• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lovthèque
    + DE 1000 ARTICLES,
    GUIDES, vidéos, CAS résolus, tests
  • COACHING AMOUREUX
  • Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
    8 célibataires/10 débutent une relation sérieuse dans les 3 mois
  • JE SAUVE MON COUPLE
    LE TRANSFORME AVEC LE PROGRAMME
    FANTASTIC COUPLE
    Je découvre les 5 stades du couple à franchir pour s’épanouir et reçois le détail par mail

Cas coaching : mes rondeurs m’empêchent de trouver l’amour

love Intelligence 3 commentaires

"Bonjour,

Je m’appelle Candice, j’ai 26 ans. J’ai un énorme problème (c’est le cas de le dire…) : mes rondeurs m’empêchent de trouver l’Amour et ne me rendent pas attirante aux yeux de la gent masculine. J’enchaine les régime mais ça me déprime…j’aimerais avoir un peu plus foi en moi mais comment faire ? Merci de m’aider."

Son expérience de coaching, vu par la coach :

"Candice mesure presque 1,80 et pèse 80 kilos. C’est une jolie femme qui me dit que les hommes ne sont pas attirés par elle. Elle me dit être dans une spirale négative en amour. « Le régime, c’est trop difficile. J’en suis un en ce moment et j’ai perdu 1,5 kg en un mois, je suis dépitée ! Si peu de résultat pour tant d’effort ».Elle vient me voir suite à un article que j’ai publié dans un magazine féminin où je faisais des rondeurs un atout séduction, « je ne comprends pas comment mes rondeurs peuvent être un atout ! Il faut que vous m’expliquiez. Je ne suis pas sortie avec un homme depuis 2 ans ! ».

Je demande à Candice de me décrire comment elle s’y prend, en soirée, dans sa vie quand quelqu’un lui plait. Je lui demande de me dire ce qu’elle dit, ce qu’elle n’ose pas… Candice me confie qu’elle ne fait jamais le premier pas, « trop peur d’être rejetée » me dit-elle. Elle m’avoue aussi se sentir mal à l’aise quand un homme qui lui plait l’aborde ou engage la conversation. Elle dit ne pas se sentir assez séduisante, « parfois je me demande même ce qu’ils peuvent me trouver ! » me dit-elle sur le ton de la plaisanterie. Mais je comprends qu’elle le pense réellement ! Je lui demande alors la tournure que prennent ses relations avec les hommes qui lui plaisent : « Il ne se passe rien me répond – elle en riant, au mieux on devient copain ! ».

Très vite, je me rends compte que Candice manque cruellement de confiance en elle et que ses kilos en trop ont faussée, non seulement, l’image qu’elle se faisait d’elle-même mais aussi sa vision de la séduction ! Candice, avec ses rondeurs, ne se reconnait pas dans l’image de la « femme idéale », sans failles, sans aspérités, véhiculée par la société, qui n’est rien d’autre qu’un leurre et se considère donc comme « incapable » de plaire !

Mon premier objectif est de faire comprendre à Candice que le seul poids qui l’empêche de trouver l’amour, c’est celui qu’elle a sur la conscience. Comme le problème de Candice vient en très grande partie de ses kilos en trop, je dresse avec elle tous les aspects de son physique qui trouvent grâce à ses yeux, afin qu’elle puisse les mettre en valeur, ainsi que les compliments qu’on lui fait le plus souvent !

Encouragée par mes remarques et mon regard extérieur, elle réalise qu’elle dispose de nombreux atouts. Je profite de cette bonne dynamique pour amener Candice à réfléchir sur l’attitude qu’elle adopte avec les hommes qui lui plaisent. Car en séduction, si l’apparence joue, c’est l’attitude qui est primordiale ! Et chez Candice, le problème c’est qu’elle ne sait pas instaurer ce jeu de séduction entre elle et celui qui la charme. En adoptant une attitude passive, craintive et peu sûre d’elle elle n’envoie pas les bons signaux, ceux qui disent à l’autre « Tu me plais et je suis prête à jouer ».

Je l’encourage donc à travailler son attitude, l’incite à lâcher prise, ne pas être tout le temps dans la retenue de ne pas avoir peur tout simplement de montrer à l’autre qu’il lui plait mais surtout je la pousse à révéler ses deux armes essentielles :

1/ sa féminité et 2/ sa singularité !

Nous avons ensemble travaillé à aller chercher ces deux petits trésors en elle. Car ce n’est qu’en se sentant bien dans sa peau, grâce à la conscience de ces deux pouvoirs qu’elle pouvait alors se sentir belle et féminine. Cette sensation l’amènera peu à peu à être dans la bonne disposition d’esprit, celle qui donne envie à l’autre d’aller plus loin. C’est tout le coeur de l’étape 3 de la méthode-Florence, révéler ce qu’il y a d’unique en vous pour donner des "prises" à l’autre pour vous aimer !

Je l’ai suivi quelques temps et c’est une véritable métamorphose à laquelle j’ai assistée ! Candice a pris confiance en elle notamment parce qu’elle est très bien parvenue à révéler toute sa féminité. Mais surtout elle a rencontré quelqu’un, quelqu’un qu’elle a laissé l’approcher, qu’elle a cru lorsqu’il lui a dit qu’elle était « trop belle », qu’elle a su charmer et avec qui elle a entamé une relation."

Florence Escaravage.


Votre avis, Votre situation
  • Votre e-mail n’est destiné qu’à Love Intelligence afin de vous envoyer éventuellement plus d’informations sur la problématique que vous décrivez

  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avis des internautes sur cet article :

  1. floriana

    pouquoi je n’arrive pas a deviner ce qu’il a me dire ou plutot pourquoi j’esseye toujours de trouver ce qu’il veut me dire deriere ses phrases. pourquoi je ne le prend pas juste tel qu’il est. pouquoi je complique toujours tout ?

  2. SOUSSOU

    c fabuleux merci bcp

  3. Manon

    Je me reconnais totalement dans le témoignage de Candice ! Depuis 4 mois maintenant j’ai arrêté les régimes que je traine depuis mon adolescence et c’est en partie en suivant vos conseils que j’arrive à m’accepter petit à petit !

Revenir à la liste des articles
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé