le temps d’apprendre à connaitre l’autre et dévoilez-vous sur vos moteurs de vie (relisez plusieurs fois l’étape 3), sans vous brusquer mais tout en étant consciente des facettes de votre personnalité que vous voulez/pouvez dévoiler. Ce qui vous aidera, c’est l’installation d’une complicité et d’une confiance avec l’autre au fur et à mesure des rencontres.

Ne restez pas bloquée dans ce comportement « femme froide » et croyez-moi, vous allez sortir de ce cercle vicieux si vous acceptez de vous dévoiler, d’être sincère. Pour qu’un homme soit sincère, il faut que vous-même le soyez, sans réserve (sincère non pas sur vos sentiments mais sur vos aspirations, vos centres d’intérêts, votre parcours de vie…). Ayez confiance en ce que vous êtes, vous êtes capable d’être aimée pour ce que vous êtes. Prenez le temps d’analyser chaque exercice et chaque question des étapes et avancez doucement mais surement dans vos rencontres.

En attendant, je reste à votre disposition si vous avez besoin,

Et je vous souhaite une bien belle rencontre en 2014

Florence E.


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. assia

    bonjour je m appelle assia j ai 28 ans je pose mon problème je pense q je suis une femme froide parce q j ai jamais reussi une relation ou j arrive pas a continuer je me sens indifférente a propos de l utr partenaire svp je veux une soluion

  2. Robine

    Bonjour,

    Tout d’abord, je voudrais vous remercier pour vos mini-vidéos qui m’ont fait du bien.

    J’aimerais comprendre ce que vous dites, au 5e paragraphe de votre réponse à Laure, avec :

    « Et alors, tout ne se jouera plus qu’au niveau sexuel. »

    Est-ce l’idée qu’une fois que l’on a senti une complicité entre soi et l’autre, reste à ce que se joue ou non une attirance sexuelle suffisamment forte ?

    Je vous remercie d’avance.

  3. charles

    De tempérament passionnée para-colérique, moi Charles possède un dynamisme intense riche en possibilité de zèle, mais qu’une timidité prononcé voile facilement. Née d’une éducation particulièrement défavorable<a toute initiative, cette timidité s’est nourrie d’une impression d’infériorité notamment dans le domaine intellectuelle qui a maintenue la peur de ne pouvoir apprendre,,

    En réalité intelligence de Charles, bien que moyenne au QI se révèle fort doué pour sa faculté d’abstraction. Seulement, Charles a beaucoup à découvrir actuellement donnant parfois l’impression d’une naiveté surprenante.

    Ces principale tendances personnels sont : persévérance remarquable, avec une grande richesse de bienveillance ; fort désir de s’accomplir dans un dépassement réel, bonne capacité d’influence, même comme responsable auprès des autres, déférence, intelligente et respectueuse avec un sens élevé de la fidélité dans l’ouverture et la souplesse. Les tendances à l’individualiste , à l’infériorité, à la dépendance ne comporte qu’un légère part d’excès : elle sont <a peine au-dessus de la moyenne habituelle pour cette âge. Les traits suivant marquent son profil de personnalité : réserve mais avec une bonne capacité d’ouverture à l’autre moyenne (moitié-moitié) courante de stabilité et d’instabilité émotive ; moyenne du même calibre pour la capacité de s’affirmer et celle de s’accommoder au circonstances ; sobriété et silence peu taciturne, consciencieux avec une possibilité d’être assez expéditif à l’occasion ; timidité fort sensible qui le rend craintif et lui fait redouter l’autre dès qu’il ne sent pas un climat de compréhension patiente et authentique ; bon sens véritable malgré la tendance légère à perdre un peu de temps dans l’imaginaire, par-ci par-là ; simple, directe et naturelle ; respectueux de la tradition, des convenances avec un sens aiguisé des valeurs religieuses.

    Le MMPI confirme ces tendances en indiquant nettement la crainte de Charles a vis â vis des autres avec la tentation constante de se dévaloriser aux yeux de sa propre appréciation de lui même

    Conclusion générale : a tout bien considérer s’il continues ses progrès rattrapera le retard de maturation qui le fait paraître déphasée et plus jeune que son âge.

    Ce décalage ne semble aucunement causé par de véritable déficiences personnelles, mais seulement par une éducation moins favorables. Sa réelle simplicité lui permet de ne pas avoir de problème là ou d’autre en ont ou veulent à tout prix qu’ill en ait. Et je passe mon temps à me faire dire que suis le problème et que j’ai aussi des difficultés de relations. J’aimerais savoir quel document lire pour m’aider. Marci !

Revenir à la liste des articles
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé